Premier forum francophone sur le groupe Dio -distraught overlord-
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~

Aller en bas 
AuteurMessage
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyLun 3 Sep - 22:44

Bon, les filles, bon courage pour lire *relire* cette fic qui est un veritable désastre xD
bonne lecture!!

Auteur :
Himitsu chibi hana
Titre :au plus profond de tes ténèbres
Genre : Tout et n’importe quoi, en 17 chapitres, j’ai de quoi faire=________= (mais surtout n’importe quoi….xD)…Ca ira du shonen-ai au lemon ; de la death à la song…enfin bref, un gros méli-mélo ! …a oui ! Mais surtout UA …
Persos : Dir En Grey au grand complet, quelqu’un… (non, non je ne dirais pas qui) et cinq grandes star du Ciel (façon de parler) [Quoi...Qui a dit, « on dit des Cieux » ??]
Pairing : Si je vous le dit, ça rompra le charme de cette magni-Fic (ha !ha !ha !)
Disclaimeur : Aucun de tout ce petit monde ne m’appartient ! Bouhouhouh…mis à part Kaoru, qui est mon mamour Non Officiel… même pas XXX … heureusement que je me console avec mon imagination…-_-‘
Petit mot de l’auteur : …Des ressemblances avec certaines Fics ? Possible, mais la mienne sort tout droit de mes méninges…Je vous jure que ce n’est pas un vulgaire plagia…non, non…Aller, bonne lecture...

Auteur : Shû-Chan
Titre de la fanfic : Au plus profond de tes ténèbres
Titre du chapitre : Première étreinte.
Genre : UA x Shonen-ai
Pairing : himitsu... pour le moment, car il ne le restera pas très longtemps
Disclaimeur : Aucun de tout ce petit monde ne m’appartient ! Bouhouhouh…mis à part Kaoru, qui est mon mamour Non Officiel…heureusement que je me console avec mon imagination…-_-‘
Petit mot de l’auteur : …Quand j’ai commencer à écrire ce chapitre, je ne m’attendait, pas à poursuivre cette fic aussi longtemps. Enfin, vous allez vous mon premier couple se former. ^^ Ô joie ! Ô bonheur... Bonne lecture.


Première Etreinte


Quelques vapeurs s’échappent de ce bain blanc et onctueux, tandis qu’un homme s’avance doucement dans la pièce. Une serviette de lin cerne sa taille nue, il déploie six gigantesques ailes, façonnées de plumes noir ében. Il dénoue sa serviette et pénètre doucement dans l’immense baignoire de lait.

*soupir*

Il plonge l’index dans l’eau blanche et la porte à la bouche.

-Alors, le bain est-il à ton goût aujourd’hui ? Retentit une voix.
-…Comme d’habitude, il est parfait…Mais que me vaut le bonheur de te voir me rendre visite…Métatron…
-Il est bien normal que je prenne mon bain moi aussi…

Ledit Métatron, paré de six appendices blanc rejoint le premier ange dans le bain.

-Je croyais que tu ne voulais pas t’approcher de la chose ‘impure’ que je suis…ajoute le premier venu, d’un air hautain.
-Ce n’est pas parce que tu es mon frère génétique que tu dois te permettre d’avoir ce ton la…Je t’ai quand même autorisé à vivre ici, alors que ce n’est pas ta place. ..
-Tu appelles ça vivre…Tu as imposé un enclos invisible tout autour de moi ! Personne ne doit m’approcher...
-Comme tu ne dois approcher Mes anges….C’est bien, tu apprends vite dis donc.
-…
-Estime toi heureux d’avoir pu accéder à l’Eden…
-…bien sûr…

L’ange noir sort lentement du bain, sans prendre le temps de se couvrir et se dirige vers la sortie.

-…Kaoru !
-Un jour…Je te montrerai…que tu n’as pas à me traiter comme cela…Je te prouverais que nous sommes pareils.

L’ange blanc sourit avant que ledit Kaoru ne disparaisse derrière la grande porte de marbre.

Arrivé dans cet enclos qu’il maudit depuis toujours, il attrape l’objet qu’il chéri le plus ; sa seule amie, celle sur qui il peut verser toutes les larmes de solitude… Après quelques accords, il commence à jouer quelques notes sans importance, mais il croise les bras sur le ventre de sa guitare et pousse un long soupir.

Combien de temps vais-je devoir endurer cette solitude ? Combien de temps dois-je attendre pour que quelqu’un puisse me libérer ? Je l’ignore….Tout ce que je peux faire, c’est attendre, encore et encore…

Le guitariste plonge le visage dans ses mains blanches. Il se souvient d’Elle, elle qu’il aimait passionnément… Il ferme lentement les yeux, laissant s’échapper ses dernières larmes avant de retourner vers ce monde…ce monde si laid, si triste…

La Terre, c’est la première fois que j’y retourne depuis ce jour…

Le guitariste déambule sous la pluie, dans les rues sombre et désertes de Tokyo. C’est alors que de faibles cris attirent son attention. Guidé par cette voix, l’Ange noir se retrouve face à une impasse sans lumière pour l’éclairer.

-S’il vous plaît…Aidez moi…

Il découvre alors, étendu sur le sol, une silhouette peu animée ; il s’en approche et découvre un homme, d’à peine trente ans, allongé. Ses vêtements étaient déchirés et il était couvert de bleus. Kaoru s’agenouille près du jeune homme et le relève avec précaution.

-…hun ?
-Chut…Ca va aller, je suis là… Tout va bien…
-…Je…eh…Aïe !
-Ne bouges pas…et dis moi ce qui t’est arrivé…murmure le guitariste.
-Je…je sais plus…Je, je leur en ai demander…comme d’habitude, mais…Je n’avais pas assez….je n’avais pas ce qu’ils voulaient et …ils, ils m’ont frappé …et après …J’ai eu mal…j’ai mal! Non! Non! Laissez moi!!!

Le jeune homme hurlait à la mort dans les bras de l’Ange, qui caresse doucement ses crins dorés :

-Chuut…Calmes toi, c’est fini….c’est fini…
-J’ai si mal….mon corps, j’ai eu si peur…Ne les laissez pas me faire ça….je veux plus….
-…Là, doucement, c’est terminé…

Le blond était secoué de sanglot et tremblait dans les bras de Koaru, qui remarque alors qu’une tache rouge ornait son pantalon. Il prit alors conscience de l’acte abominable qu’on lui avait fait.

-Allez, c’est fini….calme toi, je suis là….ajoute-t-il en asseyant le malheureux pour l’enlacer tendrement.
-Hum…

Le blond étreint à son tour l’Ange et enfouit son visage sur son épaule, au creux de ses cheveux violets.

-Je…je veux pas rester seul…Pas ici…ni autre part…
-Non….tu n’es pas seul, je suis là, c’est fini…

Les deux hommes restèrent un moment enlacés, sans rien se dire, juste l’un près de l’autre.

-Dis moi…Comment t’appelles tu ?
-Comment je…Heu…Shinya…
-Shinya ?
- *oui de la tête*
-C’est joli…^^ ♥ .Dis moi, tu te souviens d’où tu habites ?
-Oui…
-Bien…Tu vas me montrer, je vais te ramener chez toi.
-…Oui

Le dénommé Shinya tente de se lever, mes après ses premiers pas titubants, manque de chuter et tombe sur Kaoru. Celui-ci l’enlace et annonce :

-Viens…Pose tes mains sur ma nuque….
-…
-Allez viens…

Le blond obéit et joint ses mains derrière le cou du guitariste. Celui-ci remarque alors la légèreté étonnante du jeune homme en la prenant dans ses bras. Il est alors assaillit de quelques doute et risque :

-Dis moi, tu es sûr de ne pas te souvenir quelles saloperies ils te vendaient ?
-Non, je …Ah…

Avant d’avoir fini sa phrase, le jeune homme vomis par dessus l’épaule de son porteur.

-Pardon…=_=
-C’est rien…..Ca va aller ?
-Je crois, ah…c’est par là maintenant…
-Oki ^^.

Les deux hommes arrivent enfin devant un immeuble :

-C’est là ?
-Oui…Au troisième…

Les garçons pénètrent dans la cage d’escalier et arrivent devant la porte du blond, qui lui tend aussitôt les clefs.

Une odeur étrange plane dans la pièce où ils se trouvent, mais le guitariste n’y prête d’abord aucune attention particulière et emmène sont ami dans sa chambre pour l’étendre sur le lit. [Comment Kaoru sait-il où se trouve la chambre de Shinya ? Je sais pas^^]

-Voilà ! Tu vas pouvoir te reposer un peu.
-Tu…tu ne vas pas t’en aller hein ?
-…Non, je reste avec toi… Mais repose toi un peu. termine-t-il en s’asseyant sur une chaise.
*silence*
-Dis…
-Hum ?
-Pourquoi tu fais tout ça…après tout, tu me connais à peine…
-C’est vrai…mais il était hors de question que je te laisse seul dans cette rue, à gémir de douleur… répond Kaoru en caressant doucement le front du blond.
-Je t’ai donné mon nom, mais je ne connais pas le tien…
-C’est juste…
-Alors…Quel est ton nom…
-Kaoru.
-Kaoru ?
-C’est ça. *sourire*Allez, repose toi maintenant…

Il sourit au blond avant de se diriger vers la cuisine, où il lui prépare à manger, c’est alors qu’un cri retentis.

-…
-Non ! Arrêtez, pas ici !...Ah ! Ca fait mal, arrêtez !!!
-Shinya !

Le guitariste entre en trombe dans la chambre du jeune homme et le voit s’agiter dans son lit. Il hurlait toutes les phrases qu’il avait du prononcer pendant que ces hommes lui passaient tour à tour dessus.

-Aïe non ! A-arrêtez…Je vous en supplie, ça fait…ça fait mal…
-Shinya ! Shinya calmes toi…
-Non ! Non, ne me touchez pas…
-C’est moi Shinya !

Le jeune homme ouvre des yeux remplis de larmes, tandis que l’Ange noir saisit tendrement son visage. Le blond se blotti alors contre lui, pleurant silencieusement.

-Kao-ru…J’ai eu si peur….
-Chhtt…c’est fini, je suis là maintenant, il ne peut plus rien t’arriver.
-…Ce…ça brûle….j’ai, j’ai mal…aïe…
-… *idée* Je reviens…
-Kaoru…

Deux minutes plus tard, le guitariste refait irruption dans la pièce, un flacon d’eau oxygénée et du coton à la main.

-Allonge toi…
-Mais…
-Allonges toi… Allez, je vais juste désinfecter. annonce-t-il en imprégnant le coton de liqueur.
-Hum…

Le jeune homme hésite, puis s’allonge sur le coté, tournant le dos à l’infirmier, qui dépose un tendre baiser sur sa joue. Puis, il lui retire complètement son jean et découvre son boxer blanc auréolé de sang. Il s’arrête un moment, avant de descendre un peu le sous-vêtement du jeune homme, pose sa main sur son abdomen pour l’amener contre lui et commence à le désinfecter.

-…aïe…asshhh…
-Pardon si ça te fais mal…
-Ca pique …ça pique…aïe.
-Je m’excuse, mais si je ne m’en occupe pas, ça risque de s’infecter et de faire encore plus mal.
-Hum…

Kaoru passe soigneusement le coton purifié sur la peau du blond tandis que celui-ci se contient de se plaindre. Une fois les soins finis, il dénude entièrement le bas de son corps. Le jeune homme est parcouru d’un frisson, puis le guitariste attrape un nouveau boxer [Kaoru-devin-sama] et le lui enfile doucement, laissant ses doigts se balader sur ses jambes.

-Voilà, j’ai fini…Je vais chercher ton bol de riz…je reviens tout de suite.

De retour :

-…
-C’est bon ?
-Hum…
- *sourire* Je te laisse deux minutes…Termine ton bol pendant ce temps.

Le plus âgé des deux hommes sort de la pièce et se dirige vers le salon, où régnait toujours la désagréable odeur. Il cherche alors d’où elle pourrait provenir et tombe sur une armoire entrouverte remplie de sachets suspects. Il l’ouvre alors totalement et découvre, horrifié, qu’ils contenaient de la fine poudre blanche. Il en saisit un et se précipite dans la chambre du blond, qui avait fini de manger :

-Shinya !
-…
-Shinya, qu’est ce que c’est que ce truc !
-Euh…
-Ne me dis pas que c’est cela que tu leur achetais !!
-Kao...
-Dis moi que c’est pas vrai !
-Kaoru…
-Dis moi que ce n’est pas vrai !

Le guitariste se tenait proche son ami en secouant le sachet de drogue devant ses yeux. Shinya essayait de s’en emparer mais en vain, il baisse alors la tête et s’appuie sur le torse de l’autre homme, qui lâche aussitôt le sachet de poison.

-Si tu veux me gifler, ajoute e-t-il en saisissant la main de son ami pour la poser sur sa joue, ne te gênes pas...
-… ?
-Après tout…J’ai toujours été un idiot….on ne m’a jamais dit que je valait quelque chose…
-…Shinya…

Au lieu de le frapper, Kaoru l’enlace affectueusement tandis qu’il verse de fines larmes.

-Non, Shinya…*serre*je sais que derrière ce genre de blessures se cachent de cicatrices plus profondes encore…
-Kaoru…

Un silence s’installe entre les hommes avant que le plus jeune des deux ne se blottisse d’avantage contre son ami, qui glisse tendrement la main dans sa chevelure couleur du soleil :

-Allez, raconte moi tout…
-…Je…Je ne veux pas t’embêter avec ça…
-Mais si, au contraire…Tu souffriras bien plus si tu as à porter un tel poids seul…
-…
- Dis moi tout…je t’écouterai le temps qu’il faudra…

Shinya se dégage alors du violet pour sécher ses larmes, enlève son haut, découvrant une peau blanche marquée des coups violents et se serre de nouveau contre lui, plongeant son visage contre son torse. Celui-ci est d’abord surpris par ce brusque rapprochement, auquel il ne s’attendait pas, mais passe tendrement se bras autour de sa taille et calle sa tête contre la sienne, près à écouter le petit mortel.

..a suivre..
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyLun 3 Sep - 22:50

..suite^^..

Kaoru passe lentement sa main sur la peau blanche du jeune homme, caressant amoureusement les bleus qui la recouvraient puis, voyant de petites larmes couler le long de joues, il les efface en déposant un doux baiser sur chacune d’elles et serre à nouveau le malheureux contre lui.

-Kaoru…tu restes avec moi n’est-ce pas ?
-… ?
-Promets moi de rester toujours à mes côtés…
-Je te promets de veiller sur toi…
-Tu… ne veux pas rester avec moi ?
-Ce n’est pas une question de volonté….C’est que…je ne peux pas rester près de toi…Je ne viens pas de ton monde…

L’Ange noir s’écarte de son ami et déploie alors ses six ailes sous les yeux ébahis de Shinya.

-…Kaoru…Je…
-…
-Tu…elles sont si belles…
-En effet, elles sont magnifiques…Mais si tu savais comme j’ai pu souffrir, et combien je souffre encore à cause d’elles…
-Kaoru…
-A mon tour de te raconter mon histoire…
-…
-Tu vas savoir pourquoi, depuis si longtemps j’ère dans une solitude poignante, qui me consume peu à peu…

Le guitariste venait de terminer son récit, mais lorsqu’il se tourne vers son ami, celui-ci l’attire tendrement contre lui, pleurant à chaudes larmes.

-Kaoru …
-…*souri et enlace le blond*…
-Je…Je te demande pardon…
-Pardon ?
- Pardonnes moi ! Pardonnes moi Kaoru…
-Shinya…

Le mortel se blottissait contre l’ange comme un enfant triste contre sa mère.

-Kaoru …Je veux venir avec toi…
-Non, il ne faut pas…
-Pour pourquoi…Moi je, je…
-Tu ne dois pas t’attacher à moi comme ça…
-Mais pourquoi ? Tu as su penser mes blessures….A mon tour de m’occuper des tiennes... Et puis je... je…

Kaoru repousse doucement le blond et sort de la chambre, le laissant assis sur le lit en pleurs avant de s’assoire dans le sofa.

Je sais que c’est toi, celui que j’attends depuis tout ce temps. Alors pourquoi je me sens coupable ? Pourquoi ne puis-je pas t’emporter avec moi sans regrets ? Mais surtout…j’aimerais savoir pourquoi…Chaque fois que tu prononces mon nom, chaque fois que tu m’étreins ou me serres, mon cœur s’emballe. Je ne sais pas ce que c’est, mais cette sensation me procure un plaisir si intense…si profond que je ne peux m’empêcher de désirer rester encore et toujours dans tes bras… Mais je ne peux pas… tout comme je ne peux pas te dire que tu es celui que je cherchais désespérément.
Mais alors comment dois-je faire ? Comment dois-je réagir…J’ai envie de pleurer, mais dois-je le faire ?

Kaoru était perdu dans ses pensées et quelques larmes s’écoulaient le long de ses joues. C’est alors qu’il entend des pas, accompagnés de la voix du jeune homme qui ne cessait de l’appeler. Il cherche à fuir, mais le blond manque de tomber et il le rattrape aussitôt ; ils se regardent longuement avant que le guitariste n’enfouisse son visage contre l’épaule du plus jeune et sanglote timidement. Shinya les conduit alors dans la chambre avant de caresser délicatement le visage de son ange.

-Kaoru…
-…Pardon, je ne voulais pas que tu me voies pleurer.
-…c’est pas grave…Je…
-Shinya…Il faut que tu comprennes... Tu ne peux pas rester avec moi, et…et je ne peux pas rester avec toi…
-Kaoru…

*silence*

Les deux hommes se regardent, sans rien dire, Kaoru sèche ses larmes tandis que le blond l’enlace à nouveau tendrement :

-Kaoru…
-…
-Si tu ne veux pas m’emporter avec toi…Je…
-…Tu ?
-J’aimerais que …
-…-_O…
-Je voudrais…dormir dans tes bras…contre toi…
-Dormir…avec moi…Ô_________ô
-…Juste une nuit. Cette nuit, s’il te plait…

L’ange souri et enlace doucement son ami, couvrant sa nuque de petits baisers. Le blond tente alors de glisser sa main sous la chemise de celui-ci, mais il l’en empêche aussitôt :

-Kaoru…je…
-Chut…allonge toi…et dors, je te promets de ne pas m’envoler sans que tu le saches…

Les deux hommes s’échangent un long sourire pendant que l’ange noir se dénude, ne gardant plus que son jean. Puis, il s’allonge aux côtés de Shinya, dépose un doux baiser sur sa joue et croise ses bras sur sa taille.

-Bonne nuit Kaoru…
-Bonne nuit …Shinya.

Les deux hommes ne tardent pas à s’endormir.

~oOoOoOo~

Les lèvres douces du mortel, finement déposées sur l’épaule du Kaoru ne tardent pas à le réveiller. Il ouvre progressivement les yeux et découvre son compagnon encore endormi. Attendri par son visage enfantin, il caresse alors ses fines jambes dénudées et dépose dans son cou un long et tendre baiser.

-Hum…
-Allez…*embrasse* réveilles toi. Je sais que tu ne dors pas alors n’en profites pas.
-AAaaah *baille et s’étire* Bonjour Kaoru… Tu as bien dormis ?
-Et toi…Tu as encore mal ?
-Mal ?
-Oui…Je t’ai soigné hier…j’aimerais savoir si je dois encore le faire aujourd’hui…
-Ben... Je…
- _‘….Bon allez, tournes toi…
- Quoi ?!
-Si tu hésites, il vaut mieux que je regarde… [Kaoru…c’est a un gynéco de faire ça normalement…o_O tu veux pas être mon gynéco ??]

Le plus jeune obéit et tourne finalement le dos à son soigneur ; celui-ci baisse doucement son bas et le positionne afin de pouvoir examiner ses plaies.

-huh *rouge*

Kaoru passe doucement son doigt sur les blessures du blond, qui rougit de plus en plus.

-…Ah…Kaoru…je…*rouge*rouge*rouge*
-Bon…ça à l’air d’aller.

Après cette réflexion, le guitariste passe doucement la main sur les hanches et les cuisses complètement nues du jeune homme, avant d’effleurer la peau de ses fesses du bout des lèvres, faisant frissonner Shinya.

-Kao-ru…
-Habilles toi, je vais préparer le petit dej’.
-Kao…Je…
-…Tu as la peau douce tu sais …miam ♥.
-J’ai…*rouge* …la peau…
-*sourire*…^^

Le guitariste enfile son haut et se dirige vers la cuisine.

~oOoOoOo~

Les bols de soupe sont encore chauds, les deux hommes ne se sont encore rien dits.

-…
- ?- ?...je t’ai choqué à ce point ?
-Pardon ?
-…Tu n’as rien dit depuis tout à l’heure, c’est à cause de mon attitude ?
-…Je …je….euh…*hyper embarrassé*
-…Je, j’ai remarqué que tu avait accrocher deux baguettes au dessus de la fenêtre...
-Hum…
-Ce sont des baguettes de batterie ? Tu es batteur ?

C’est alors que le blond lâche son bol et ses couvert pour porter les main à sont visage afin d’y verser des larmes. Kaoru se précipite vers lui et l’enlace amoureusement, bientôt imité par le jeune homme. Il le berce doucement, jusqu’à ce qu’il se calme, mais le blond se remet aussitôt à sangloter :

-Allons, Shinya…
-Oh….Kao-ru…tu vas tant me manquer…
-Shinya…

Le jeune homme était inconsolable, malgré les caresses et les étreintes de son ami.

-Allez, sèches tes larmes, je ne supporterais pas de partir sans t’avoir vu me sourire…
-Kaoru…
-…Shinya…ne pleures plus, s’il te plait…
-…

Le jeune homme étreint son ami avant de sécher ses larmes pour afficher un sourire amer.

-Non….Je te demande un véritable sourire….Comme quand tu t’es endormi, hier soir…
-…Kaoru…
-Allez, juste un sourire ! Je serais le plus heureux de tous les anges si je pouvais revoir ton sourire une dernière fois…

Le guitariste affiche un immense sourire, accompagné de sublimes larmes de joie. Le batteur ne peut alors pas résister et sourit à son tour, se laissant envoûté par les étreintes et les caresses de l’immortel.

-Kaoru…
-Chut….
-…mais…
-Non, ne dis plus rien…

Le pouls du blond s’accélère, il tremble, mais est si bien dans les bras de son sauveur ; ces bras qui l’ont porté jusqu’ici, qui l’ont étreint lorsqu’il avait peur…ils étaient toujours là pour l’accueillir.

-Tu…tu dois vraiment partir ?
-Malheureusement oui…
-…Alors viens….tu vas prendre ton envole depuis le toit….
-…
-Il vaut mieux que tu partes tant qu’il n’y a encore personne…viens…

Le plus jeune attrape son aîné par la main et tout deux se dirigent vers le sommet du bâtiment, où le violet déploie majestueusement ses grandes ailes noires. Sous le regard larmoyant de Shinya, il lui promet de revenir, un jour ou l’autre :

-…Tu vas me…me manquer tu sais…
-Bien sûr que je sais…*enlace* Et tu vas me manquer aussi…
-Promets moi de ne pas m’oublier….
-Comment le pourrais-je…

L’ange noir sourit et embrasse amoureusement les crins du batteur, mais au moment où il s’apprêter a s’envoler, celui-ci l’interpelle :

-…Je…je peux te dire ’au revoir’ ?
-Mais bien sûr…

Le guitariste s’avance alors doucement et se laisse câliner par le plus jeune. C’est alors que celui-ci joint ses mains sur sa nuque, approche timidement son visage du sien et effleure doucement ses lèvres du bout des siennes. Kaoru ouvre alors de grands yeux ; lorsque Shinya se dégage, de nouvelles larmes apparaissent et dévalent ses joues. Il les récupère doucement avant de déposer un doux baiser sur sa peau humide avant de le serrer ardemment contre lui.

-Oh Kaoru…
-Chut…ne dis rien…

L’ange noir embrasse longuement et délicieusement son amant ; sa langue pénètre doucement sa bouche, partant à la rencontre de la sienne, la cherchant pour enfin la trouver et l’éveiller. Elles se taquinent, jouent ensemble, s’animent, s’excitent mutuellement. Les goûts, les saveurs se mélangent passionnément sous ce baiser embrasé. Leur baiser terminé, un long filet transparent uni encore les deux amoureux… un filet qu’ils rompent en un autre baiser tout aussi ardent.

-Kaoru…Promet moi de n’en aimer aucun autre…
-Je te le promet *embrasse* Comme je t’ai promis de revenir…
-Kaoru…je t’aime ! Je t’aime tant…Reviens moi vite !

Les deux hommes scellent cette promesse en un dernier baiser avant que l’ange ne prenne son envole.

-Adieu ! Adieu Kaoru ! hurlait le jeune homme, faisant de grands gestes pendant que son amour s’éloignait.
-Non, pas ‘adieu’…Mais au revoir…
-Tenshi no…

Les ailes du violet se transforment peu à peu en un minuscule point noir, qui s’enfonce lentement dans les nuages. Le batteur baisse le bras et pousse un long soupir avant de faire demi-tour. Mais il revient aussitôt sur ses pas, ayant vu naître, à l’endroit où avait tantôt disparu son ange, un nouveau point noir….Une plume ; elle volette doucement jusqu’à lui, tourbillonnant et sillonnant le ciel, pour enfin se poser délicatement dans ses mains. Le batteur lève alors une dernière fois les yeux au ciel avant de partir, serrant la petite chose noir entre ses doigts fins.

La nuit est tombé doucement aujourd’hui…je ne m’en suis même pas aperçu. Kaoru…Mon lit porte encore ton odeur…une odeur si douce, que j’aime tant. Ta plume est aussi la seule chose qu’il me reste e toi ; elle est si belle, si fragile…

Le batteur avait passé la journée entière allongé sur ce lit, et verse de nouvelles larmes quand le souvenir de leurs incessantes éteintes lui revient.

~oOoOoOo~

Quelque part, perdu parmi les nuages, quelqu’un se souvient ; d’abord un appel, puis un sourire, une caresse, une étreinte…et un baiser au goût d’amour. Un baiser qu’il n’oubliera jamais.

-Shinya…watashi no aishiteru…no ... Kokoro no…

Il pleure doucement, laissant couler ses larmes comme une source pure et éternelle. C’est alors qu’une petite tête blonde point le bout de son nez, un air mélancolique se lisant sur son visage, Kaoru essuie rapidement ses larmes.

-Tiens ? Mais …Que fais-tu la toi ?
-…

Le petit ange blond ne répond pas, mais agite ses mains et fait des mimiques, faisant comprendre à l’autre qu’il ne pouvait pas parler. Il s’avance alors timidement près du grand noir, entortillant ses longues mèches blondes autours de son doigt fin et s’assoie finalement près du guitariste, dont les larmes recommençaient à couler.

-Tu sais que tu n’as pas le droit d’être ici…que vas-tu faire si Métatron te trouve ?

Mais le petit ange blond secoue la tête et attire celle de Kaoru contre son cœur. Il commence à la câliner de manière enfantine et commence ainsi à le consoler. Mais l’ange noir le repousse gentiment, lui expliquant qu’il devait partir :

-… ; (…
-Tu es très gentil de venir me voir….mais je n’ai pas envie que tu t’attires des ennuis tu sais (parce que j’en aurais aussi si ça se sait -_-‘)

L’ange muet affiche alors un petit sourire avant d’embrasse la joue de son nouvelle ami et de s’éloigner rapidement. Kaoru sourit à son tour avant d’attraper sa guitare pour une nouvelle série d’accords.

~fin du chapitre~
Revenir en haut Aller en bas
Akira
Garasu no umi
Akira

Féminin Nombre de messages : 422
Age : 30
Localisation : Quelque part entre ailleur et nul part~
Membre préféré : Mikaru...et Kei
Loisirs : écouté de la zik, ecrire des fanfics~
Date d'inscription : 30/07/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 1:46

mon dieu tu a osé la mettre ici...°_°

Bonne chance pour la lire les filles XD

*l'a lus ya longtemps donc s'esquive~*

Tu pourrais presque me mettre co scénariste de certain passage tant on en a discuté toute les deux au lycée XD
Revenir en haut Aller en bas
http://aku-chama.livejournal.com
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 15:30

GOMEN NE Aki chan=_=
c'est vrai que tu m'as beaucoup aidé a écrire tout ca
la lala
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma
connaissance des Dio
Karasuma

Féminin Nombre de messages : 228
Age : 30
Membre préféré : Denka
Date d'inscription : 30/07/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 17:53

et je veux la suite^^

j'aime beaucoup pis il est mimi Shinya je l'aime bien dans ta fic nan mais c'est vrai pour une fois qu'il a un role important sans etre mechant ou martyrisé xDD

la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 19:25

^^
hhi..
rôle important ui;, sans être ,méchant ui
...mais sans être martyrisé.. c'est pas sur!
sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 19:30

Voila la suite pour ceux que ça interesse!
a oui, et le rajout d'une rubrique^^

Auteur : Himitsu Chibi Hana
Aide scénaristique quand j'en avait besoin (tada!):Akira
Titre de la fanfic : Au plus profond de tes ténèbres
Titre du chapitre : Rencontre avec l’autre nuit.
Genre : UA x Shonen-ai
Pairing : Bof. Un mini pairing Tochi x Kaoru…Mais je n’y crois pas trop.
Disclaimeur : Aucun de tout ce petit monde ne m’appartient ! Bouhouhouh…mis à part Kaoru, qui est mon mamour Non Officiel…heureusement que je me console avec mon imagination…-_-‘
Petit mot de l’auteur : Que dire sur ce chapitre 2, à part que le pauvre Kaoru se fait agresser et retenir en otage… Quoi, cela suffit pour vous mettre l’eau à la bouche^^ Tant mieux alors. A oui, la chose très logique, j’ai écrit ce chapitre après avoir écrit les chapitres 1 ; 3 ; 4 ; 5 et 6…=_=
Comment ça je ne suis pas logique. Lisez donc, tien, ça changera des critiques…

Rencontre Avec l’Autre Nuit


Le guitariste jouait avec les petits nuages qui voletaient autour de lui. Mais il ne cessait de soupirer, en pensant à celui qu’il avait laissé sur Terre. De longues larmes fines glissent sur ses joues, noircies par l’eye liner. C’est alors que le petit blond fit son entrée. Le violet s’empresse d’effacer ses larmes, étalant le noir sur ses joues.

-Ne t’inquiète pas... ce n’est rien…
-é_è
-Non, c’est vrai…Simplement je…

Le blond tend alors les bras afin d’inviter Kaoru à se blottir contre lui.

-Pardon…Je t’inquiète pour des choses peu importantes…Mais, je n’arrête pas de penser à lui…
- ^^
-*rougit* Quoi ? Tu pense que…
-*vivi*

Le blondinet affichait un grand sourire et hochant la tête, faisant d’avantage rougir l’Ange Noir, qui baisse doucement la tête en souriant à son tour.

-Allez, rentre maintenant.
-i_i
-Non…ça va aller. De toute façon, il faut que j’aille sur terre…Je doit acheter une nouvelle corde pour ma guitare…-_-‘
- ^^

Le muet s’éloigne alors lentement vers l’autre Eden.
*soupire*
Son corps baignant dans le bain lacté, le guitariste essayait de tout oublier. Mais lorsqu’il vit son semblable arriver, il se releva et se dirige vers la sortie.

-Oh. Tu sors déjà ? Quel dommage ! Annonce sarcastiquement Métatron, sans que l’homme qu’il interpelle ne l’écoute.

~oOoOoOo~

Cette rue, celle où je t’ai rencontré pour la première fois…Mais aujourd’hui, elle me parait plus sombre, plus froide, plus morte.
-Hey toi ! résonne une voix violente.

Le guitariste se retourne et aperçoit trois silhouettes s’avançant vers lui. L’un d’eux sort un couteau de sa poche et le pointe vers l’immortel en annonçant :

-Qu’est ce que tu fous ici ?
-…
-Réponds nous ! insiste un deuxième. Que fais-tu ici !

Les trois hommes s’avancent rapidement vers Kaoru, qui lui reculait doucement. C’est alors qu’il aperçut que ceux-ci avaient de la drogue.

-...Ce, c’est vous…
-C’est nous quoi?
-…c’est vous….qui l’avez brutalisé…
-…Ah…tu parles du petit blond.
- …
-C’est vrai qu’il était délicieux cet enfant…Il gémissait comme une femme…
-…
-…Alors c’est à cause de toi que nous avons perdu notre meilleur client…
-Tu vas devoir payer… termine un autre en s’approchant.

Le groupe est maintenant collé au violet et commence à caresser son cou avec la lame du couteau. C’est alors qu’une voix grave retenti :

-Ca suffit maintenant, lâchez le !

Une silhouette fine apparut à l’entrée de l’impasse, le bras tendu et un revolver a la main ;

-Toi…Que fais-tu ici Tochi ?
-…Ecartez vous ! Insiste le dénommé Tochi.
-Mais…
-J’ai dit écartez vous ! Et dépêchez vous…

L’homme se faisait beaucoup plus menaçant qu’au début et les homme se rangèrent sur le côté pour qu’il puisse s’avancer, vers Kaoru, qui avait baisser la tête.

-Tu vas me suivre bien gentiment….Sans tenter quoi que soit…On ne sait jamais ce qu’Il peut arriver quand l’homme qui vous prend en otage sait se servir d’un revolver…

L’ange releva tête vers son agresseur ; celui-ci porte une cagoule noire cachant entièrement son visage. Il le saisit par les poignets et l’entraîne hors de la rue sombre.
Les deux hommes arrivent enfin devant un immeuble dans lequel ils se précipitent avant d’arriver devant une porte rouge. Le guitariste en passe le seuil, sous les ordres de l’homme cagoulé, se retrouvant dans un salon petit et assez désordonné. Le « sauveur », souffrant de chaud, retire immédiatement son sweat et sa cagoule, ne portant plus qu’un haut en coton noir. Ses cheveux courts, d’un bleu nuit intense, caressent doucement sa nuque. Il renverse tous les vêtements et cartons qui couvraient le canapé pour y faire asseoir l’otage. Puis il fouille dans le tiroir de la table base et en sort une corde, avec laquelle il lie les poignets du violet. Puis, timidement, il relève la tête vers Kaoru, dévoilant un visage blanc ; un noir brume couvrant ses paupières et ses lèvres. Il se dirige vers le frigo, puis, revient, deux canettes de bière à la main et s’installe aux côtés du guitariste. Après avoir fini de noire, il ouvre celle de Kaoru et s’assoie sur ses genoux, lui faisant ouvrir la bouche. Lentement, le liquide doré coule dans la gorge du musicien. Après quelques gorgée, le bleu baisse doucement la canetes, avant de le faire boire a nouveau.

-Et ton nom…Pourrais-je le savoir ? demande-t-il doucement.
-…
-Je t’ai juste demandé ton nom…
-Kaoru…
-…
-Et vous…Ils vous appellent ‘Tochi’…Mais ce n’est pas votre nom…
-C’est un diminutif …
-…
-Celui de Toshiya.

Ledit Toshiya offre un petit sourire à son otage, avant de pester contre la chaleur. Le jeune homme se met alors torse nu, dévoilant son corps couverts de bandelettes, des hanches jusqu’aux omoplates. Il s’assoie près de guitariste et allumes la télévision.

*zap* ‘…encore pris en flagrant délit, la police décidera…’*zap*’…plus en plus de dealers …’*zap*zap*zap*

L’homme soupir avant de faire écran noir, recommençant à boire. Le violet avait les yeux rivés sur les bandages de son détenteur, évitant soigneusement de croiser son regard.

->O<…Bon, un morceau de pizza et au lit…
-°_°…

Toshiya se dirige une nouvelle fois vers le frigo et en revient, deux parts du succulent mets à la main, qu’il pose sur la table avant de s’assoire près de son otage.

-Allez, ouvre la bouche…Voilà…
-Hum…

Le guitariste laisse l’autre homme le nourrir. Sentant ses doigts glisser sur sa langue, le violet éprouvait un léger malaise et tremblait chaque fois qu’il l’effleurait.

Mon corps et mon cœur réagissent seuls, sans que je sache pourquoi…pourtant, je n’éprouve rien pour lui, alors pourquoi cette réaction ? Pourquoi mon corps tremble à chacun de tes contacts ? Je sens comme un sentiment de similitude…que je ne peux expliquer.

-…Ca va ? Tu…tu trembles comme une feuille…
-…-.-…
- *porte la main a son front* …Hum, tu sembles fiévreux…attends.

Le bleu délie les poignets de l’ange pour le mettre torse nu, c’est alors qu’il s’arrête sur le tatouage qui couvre son dos. Il le caresse du bout des ongles, faisant circuler en Kaoru un courant si chaud qu’il en frissonne.

-…On dirait les ailes d’un ange…
-…° °
- *caresse*caresse*
-…en effet, ce sont des ailes d’ange…
-…elles sont …magnifiques…

Pendant un long moment, le mortel caressa le dos du violet. Puis il lui rattache doucement les mains avant de le faire descendre du canapé pour le transformer en lit [Toshiya le grand magicien…Le secret de cette transformation ?? Un clic-clac^^].Il se dénude entièrement et s’étend entres les drap, éteignant la lumière tandis que Kaoru s’assoie sur un chaise à proximité.

-…*pose une main sur le canapé*…Allez, viens te coucher.
-…0.0
-Viens…je ne vais rien te faire. Alors viens vite dormir…

L’immortel s’allonge près du bleu, qui l’installe plus confortablement avant de le couvrir du drap.

.. a suivre..
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 19:32

..suite..

*bruit*bruit*
- >-<…-O-…hum…

Le guitariste s’était réveillé au son de notes extrêmement graves. Son ‘ami’ était assis au bord du lit et caressait les cordes de sa basse avec passion. Ses yeux ne pouvaient se détacher du musicien, qui s’aperçut alors de son réveil.

-… Pardon de t’avoir réveillé…
-…Non attend !
-…°°
-…Joue encore…s’il te plait…
-…

L’homme sourit, avant de se pencher à nouveau sur son instrument et se met à jouer, sous le regard admiratif de son otage. Une fois sa démonstration terminée, Toshiya repose son appareil et regarde son otage :

-Alors, te sens-tu aptes à me juger ?
-…Je…
-*sourire*
-C’était incroyable…
-^^

Le bassiste esquisse un petit sourire avant de faire déjeuner le guitariste.

-…
-Dis moi ?
-…hum…
-Comment ça se fait que l’on t’ait trouvé là-bas…
-…

Kaoru ne répondit pas mais enfouit son visage au creux de ses mains ; il repensait à la personne qu’il avait croisée ce jour, ou plutôt cette nuit là. Un être qui avec seulement besoin de tendresse, d’affection et de Sa protection. Voyant des larmes apparaître au coin de ses yeux, Toshiya s’approche de lui et caresse doucement sa joue.

-…Pardon…je, je ne voulais pas éveiller un souvenir enfouit…
-…i-i…
- *serre*serre*
-…l-l
-O-O’’

Le bleu s’écarte vivement du détenu, rougissant, avant qu’ils ne finissent de manger. Puis il délie ses poignets et passe un coton alcoolisé sur les marques rouges, laissées par le frottement des cordes.

-Je vais en ville, j’ai deux, trois choses à régler…
-…
-…Je ne t’attache pas…Je te fais confiance…
-Tochi…
-…Si tu pars, je te retrouverais...mieux vaut rester ici bien sagement.

Le bassiste sorti, un léger sourire se lisant sur ses lèvres. Le guitariste se retrouvant seul, il ne savait que faire, s’enfuir, et perdre toute chance de découvrir l’origine de ses battements de cœur lorsqu’il est avec lui, ou rester ?

-…*soupir*

Il saisit la pile de linge qui trônait sur la chaise, et commence à tout plier, humant le parfum que le vêtement portent.

-…*bruit* C’est moi ! Je suis rentré…
-…Zz -.-
-…Kaoru ?

Le bleu découvrit son otage, allongé sur le bord du lit, la télécommande à la main, dormant doucement. Après l’avoir déshabillé, il le prend alors dans ses bras, afin de le caller sous les couvertures puis se dénude à son tour.

-…
-*dodo*
-…Et mince…

Le jeune homme s’était assis près du violet et caressait doucement son cou, puis son torse. Il dégage les mèches qui cachant le visage de Kaoru et passe doucement la main sur sa joue.

Tes lèvres remuent, des larmes coulent sans cesse…Qui est-elle, pour te manquer autant? Kaoru, dit moi ce qu’est aimer, moi qui n’ai jamais sus le sens de ce terme…puisque personne ne m’a jamais appris ce que c’était qu’aimer, et être aimer…

- Shi…Shinya…
-… (
-..Shinya…*pleurs*

Le guitariste avait saisit les doigts qui se baladaient sur sa joue et les serre doucement. Puis, dans une inconscience profonde mais délicieuse, enlace tendrement Toshiya qui l’imite aussitôt. Le violet murmure le nom de l’être aimé, se blottissant contre le torse du bassiste, qui renforce lentement son étreinte.

~oOoOoOo~

- …*soupire*
-…~.~…=.=…
- Kaoru…
-…O.O’’ To-toshiya? {Mais qu’est ce que je fiche dans ses bras... et nu en plus…}[Les accolades ci contre figurent les pensées des persos^^]
-…c.c …
-Eh…Toshiya ?
-…Pardon…Je…c’est moi qui t’ai enlacer…
-…00’…Tochi…
-…*larmes* Tu pleurais, quand je suis arrivé. Tu l’appelais…*silence* Il doit abominablement te manquer…
-Tochi, je…O_O

L’ange se plia en deux, grimaçant et gémissant.

-Kaoru !!
-Gnn><…
-Kaoru qu’est ce…

Le dos de l’immortel s’arrondit violement, libérant six parures de plumes d’un noir étincelant.

-Kaoru…
-Toshiya…je …
-Elles…ces ailes…

Le mortel se jette dans les bras de son ami, pleurant à chaudes larmes. Les bandes de tissus qui cernent son corps se déchirèrent pour laisser se déployer deux paires d’ailes aussi noires que belles.

-Kaoru ! Oh Kaoru…
-…
-J’ai….les mêmes…Oh Kaoru-u-u-u…
-Chut…c’est fini.
-Les tiennes, elles sont…si belles…
-Merci….Les tiennes aussi, sont magnifiques…
-*serre* J’ai eu si peur….Quand je les ai vues pousser ! Je… j’avait peur d’être le seul…

Des larmes coulent le long de mon visage et se mêlent aux tiennes…Toshiya, je comprends maintenant pourquoi je sentais cette chaleur chaque fois que tu me touchais….Je ressentais, au plus profond de ton âme, l’ange qui sommeillait en toi…celui que j’attendais, avec qui je partagerais enfin Eden…

Après une longue étreinte, Kaoru efface doucement les dernières larmes du bassiste avant d’annoncer:

-Allez, viens…
-…
-Il est temps d’y aller. N’aies pas peur.
-Mais Kaoru…
-Il te suffit de battre des ailes…

L’archange prend son disciple par la main et l’entraîne vers la fenêtre :

-Allez…Bats des ailes !!!
-><…
-C’est ça, doucement…
-Kaoru…Kaoru j’y arrive pas !
-Ouvre les yeux…
-~.O…*regarde*
-Viens, viens…Je vais te montre…comme l’Eden est magnifique…

Le jeune homme bat des ailes, puis panique, voyant le vide au dessous de lui et cesse de battre des ailes.

-Kaoru je tombe !
-Mais non idiot ! Je te tiens…>< alors bats des ailes !!...T’es lourd tu sais !
-Ne me lâche pas !!!
-Mais non ! Mais bat des ailes bon sang ! >< Tes main glissent !
-J’y arrive pas ! Kaoru !
-Mais si, allez, dépêches-toi... ‘
-…><*concentration*…-_°
-Tu vois, tu y arrives…
-…°°*coup d’œil* OO…Quoi ! On est à cette hauteur là…><Y’a du vide en dessous…
-Non, c’est bon….Voilà, bat des ailes…Je te tiens…

L’archange bouge alors ses grands appendices noirs et se laisse porter par le Vent, souriant riant. Les deux amis s’envolent alors vers le Paradis, emportant avec eux toutes traces d leur existence.

Fin du chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Miyu
Yuki Hana
Miyu

Féminin Nombre de messages : 333
Age : 27
Localisation : Au pays des fraises
Membre préféré : Denka & Erina x3
Date d'inscription : 16/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 19:51

Aaaah j'aimeeee <3

Meuh il est meme pas aller voir Shinyaa tss >__<

Suuuuite *__*
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma
connaissance des Dio
Karasuma

Féminin Nombre de messages : 228
Age : 30
Membre préféré : Denka
Date d'inscription : 30/07/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMar 4 Sep - 20:19

ahhhh mais il a oublié Shinya ou quoi????? c'est quoi ca Kaoru va retrouver Shinya T_T

la suiteee^^
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMer 5 Sep - 19:36

xDD oui oui, kaoru n'as pas oublié.. euh, comment il s'appelle déjà??
Shinya^^

Auteur : Himitsu Chibi Hana
Aide scénaristique tout court xDD:Akira
Titre de la fanfic : Au plus profond de tes ténèbres
du chapitre : Douceur immaculée
Genre : UA x Shonen-ai
Pairing : Kaoru x Shinya
Disclaimeur : Aucun de tout ce petit monde ne m’appartient ! Bouhouhouh…mis à part Kaoru, qui est mon mamour Non Officiel…heureusement que je me console avec mon imagination…-_-‘(je commence à en avoir marre de répéter sans cesse la même chose=_=)
Petit mot de l’auteur : Un petit retour sur le couple KoaxShin-Chan et l’arrivée du beau, du séduisant Raphaël


Douceur Immaculée


-NON !!!

Le guitariste vient de se réveiller, au beau milieu de son bain. Le liquide frappe sagement son corps tandis qu’il s’assoie, pleurant, la tête sur les genoux.

-Tiens donc, Kaoru…
-Vas t’en…
- ...Tu le sais pourtant, que rester dans ces bains trop longtemps te fais tourner la tête…
-…
-…Regarde toi! Tu es déjà extrêmement chaud…

Malgré les moqueries de l’archange, Kaoru ne répondait pas et se refermait d’avantage sur lui. Métatron s’avance alors doucement vers lui et annonce ironiquement :

-J’ai appris qu’à deux reprises, tu était descendu sur Terre. C’est bien, descends encore plus bas, et tu trouveras ta véritable place…

Fou de rage, le musicien bouscule violemment son ‘frère’ et sort de la pièce en courant, le visage caché derrière ses mains, laissant derrière lui un homme riant ouvertement.

-*ris* Mon pauvre Kaoru, un jour je te dégoûterais de cet endroit...Tu désireras le quitter, pour ne plus jamais y revenir…

*pleurs*pleurs*
-Sempai ?

Toshiya cherchait son ami et, guidé par le bruit incessant de tristes sanglots, le trouva sur son lit, effondré.

-Kaoru…Kaoru, est-ce que ça va ?
-…Pardon…mais j’avais si peur…j’avais si froid…
-Kaoru-Sama…

Le bleu s’avance timidement vers le guitariste et l’enlace tendrement, callant son visage sur son épaule et couvrant sa nuque de caresses. Mais cela ne suffisait pas, l’ange noir se tourne alors face à lui et saisit son visage, lacéré de larmes noires. Celui-ci éclate alors en sanglots sourds, posant son visage sur son épaule.

-Tochi…J’ai eu si peur…
-Chut…Calme toi…
-…hum…
-Chut…Doucement…

Le bassiste caresse le dos nu du maître des Anges Noirs, qui sèche peu à peu ses larmes. Le petit anges blond fait alors son apparition est volette jusqu’à eux :

-Bonjour …annonce le bleu en souriant, qui es-tu toi ?
-*détourne la tête* Coucou toi…
- ^^’
-Qu’est-ce que tu fais ici…
-° °… ?_?
-…Tu vois, lui c’est Toshiya… Lui aussi a les ailes noires.
-…^^.
-Mais dis moi Kaoru ? Reprend-il en caressant la chevelure du bambin souriant, qui est cet ange si souriant ?
-…C’est un petit ange qui défie son maître en me rendant visite. Répond doucement le guitariste, caressant à son tour les crins blonds du garçon. C’est gentil d’être venu me voir, ça me fait plaisir…mais, il faut que tu retournes chez toi…
- i…
-Non pas que je n’ai pas envie de te voir, mais en ce moment…

Le blond posé un doigt sur les lèvres de son ami, lui faisant comprendre qu’il n’avait pas à en dire d’avantage. Il l’embrasse doucement sur le front avant de s’éloigner, sous le regard inquiet de Kaoru.

-Métatron ?
-Oui, c’est le seigneur de l’Eden…Et il me considère comme le Satan, m’interdisant tout contact avec un ange blanc…
-…Il ne risque rien ?
-Tant que Métatron et ses sbires ne l’observent pas continuellement, non...
-Et…Si jamais il le découvrait…

~Je n’ose même pas imaginer ce qui pourrai se passer…~

-Ah tu n’oses pas… Hum…Je vais te laisser baigner encore un peu dans ta douleur, après quoi, je m’occuperais de ce petit trop espiègle…

L’archange frôle la surface de l’eau de la fontaine, qui se ride doucement, laissant à nouveau apparaître son reflet.

-Maître…
-Ah…Raphaël…Que me vaut cette visite, mon bel ange ?

Un homme assez jeune, grand, de longs cheveux tombant sur son visage se tenait entre deux colonnes.

-Nous n’avons toujours pas trouvé Gabrielle… Nous continuons nos recherches sur Terre…
-Bien, continues de surveiller le petit muet, plus il sera complice de ce Démon, plus grande sera sa douleur…
-Bien…

Le jeune homme tourne le dos à son ami, faisant voler ses longues mèches brunes. Mais il s’arrête un instant et risque :

-...Ne va-t-il pas en souffrir lui aussi ?
-Si...mais il l’aura mérité…après tout, j’avait formellement interdit d’approcher Kaoru… Cet homme est impur, et il a déjà réussi à trouver un disciple…
-Et je pense que ce ne sera pas le seul…
- …bien, vas maintenant.

Le brun s’incline doucement avant de disparaître, se dirigeant lentement vers les bains en soupirant. Il dénoue sa toge et se glisse dans l’eau transparente, parsemée de pétales. Du bout du doigt, il caresse doucement son auréole, poussant un long soupir de lassitude, avant de nager jusqu’à la table centrale et de s’y allonger.

-……
-Toshiya…
-Hum…
-As-tu déjà aimé quelqu’un ?

Le bassiste s’arrête de masser les épaules de son supérieur et marque un silence gêné :

-Non. Et jamais personne ne m’a aimé…ce n’étaient que de petites amourettes d’enfance…
-…* soupire*
-Et toi, si tu me pauses la question…Tu aimes quelqu’un ?

Un silence s’installe entre les deux homme, Kaoru rougit, entortillant ses mèches violettes autours de son index.

-Je…je ne sais pas…Mais quand je pense à lui, j’ai froid, je tremble…Sa chaleur et son corps me manquent.
-*sourire amusé*^^♥
-…Non…c’est pas la peine que je te raconte ça.
-Si si, vas-y…

Le guitariste ne répond pas, il se lève et endosse un peignoir pour s’asseoir dans un coin éloigné. Toshiya rie sagement, et le rejoint aussitôt, l’enlaçant affectueusement.

-Pardon d’insister… murmure-t-il, Mais je te vois pleurer chaque soir, serrant les draps contre toi. Tu les serres tellement fort… Je ne t’entends pas, mais je sais que tu l’appelles, pleurant en silence…
-…*larmes*
-Pardon …Il doit trop te manquer pour que tu le pleurs ainsi...
-J’ai tellement peur qu’il m’ai oublié… Je sais qu’on a promis, mais…J’ai si peur…
-Ca fait combien de temps que vous ne vous êtes pas vus ?
-Le temps ici n’a pas de limite, mais j’ai appris à le compter….Ca fait six mois terrestres que l’on s’est quittés.
-…Tu ne crois pas qu’il doit t’attendre ?
-…
-Allez…Vas le voir…je ne supporte pas de te voir te détruire ainsi …
-Mais…Et s’il m’avait oublié…
-Je pense que c’est impossible...Si votre complicité est aussi forte que ton amour pour lui, il est clair qu’il doit t’attendre…

Le guitariste souri et enlace son ami, avant de s’envoler pour le monde mortel où demeure cet être cher à son cœur.
...a suivre...[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMer 5 Sep - 19:38

..suite..

L’Ange noir est enfin devant l’appartement de l’homme qu’il pleurait, son cœur bats lorsque la poignée de la porte, à laquelle il venait de frapper, tourne lentement, dans un bruit de fer.

-Shin-…
-Salut, je peux t’aider ?

Une jeune fille d’une vingtaine d’année se tenait sur le seuil de la porte, essuyant un verre.

-…Vous …Qui êtes vous ? Et qu’est devenu la personne qui habitait ici ?
-Shinya… ?
-Oui…Que, qu’est ce qu’il lui est arrivé ?
-Eh bien je…

La femme avait baissé la tête et fit finalement entrer l’étranger. Elle l’emmène jusqu’à une porte que Kaoru reconnut tout de suite, puisqu’il était lui-même passé derrière.

-Allez-y, vous pouvez entrer…Je vous laisse seuls.
-Merci…

Le violet entre alors timidement dan la chambre ; la première chose qu’il entend sont les « bips » réguliers des machines qui entourent son amour. Puis, il le voit, lui, relié à chacun des appareils hospitaliers et tombe alors à genoux sur le sol, en larme.

Mon cœur me brûle…Shinya, pourquoi toi ? Pourquoi maintenant ? J’ai tellement mal que mon corps en est secoué et tremble de peur….Mon visage est lacéré de larmes. Je te vois, allongé sur ce lit, les paupières closes, ton souffle emprisonné par ce masque et tous ces fils, qui te lient à ces machines rythmant ta vie… Cette vision de toi, couvert de pansements m’horrifie…J’ai tellement peur...Shinya, dis-moi que tu vis…

Le guitariste tremble violemment, ses tenant les côtes et étant secoué de spasmes. Il se précipite hors de la chambre, mais s’effondre en plein milieu du couloir. La jeune fille accourt pour le relever et l’installe sur le sofa avant de lui proposer à boire. Le guitariste accepte, avant qu’elle ne le laisse seul.

Une demi-heure plus tard, l’archange avait séché ses larmes, sas s’être entièrement calmé. Il buvait et avalait doucement chaque gorgée, avant que la femme prenne la parole.

-Ca va mieux ?
-* secoue la tête*
-…
-Dites moi…
-Oui ?
-Qu’est-il arrivé à Shinya…
-Eh bien, nous ne le savons pas vraiment…En fait, avec des amies, nous nous promenions, et l’avons trouvé, étalé sur le sol, au pied d’une fenêtre ouverte au troisième étage. Il avait la respiration haletante, et étant en larme. Du sang s’écoulait de tout son corps tremblait vivement. Nous nous sommes approchées de lui et avons commencé à lui parler pour qu’il ne s’évanouisse pas.
-…
-Mais quand nous avons décidé de l’emmener à l’hôpital, il à refuser de toutes ses forces d’y aller. Il se débattait, et hurlait… ‘Non non ! Je ne veux pas y aller ! Laissez moi, je veux rentrer chez moi ! S’il revenait et qu’il ne me trouvait pas…Je vous en prie…ramenez moi chez moi…Je veux être là quand il reviendra…’
-…°°
-Et tout cela en versant les plus belles larmes du monde. Mais le plus bizarre, c’était cette chose qu’il serrait et protégeait au creux de ses mains. Nous ne l’avons pas vue tout de suite, mais il s’agissait d’une magnifique plume noire…
-Une …Plume noire…
-Humhum…Ah, j’envie la personne qu’il attend ardemment. Un amour comme celui-ci ne cours pas les rues.
-OO
- ?__ ?
-Shi...Nya…

Le violet se lève et se dirige lentement vers le batteur, qui se trouvait debout, appuyé à une barre de fer à laquelle pendait un liquide perfuseur. Il s’était séparé des machines et souriant doucement, versant de petites larmes cristallines. Les deux hommes marchaient l’un vers l’autre, sous le regard attendri de la jeune femme. Mais voyant que le blond allait tombe, Kaoru se précipite vers lui et le rattrape.

-Kao...Ru…

L’ange noir pose un doigt sur les lèvres du jeune homme. Puis, ils se regardent intensément avant que Kaoru ne verses de nouvelles larmes. Puis, timidement, ils joignent leurs lèvres, puis leurs langues, sentant les goûts se manger.

-Kaoru…Je …
-Ne dis rien...Mais embrasse moi encore…
-* murmure* Koibito…

Les deux amoureux unissent à nouveau leurs lèvres, qui se caressent amoureusement.

-Allez, je te ramène dans ta chambre.
-Tu restes avec moi ?
-Mais bien sûr ! termine le musicien en serrant le plus jeune dans ses bras.

C’est accompagné de l’infirmière que les amoureux se dirigent vers la chambre du blond. La jeune femme endosse alors un manteau avant de partir, confiant le malade au guitariste qui la remercie doucement. Kaoru salut la jeune femme avant de refermer la porte pour allonger Shinya sur son lit.

-Kaoru…
-Si tu savais comme j’ai eu peur…

Kaoru caressait les lèvres du batteur, qui caressait le bout de ses doigts avec la langue.

Non, ce n’était pas une erreur de penser que ce serait toi… Nos cœurs battent ensemble, nos sourires sont les mêmes… Je suis le seul qui puisse te caresser, te toucher. Tu es le seul à comprendre ma douleur, tout comme je suis le seul à pouvoir Comprendre la tienne. Mais combien de temps vais je devoir attendre pour que tu me rejoigne enfin ? Combien de temps vais je devoir canaliser cet amour ?

-Kao-Chan ?
-Hum…
-Tu as l’air pensif…Quelque chose ne va pas ?
-Si, si…Je repensais seulement à la première fois que je t’ai vu.
- *rie* Moi qui pensais que tu m’avait oublié…
-…
-C’est vrai... Il y a tellement de gens mieux que moi…
-Shinya...

Le violet s’assoie près du batteur et se penche sur lui pour couvrir son cou de baisers amoureux.

-N’importe qui serais mieux que toi, c’est vrai…Mais il n’y a que toi qui m’intéresse. Les autres n’existent pas…
-Koibito...

Le batteur attire le violet contre lui, afin de l’étreindre tendrement, caressent sa nuque avant amour.

-Kaoru… Tu vas rester combien de temps avec moi ?
-Le temps qu’il faudra pour te voir à nouveau debout…

Le guitariste déploie lentement ses ailes, sa main glisse sous le t-shirt de blond et se balade gentiment sur son torse. Le jeune homme l’imite aussitôt, passant amoureusement ses pouces sur es tétons de l’ange.

-Shinya…
-Attends…déshabille moi…

Le guitariste sépare alors doucement les boutons, un à un, puis couvre son buste de caresses. Le blond frissonne, il se sent si bien à ses côtés, ses ailes les caressent doucement ses côtes, le faisant rire doucement.

-Kaoru…
-Vi ?
-Est-ce qu’un jour, tu pourras me jouer de la guitare, pour moi tout seul ?
- *embrasse* Je l’aurais fais, même sans que tu me le demande…

Voyant le blond tendre les lèvres, l’Ange Noir avance sa joue pour qu’elle les rencontre. Puis, Shinya baille doucement, et se blotti contre les genoux de son amour.

-C’est l’heure de dormir…Allez, pousse toi un peu…
-…

Le violet tire les rideaux, avant de se déshabiller dans la pénombre, ne laissant apparaître que les contours de sa silhouette. Le blond l’invite alors près de lui et commence à masser ses épaules. Le guitariste sens ses main fouler sa peau, il en frémis et soupir le bien être.

-Heu Kaoru…Ma cicatrice me démange...Tu veux bien desserrer les bandages ?
-Oui…Allez, tourne toi …

Doucement, Kaoru détache la bande blanche qui cernait le corps de batteur, qui allume sa lampe de chevet.

-OO…

Le regard du l’ange se mit aussitôt à briller lorsqu’il vit la grande cicatrice qui barrait l’abdomen de l’enfant. Voyant celui de Shinya, Kaoru s’empresse de l’enlacer, doucement, au niveau de la taille et pose sa tête sur son épaule. Il ne dit rien, il la caresse juste du bout des doigts, couvrant sa peau blanche de baisers.

-Allez, allonge toi…

Le blond s’allonge alors sur le dos et pousse la couverture au bord du lit. Il tend alors doucement les bras, invitant l’immortel à se blottir contre lui. Kaoru s’étend alors doucement sur le corps frêle du batteur, avant d’éteindre la lumière, les plongeant dans une obscurité excitante.

-…Ton corps est si chaud…Je l’aime tant.
-…* embrasse son téton* …Allez…Je te rebranche ou…
-Non, c’est bon, comme tu es avec moi, tout ira bien.
-Bon. Oyasumi nasai…koibito…
-Toi aussi.

Les deux hommes se serrent chaleureusement l’un contre l’autre et de tardent pas à s’endormir.

...a suivre..
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMer 5 Sep - 19:39

.. suite et fin^^..

-…Kao-ru…
Le violet sentait le corps de son ami trembler contre sa peau :

-Shinya !! Shinya !
-Kaoru ! Je, j’ai froid…
-Shinya ! * rallume* Shinya ! Dis moi ce que je dois faire ! Shinya
-Kaoru...Kao…Ru…

Le batteur n’arrivait plus à parler et tremblait violement dans les bras de l’archange, qui commençait à paniquer. Ne sachant quoi faire, il attrapait les fils un à un et les branchait là où avait l’air d’aller ; mais en vain, rien de marchait. Il sent les doigts fins du batteur s’enfoncer dans son épaule et s’excitait de plus en plus.

-Ne t’inquiète pas ! Je vais m’occuper de toi !
-*tremble*
- Non ! Shinyaa ! *larme* Non Shinya ne meurs pas...Allez, ouvres les yeux !

Pourquoi… pourquoi pensait-il soudain à la mort ? Pourquoi avait-il soudain aussi peur ? Il ne le savait pas lui-même. C’est alors que, dans ses bras tremblants, le corps du blond ne bougeât plus. Pris de panique, Kaoru l’allonge sur le dos et dépose sa bouche sur la sienne ; afin de lui offrir son souffle. Mais il avait posé la main sur son cœur, et n’avait sentit aucun battement. Une larme coule le long de sa joue avant qu’il ne serre contre lui le corps de son amour, versant d’innombrables larmes.
Soudain, une étreinte…un souffle…des caresses et …Sa voix qui l’appelle.

-Kaoru ?

Le guitariste relève la tête et sourit voyant son amour éveillé, paré de magnifiques appendices.
-…
-Quoi ? Qu’est-ce que…

Le plus âgé détache lentement une plume de l’aile de Shinya et la lui tend, les yeux larmoyants.

-Non…Pas cette couleur ! NON !

Le batteur s’effondre dans les bras de l’Ange Noir, qui l’enlace fortement, ne cessant de l’embrasser.

Comment ai-je pus espérer ? Comment ai-je pus penser que lui, si doux…si pur…si fragile, me rejoindrais… Ses ailes sont aussi blanches que la neige immaculée… Pourquoi le seul être que je puisse aimer n’est pas mien ? Mon cœur se fend deux. Qu’est ce qui m’a permis d’espérer…Moi qui, d’innombrables fois, ai rêver de lui…

-Kaoru…Pourquoi elles ne sont pas comme les tiennes ?
-…
-Kaoru-u-u-u…

Les deux hommes se serraient ardemment, pleurant cet amour perdu.

¤« Raphaël ! Vas chercher Michaël et Uriel…Et partez pour la Terre… »¤

-Kaoru ! Je ne veux pas…pas ça…

Alors que le blond se blottissait contre le guitariste, la fenêtre s’ouvre brusquement, laissant entrer trois êtres androgynes aux ailes purement immaculées.

-Kaoru…Ne…ne les laisse pas…
-Non…Je suis là, ne t’inquiète pas.

Shinya était pendu au cou de Kaoru, tous les deux avaient les yeux rivés sur les visiteurs.

-Toi, annonce l’un des hommes, pointant l’Ange Noir du doigt.
-Non ! Laissez le tranquille !
-Shinya… glisse le musicien.
-Kaoru écarte toi ! reprend le roux.
-Non ! hurle le blond.
-KAORU !!!!
-Doucement Michaël…intervient le brun

Ledit Michaël s’écarte après avoir craché au visage du guitariste en riant. Le plus gracieux des trois hommes s’agenouille près des amoureux et interpelle le blond d’une voix douce :

-Shinya…
->_< *se blottis contre Kaoru*
-Shinya n’aies pas peur…Je ne te veux aucun mal…Seulement, nous t’attendions…
->.< *obstiné* …
-Allez, regarde moi…

Le batteur lève timidement la tête vers Raphaël qui passe doucement la main sur sa joue.

-…allez, ça va aller …
-Pourquoi vous venez me chercher moi ?
-…Parce que nous t’attendions depuis longtemps...Gabriel…
-Mais je ne suis pas Gabriel !
-Tu portes les quatre ailes divines. Seul un archange est en mesure d’en hériter. Et le seul archange que nous attendions, c’est toi.
-Mais…Vous avez des auréoles rayonnantes ! Et pas moi ? Comment pouvez vous affirmer que c’est bien moi ?
-L’auréole de Gabrielle te sera remise lors de la Grande Cérémonie… Devant toute l’assemblée des anges.

Les deux amoureux s’étreignent fortement, sous le regard attristé de l’archange. Dans leur coin, les deux autres immortels grimaçaient :

-Tu crois qu’il va accepter ?
-Je l’espère…Sinon, Métatron va nous faire une syncope…

Raphaël et Shinya se lève et se dirigent vers les deux autre anges, bientôt rejoints par Kaoru. De longues et fines larmes coulaient le long des joues du batteur, qui serrait sa main de son amour dans la sienne.

-Shinya à accepter de nous suivre…Kaoru va nous escorter jusqu’à la grande porte…

Les cinq archanges s’envolent pour le royaume des Cieux. Une fois arrivé devant le grand portail blanc où les attendais Métatron, les deux hommes se tiennent à distance pour s’étreindre doucement.

Juste tes lèvres fines posées sur les miennes, comme ça…Mes mains courrant sur ta peau claire, les tiennes caressant mes joues…La douceur de ta langue contre la mienne. Tu es si près de moi, mais en même temps si loin [Tiens, il fait son comme back celui là°_°]…

Puis, doucement, le blond prend son amoureux par la main et ils se dirigent vers l’Archange, qui salut gracieusement le nouvel arrivant.

-Alors c’est toi, celui que nous attendions.
-…*acquiesce*
-Bienvenue parmi nous* baise sa main*…Demain, nous aurons l’honneur d’accueillir tous les anges du Royaume de l’Eden blanc, pour la cérémonie de ton couronnement.
-A ce propos, commence Raphaël, Ce jeune homme aimerait que Kaoru soit là lors de la cérémonie…
-Kaoru !
-Je vous en supplie ! annonce le batteur, les yeux remplis de larmes, Laissez le venir…
-…><
-Je sais que vous ne l’aimez pas…Mais je vous supplie d’accepter ma demande…

Le jeune homme était à genoux et tenant des ses main les pans de la robe blanche de Métatron. Mais celui-ci ne répondit pas, il le fit lever pour l’emmener à l’intérieur du domaine et ordonna que l’on en ferme les grilles. Ce fut le brun qui s’en occupe, mais voyant que l’Ange Noir s’éloignait, il l’interpella. Kaoru se retourna et vois le jeune homme s’avancer vers lui.

-Ecoute ? Je ne te promets rien…Mais je vais essayer de faire en sorte pour qui puisse être à lors du couronnement de Gabriel.
-Hum…
-…Hum, je…Je viendrais te chercher pour confirmer.

Les deux anges se saluèrent avant que l’homme blanc ne referme entièrement la grille dorée.

Fin du chapitre^^
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyMer 5 Sep - 20:00

Suite des aventure de mes anges préférés..
bonne lecture ^o^

Auteur : Himitsu Chibi Hana
Titre de la fanfic : Au plus profond de tes ténèbres
Titre du chapitre : Mélancolie
Genre : UA x Shonen-ai
Pairing : Kaoru x Shinya
Disclaimeur : Aucun de tout ce petit monde ne m’appartient ! Bouhouhouh…mis à part Kaoru, qui est mon mamour Non Officiel…heureusement que je me console avec mon imagination…-_-‘(je commence à en avoir marre de répéter sans cesse la même chose=_=)
Petit mot de l’auteur : arf... cette fic n’est qu’une suite et un enchaînement de tragédies=_=. Bonne lecture^^ »

Mélancolie


(oui je sais je suis chiante, mes chapitres sont longs xDD)

Le guitariste dormait à poings fermés, couvert d’un léger drap cachant son corps nu. Ses yeux s’ouvrirent au son de la voix de Raphaël, qui venait d’entrer dans l’Eden Interdit. Le guitariste s’assoit, prêt à accueillir son « ami ».

-Pardonne moi, annonce-t-il en nouant le drap autour de sa taille, je ne suis pas encore prêt.
-Ce n’est pas grave…Je viens seulement vous porter cela…

Le brun tend lentement un tissu sombre à Kaoru, qui le saisit en s’interrogeant.

-Métatron à accepter que vous fassiez partie de la foule…Mais il ordonne que vous portiez cette toge…
- … !!
-…Je suis sincèrement désolé…La cérémonie se déroulera là où vous savez, à l’aube.

C’est dans un tourbillon de plume silencieux que l’archange s’envole pour l’autre Paradis. Le musicien le regarde s’éloigner tandis que son unique ami entre dans la pièce. Il sent ses lèvres se poser sur sa joue avant que Toshiya ne s’assoie sur le lit en le regardant déplier sa toge. Il observe attentivement le tissu noir, déchiré et paré de perles rouges.

-Kaoru…s’interroge le plus jeune.
-…Pardonne moi Shinya…

Il jette rageusement son vêtement sur le lit avant de se jeter lui-même dans les bras du bassiste, de fines larmes courant sur ses joues. Celui-ci le berce doucement, jusqu’à ce qu’il se calme et sèche ses sanglots.

-…Je… Je ne peux pas y aller… Je ne veux pas affronter son regard brûlant de plaisir ! Pas devant Shinya…
-…Kaoru…

Les deux être plumés de noir se serrait doucement, en silence, avec pour seule musique, le battement violent du cœur du plus âgé.

-Voilà…Tu es superbe… Il ne te reste plus qu’à endosser ta traîne et ce sera parfait.

Le nouvel archange se lève et son serviteur dépose sur ses épaules un immense drap doré. Shinya porte une toge blanche, immaculée, brodée d’argent sur le bord des manches. Son visage est légèrement maquillé, ses yeux fins étant soulignés d’un grand trait rose et ses lèvres ornées d’un rouge sang intense. De longues et fines nattes descendent le long de son cou… Il est magnifique, mais pourtant, sur son visage, ne se lit que la tristesse.

~oOoOoOo~

Les grandes portes de métal dorées s’ouvrent lentement, l’archange habillé de soie s’avance doucement, deux séraphins jumeaux portant glorieusement sa cape. Il s’avance, son regard se portant sur la foule. Mais il ne le trouve pas.

Tous ces êtres à plumes blanches, qui me regardent, ils se prosternent à mon passage, me sourient…Mais ce n’est pas d’eux, ni de leurs sourires que j’ai besoin. C’est de Toi, Toi que je ne vois pas…J’ai beau chercher éperdument tes grandes ailes noires, ta peau si blanche…. Tu n’es pas là. Kaoru, pourquoi? Seuls ton visage, ton sourire et ton regard posé sur moi m’auraient donné le courage d’affronter cet événement.

Seul, nu dans son lit, comme un enfant qui pleure, Kaoru serre le drap blanc contre son corps.

Pourquoi? Pourquoi lui fais-tu ça, à lui, qui ne me reverra jamais…Pourquoi le fais-tu souffrir, alors que tout est ma faute… Son cœur est plus fragile que le mien, il se brisera si tu continues à le torturer ainsi… Alors, ne le touche pas…



L’Ange Noir pleure, pleure tellement qu’il ne compte plus les larmes qu’il verse. Il se recroqueville serrant son drap de soie comme le corps du jeune archange, dont il ne tarde pas à sentir les douces caresses. Il relève alors la tête vers le batteur, emmitouflé dans un tissu de soie rouge et s’empresse d’embrasser la seule partie émergente de son corps. Les lèvres s’unissent alors en un long et ardent baiser, avant que Kaoru ne pose sa tête sur son épaule, le serrant violement.

-…Hhh Gabriel…Mon Gabriel, mon ange…
-Ne m’appelle pas comme ça…
-Je t’en pris, reste avec moi…Ne part pas …Shinya…

Des larmes cristallines viennent se joindre à celles du guitariste, qui les essuie en les couvrant d’un baiser.

-Kaoru… Pourquoi tu n’es pas venu?
-…Je te demande pardon… Je ne pouvais pas…

Le blond essuie les larmes de son amour, avant de le découvrir et de l’imiter, se dévoilant à sa vue.

-Je ne voulais pas y être sans toi… Je veux que tu sois avec moi, que tu marches à mes côtés…
-… l-l…
-Je t’aime Kaoru...

Ledit Kaoru s’empare d’une natte du séraphin, fait glissé ses doigts le long de la tresse de crins et la porte enfin à ses lèvres.

-…Tu es tellement chaud, tellement tremblant….Et, si beau…
-Kaoru…je t’en prie, viens avec moi…
-…
-S’il te plait…

Les ongles de Métatron claquaient impatiemment sur le bras de son trône.

-Comment a-t-il pu oser…Partir…Et désobéir à mes ordres…
-Le revoilà !
-…Comment!

L’archange suprême se lève d’un bond et l’aperçu enfin. Le futur archange s’avance fièrement, tenant à son bras, la main blanche du guitariste. Le blond rayonnait de bonheur, de petites larmes coulant le long de son visage levé et souriant. Tandis que Raphaël, souriant, se lève pour se prosterner. Métatron et les deux autres séraphins contenaient leur rage. Une fois les deux homes arrivés devant le Seigneur, Kaoru se prosterne avant d’embrasser Gabriel et de s’agenouiller près de lui. Le grand blond se lève et se dirige d’un pas mal assuré vers Shinya, qui s’était agenouillé et avait porté ses mains en croix à ses lèvres. Sa voix s’élève alors dans le silence de l’étendue de coton.

-… Shinya! Tu as été désigné comme successeur de la défunte archange Gabrielle. Ayant hérité de ses ailes d’une blancheur immaculée, de sa beauté androgyne, tu porteras à présent son nom, ainsi que son auréole. »
L’archange fait apporter le cercle d’or tandis que Gabriel joint ses mains ensemble et les portes au dessus de sa tête, devant le regard émerveiller de l’Ange Noir.

-Debout, devant l’Assemblée du peuple angélique et devant mes trois archanges, je vais maintenant couronner cet être ailé.

L’auréole flottait entre les mains de l’archange suprême, qui l’amène jusqu’au crâne du blond et la lâche doucement. C’est alors qu’un soupir commun s’élève, avant que la sentence ne soit prononcée. L’homme tend une main que Shinya refuse de saisir. Des ses yeux se mettent à couler des larmes, tandis que son auréole brille et s’illumine. Kaoru comprit alors qu’il n’y avait plus de raison d’espérer. Le blond s’effondre dans ses bras, ils s’étreignent ardemment tandis que de nombreux murmures s’élèvent doucement.

-Kaoru…Non! Non! Je ne veux pas!

Michaël et Uriel s’empressent de les séparer, mais Shinya se débat, se jette dans les bras du brun.

-Raphaël…Je l’aime…
-Gabriel…
-J’ai pas envie qu’on nous sépare! Kaoru, je t’aime trop…

Voyant la détresse de son amour, Kaoru ne peut s’empêcher de le rejoindre et de le serrer dans ses bras, sous de regard furieux de Métatron.

-Koibito! Ne me laisse pas!
-Shinya…
-Ne l’appelle pas comme cela! Intervient violement Uriel. Je te signal qu’il ne porte plus ce nom!
-Qu’il soit Gabriel ou Shinya, je m’en fous… La seule chose qui compte, c’est que je l’aime! Il restera toujours le même pour moi! Celui que j’ai aimé, que j‘aime et que j‘aimerai toujours!

Le guitariste était en larmes et serrait désespérément son amoureux contre lui. Les deux archanges les plus proches de leur Seigneur regardaient la scène avec dédain.

-Ces deux là m‘écoeurent… annonce froidement Uriel.
-…Comment peut-on aimé un être aussi, aussi impure que Kaoru… continue Mikaël.

Le Grand Archange se taisait, mais n’en pensait pas moins et contenait sa colère la plus profonde. Aussi, ils partirent sans rien dire, laissant les deux hommes seuls avec leurs larmes, seul Raphaël était resté avec eux. Il s’avance doucement vers le couple et annonce de sa voix claire:

-Shinya…Shinya…

Ledit Shinya relève la tête et se dirige lentement vers le brun en essuyant ses larmes. Le brun passe alors doucement le dos de sa main sur sa joue humide.

-Cesse de pleurer Shinya…
-Mais je … Je ne reverrais plus jamais Kaoru… Alors que je l’aime tant…
-Chut… Allons, calme toi, murmure-t-il en saisissant le visage larmoyant de son ami entre ses fines et longues mains, je vais essayer d’arranger tout ça. Je te le promets.
- i-i…
-Maintenant vais rejoindre Métatron, je vais en discuter avec Kaoru.

Le blond regarde une dernière fois son compagnon avant de s’envoler dans le bleu du ciel, versant de tristes larmes blanches. Kaoru se lève aussitôt et se dirige vers l’ange blanc, annonçant violement :

-Tu ne risques pas la colère de Métatron si tu restes là ? è-é
-Non, en fait, il m’a même chargé de surveiller tout tes faits et gestes. Mais saches que je suis contre ses agissements…
-…*soupir*
-Je te promets de veiller sur Shinya…

Le violet sourit amèrement avant de saluer son semblable et s’envoler à son tour pour aller vers les bains.

~oOoOoOo~

Son corps musclé baigne dans le lait tandis que le long de ses joues glisses de fines larmes noires.

-Tu es là où je m’attendais à te voir !

À la venu de son frère, le guitariste tourne le dos en soupirant.

-Je ne pensais pas que tu aurais l’audace de venir à la cérémonie, annonce-t-il en se glissant dans le bain, surtout sans porter la toge que je t’avais gentiment fait apporter…
-…
-Mais de là à ce que tu porte sa traîne, ha ha ha !

Un sourire cruel s’affiche sur le visage d l’Archange tandis qu’il saisit une éponge. Il s’approche de l’opposé et commence à caresses le haut de son dos, déposant de petits baisers.

-Je commence à en avoir assez *baiser* de tes petits caprices, annonce-t-il froidement, je trouve que *baiser* tu prends beaucoup trop de libertés…
-…ah…*frissonne*
-Tu fais trop de virées sur Terre à mon goût…
- Ar-arrête ça…
-J’ai très mal pris le fait que tu trouves enfin quelqu’un comme toi.

Plus les doigts du blond caressaient la peau du musicien, plus Kaoru ressentait ses paroles cruelles.

- Oh… J’ai oublié de te dire que j’ai dû, à contre cœur, punir le petit muet…
-…Non !
-Et si, ce petit insolent vas payer par ta faute !^^

L’Ange Noir se retourne alors brusquement et gifle son compagnon.

-Qu’y a-t-il Kaoru ? Tu crois que tu peux te permettre d’aimer quelqu’un ?
-…
- Ton âme n’est pas assez pure pour cela, et elle ne le sera jamais !

Le guitariste ferme violemment les yeux avant de repousser Métatron pour sortir du bain et se précipiter dans sa chambre. Mais dans sa course effrénée et aveugle, il heurte violement Raphaël :

-Rapha… Où est le petit blond !
-Le petit blond ?
-Oui ! Le petit ange muet… J’t’en prie ! Dis moi où il est…

Kaoru s’effondre alors dans les bras de son unique ami blanc, pleurant comme il ne l’avait jamais fait.

Pourquoi… Pourquoi a-t-il décidé d’ouvrir encore plus les plaies ? Après « elle », il faut qu’il me vole les deux êtres les plus chers à mes yeux… Pourquoi n’ai-je pas le droit de vivre heureux ? Pourquoi ne dois-je que pleurer et souffrir…

Le brun ressert doucement ses bras autour de la taille de Kaoru et verse à son tour quelques larmes. C’est alors que Mikaël passe à côté d’eux ; ayant vu l’état dans lequel était le Noir, il ne put s’empêcher de lui rire au nez.

-Kaoru...je
-Je ne peux plus… Après Shinya, il faut qu’il me l’enlève… Mais il n’a rien fait ! Il n’a rien fait…Rapha…
- *rassaire son étreinte*
-Raphaël…Je t’en supplie... éloigne Shinya le plus possible de moi ! Je ne vaux pas qu’il subisse le même sort.
-…
-Je t’en prie… protège le. Si jamais il lui arrivait malheur…Je ne me le pardonnerais jamais.
Voyant le regard emplis de larmes de son ami, Raphaël dépose sur son front [Dit moi mon, chou. Tu comptes te taper combien de mes personnages… Niark, c’est vrai, c’est toi qui commande=_=], lui jurant qu’il n’arrivera rien à son amour.


- …Kaoru !!

Le bassiste, qui attendait son ami depuis plus d’une demi-heure, saute sur Kaoru pour l’embrasser, mais celui-ci le repousse violemment avant de se jeter sur son lit, n’ayant pu s’arrêter de pleurer. Il attrape doucement son instrument et ses doigts commencent alors à se balader sur les cordes, produisant des notes qui s’évaporent dans l’air glacial qui souffle sur l’Eden Noir…des notes reflétant ses larmes noires. L’homme n’arrive plus à jouer et fond en larme, pleurant bruyamment. Comprenant la raison de sa détresse, Toshiya s’approche lentement et l’enlace amoureusement, couvrant ses mains de baisers.

Toutes ces larmes que tu verses, toute cette douleur qui resurgit telle une bête enragée…Tout ce que tu endure en silence… Tu n’es à présent plus que ruines. Mes bras, mes caresses et mes baisers ne suffiront pas à penser cette blessure béante ; Comment ne pas comprendre, ne pas voir le désespoir d’un être brisé, à qui on a arraché le cœur…
Comment ne pas souffrir tant cette personne qu’on aime pleure…Kaoru…

-Toshi…Toshi-ya-a-a-a …
-Je…Calmes toi Kaoru… Je suis là, je te protège…
-Mais ce n’est pas moi qu’il faillait protéger ! Mais eux !!!
-…
-Tout est ma faute… Si j’avais su les protéger, on n’en serait pas là… Je ne suis qu’un moins que rien…

Le bassiste passe doucement sa main dans les crins violets de son ami, dépose sur ses lèvres un doux baiser et murmure doucement :

-Je t’en prie…cesse de te rabaisser ainsi, ou tu finiras par te détruire toi-même…
-…Toshiya…
-Écoute…Ce n’est pas le moment de te dévaloriser ! Plus tu réagis de la sorte, plus Métatron sera satisfait d’avoir touché ton point sensible ! Alors ressaisit-toi !

Furieux d’avoir entendu de tels propos, le guitariste se lève et bouscule violement son disciple.

-Comment oses-tu me dire ça ! Comment peux-tu croire que je vais faire comme si de rien n’était !
-Allons…
-Non ! Il n’y a pas de allons ! Tu ne peux pas savoir le mal que j’endure ! Tu ne peux pas savoir ce que ça fait de perdre celui qu’on aime pour le voir rejoindre son ennemi !
-Kao-
-Et quand on ne sait pas ce qu’est devenu son seul ami ! Tu crois qu’on peut ne pas avoir le cœur brisé avec tout ça ?
-Kaoru…Je…
-On voit bien que tu n’as jamais aimé personne Toshiya… Tu es aussi froid que les sbires de Métatron…Aussi froid que ce démon !

Ce furent les dernières paroles de l’archange avant que, dans un tourbillon de plumes, l’archange furieux ne s’envole, laissant Toshiya seul.

Fin du chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Miyu
Yuki Hana
Miyu

Féminin Nombre de messages : 333
Age : 27
Localisation : Au pays des fraises
Membre préféré : Denka & Erina x3
Date d'inscription : 16/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyJeu 6 Sep - 20:50

Ayaaaaaa *___*

Trop biiien <3

suite suite suite
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma
connaissance des Dio
Karasuma

Féminin Nombre de messages : 228
Age : 30
Membre préféré : Denka
Date d'inscription : 30/07/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyVen 7 Sep - 17:52

alors j'ai les larmes aux yeux et ca me pique maintenant a cause du maquillage >_<
j'adore ta fic elle est super, pauvre Shinya c'est horrible T_T
je veux la suiteeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyVen 7 Sep - 21:34

fu fu fu..je le maltraîterais jusque au bout celui la xDD
lol
aller, suiteuh^^

Auteur : Himitsu Chibi Hana
Aide scénaristique(toujours à m'aider quand je suis perdue ^^): Akira
Titre de la fanfic : Au plus profond de tes ténèbres
Titre du chapitre : Parfum de paradis
Genre : UA x Shonen-ai
Pairing : ^x^
Disclaimeur : Aucun de tout ce petit monde ne m’appartient ! Bouhouhouh…mis à part Kaoru, qui est mon mamour Non Officiel…Le reste, c’est pour Dame Akira.-_-‘(je commence à en avoir marre de répéter sans cesse la même chose=_= ! combien de fois faudra-t-il vous le dire=.=)
Petit mot de l’auteur : Ma partie préférée de la fic^^. Je pense qu’elle plaira au fan du couple TrucxMachin><. Arf, c’est aussi la plus mielleuse…mais bon
On fait ce qu’on peu avec ce qu’on a^///^
Allez, bonne lecture^~.

Parfum De Paradis


Ce parc…Je l’aime tant ! Il est le seul souvenir qui me lit encore à toi… Mon Frère…

Un jeune homme est là, assis sur un banc, les yeux fermés. Le parc est désert, il est seul sous la neige, sa chevelure flamboyante contrastant magnifiquement avec le paysage blanc. Soudain, une silhouette suspecte attire son attention… elle tourne e rond, cherche encore et encore ….mais quoi ? Lui peut-être ? Le jeune homme n’attend pas plus longtemps et se dirige vers ce corps trouble. Il perçoit alors de petits soupirs saccadés et s’approche de plus en plus. Puis, à travers le rideau de flocon, il devine deux appendices de la même couleur que la neige.

Non…c’est impossible…Il ne peut pas être…C’est une illusion, rien de plus !

Le roux se perds dans ses pensées et n’en sort qu’en sentant un étreinte contre lui. L’homme ailé lui avait sauté dessus. Son corps nu tremblait entièrement.

-…Tu…tu as froid…

L’ange ne répondit pas. Il le regarda simplement, les yeux remplis de larmes, et s’évanoui dans ses bras. Le mortel les serra alors autour de sa taille et reste un moment sans rien faire avant de décider de le ramener chez lui.

~oOoOoOo~

Le séraphin dormait depuis plus d’une heure, étendu sur les couvertures chaudes, ses ailes délicatement repliées sur son dos. Il n’avait pas bougé depuis que son « sauveur » l’avait couché. Celui-ci ne l’avait pas quitté des yeux, trop occupé à détailler chaque ligne de son corps fin. L’ange avait un visage rond et enfantins, de longs cheveux d’or et un corps presque parfait. Le jeune homme soupirait doucement, regardant cet être, qu’il croyait inaccessible. Il avance doucement a main vers son épaule, mais le retire avant d’avoir effleurer la peau blanche du chérubin.

J’aimerais tant te toucher… toi, l’être pure, mais je ne peux le faire…De peur de te briser. Tu parais si fort, mais à la fois si fragile…inaccessible…

Le blond avait bougé et tournait maintenant le dos à l’homme. Lui, aussi et silencieux, admire son dos et ses ailes [je pense qu’il voit plus ses ailes qu’autre chose, mais bon…], ses hanches dépourvues de draps. C’est alors qu’il s’avance doucement, irrésistiblement attiré par cette peau blanche, et s’assoie à côté de l’immortel. Puis, doucement, il passe la main sur sa frange, dévoilant ainsi son regard fermé. Le blond tressaillit légèrement et commence à se réveiller. Il s’assoie et s’étire doucement, déployant ses magnifiques ailes de lys.

Tous tes gestes, tes mouvements, d’une lenteur exquise me paralysent. Je ne peu me détacher de toi, de ton corps fin…Tu es si beau que c’en est effrayant.

L’ange ouvre enfin les yeux, son regard marron se pose sur la pièce avec inquiétude. Puis, jetant un coup d’œil par-dessus son épaule, il croise celui du roux. Il se retourne brusquement, faisant voler sa longue crinière blonde et affiche un regard surpris…inquiet. Les deux êtres sont si proche l’un de l’autre… Tout deux tremblent comme des enfants apeurés. Le roux tend alors la main vers son ami, mais celui-ci recule vivement, se cognant contre le mur.

-Non, non ! N’aies pas peur…
-…°°
-N’aies pas peur, je ne te ferais pas de mal…Viens, approche…

Mais plus le mortel s’avançait, plus l’être de plumes se collait au mur, levant les yeux vers son interlocuteur. Gêné, le jeune homme propose alors d’inverser les rôles.

-… C’est toi, qui vas t’avancer.
-…°°
-Allez, viens…
-…
-Viens, je ne te ferais aucun mal…

Qui es-tu ? Pourquoi m’appelles-tu ? Toutes ces questions, mais surtout…Pourquoi n’as-tu pas d’ailes ? Est-ce toi qui es différent de moi, ou moi qui suis différant de toi ? Je ne sais pas…

Le jeune blond se décolle doucement du mur et se me à quatre pattes sur le matelas.

-Viens, n’aies pas peur…
- {Tu m’appelles, mais dois-je venir vers toi ?}
-Je ne te ferais pas de mal…
-{Si ce que tu me dit est vrai, alors, pourquoi est-ce que je tremble ?}
-Allez, viens dans mes bras….tu n’as rien à craindre…
-{Tu m’appelles de ta voix douce, je ne peux pas résister…}

L’ange s’avance doucement, déplaçant ses mains l’une après l’autre…Il se retrouve enfin proche de l’humain et tend une main tremblante vers son visage. Puis, doucement, il la pose sur sa joue rosie, et la caresse doucement, du dos de la main. Il affiche un grand sourire, la saisissant et la posant sur son propre visage.

-…* sourire*
-..Tu es adorable…Mon petit ange…

Le blond sourit et se blottit contre son nouvel ami, qui entour son corps nu des ses bras.

-Comment tu t’appelles ?
-°° …
-Qu’est-ce qu’il y a ?

Le blond se dégage un peu de son ami et baisse le nez. Le roux n déduit alors qu’il ne savait pas ...qu’il ne savait plus… Le petit séraphin se roule en boule sur ses genoux et pose la tête au creux de ses bras.

-Allons, allons…murmure le mortel en le serrant contre lui, Ne plus, mon petit ange. Je suis là. Je veille sur toi…
-…* lève la tête* i.i
-Je vais m’occuper de toi. D’accord ?

Le chérubin sèche ses larmes en passant la main dessus et enlace le mortel en souriant comme un enfant.

-Allez, viens ! Je vais te donner de quoi t’habiller…

Les deux hommes se lèvent doucement et le roux prend son petit protégé par la main pour l’emmener jusqu’à l’armoire.

-…Alors>< Bon ! Qu’est-ce qui, dans tout ce bordel, pourrais t’aller…*cherche*cherche*… K’so ! J’vais rien trouver…
-°° !... *farfouille*farfouille*
-… ?_ ?
-…*trouvéééé*

Le petit blond sort un t-shirt noir très court et e montre à son nouvel ami. L’homme sourit et aide son ai à enfiler le vêtement.

->_< !!!!!!!!! XO
-*rit* Attend, je vais t’aider…
-…°°
-Hum… Tu…tu pourrais rentrer tes ailes dans ton corps ?
-…^^

Dans une envolée de plumes blanches, les ailes de l’ange disparaissent peu à peu, et ne sont plus. Il peut alors terminer de s’habiller, se laissant faire par le mortel.

-Tu es parfait ^^ ! annonce-t-il en regardant le blond.
-*rougit*…
-Allez… Tu vas allez te voir dans la glace. Viens.

Il prend la petite main du séraphin dans la sienne et les amènent devant le miroir. L’ange rougit violement lorsqu’il vit son reflet.

-Tu es beau…

En effet, l’ange était plus que beau. Son torse est serré par un t-shirt orange, sans manches ses jambes étaient couvertes par un sort court en vinyle noir, paré d’une ceinture en pique. Il lui descendait sur les hanches, laissant apparaître le tissu blanc de son slip. Le chérubin se regarde de la tête aux pieds avant de se tourner vers le roux.

- *sourire* Tu es adorable, viens là.
-^^

L’ange se blotti contre son ami et se laisse bercer tendrement.

-Allez. Je vais aller cuisiner. Tu peux te balader dans la maison, mais fait attention.
-^^

Le petit ange dépose sur le joie de son « sauveur » un timide baiser et commencer à explorer sa demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyVen 7 Sep - 21:36

.. Suite du chapitre (xDD Baaka desu neee, j'ai oublier de dire que le chapitre était pas fini TT)

-Petit ange ? Petit ange !?

On entend un bruissement d’ailes, puis un pas doux et léger. Puis, le chérubin entre dans le salon, une guitare dans les bras.

-Où t’as trouvé ça ! hurle le mortel en arrachant l’instrument à son ami. Celui-ci tombe violement par terre et le regarde, apeuré. Il voix un lueur de colère briller dans ses yeux, des larmes commencent alors à descendre le long de ses joues rouges.
-…l-l…
-è_é…
- …*pleure*

Un silence s’installe entre les deux hommes, avant que le roux ne s’assoie sur le canapé et commence à jouer. Des notes douces s’évadent de l’instrument, une mélodie se forme. L’ange relève alors la tête vers le musicien et le regarde jouer, ses larmes s’arrêtent peu à peu de couler. Il vient s’asseoir près de lui… Il écoute, cette mélodie qui lui a volé ses larmes, et fini par appuyer sa tête contre l’épaule du guitariste. Celui-ci cesse de jouer et serre son ami contre lui.

-Pardon…Mais tu sais… Cette guitare appartenait à un homme qui est très important pour moi…
-…
-Elle appartenait à mon frère… Et il est mort il y a cinq ans.
-…*embrasse*

Le musicien étreint son ami avant de lui rendre son baiser. Le blond caresse alors sa tignasse rouge en faisant la moue.

-Tu sais, c’était un type formidable…Je crois que je l’ai toujours admiré et lui a toujours sus veiller sur son Die…
-°° …

L’ange essuie une larme et sourit à Die, qui l’imite doucement. Puis, il le prend sur ses genoux et le berce doucement.

-Dit...comme je ne connaît pas ton nom…Et que tu a le même sourire que lui…Je…
-°°…
-J’aimerais t’appeler Kyô…

Le séraphin semble enchanté par la proposition de l’homme et pose sa bouche dan son cou avant de l’étreindre fortement.

Les deux amis sont attablés depuis cinq minutes, mais l’ange ‘a touché a rien. Il est resté les mains sous la table. Il regarde son bol de riz sans rien faire.

-Tu ne manges pas Kyô ?
-…*regard triste*
-Ah...tu ne sais pas utiliser tes baguettes c’est ça ?
-*oui*
-Tien regarde…

Die se déplace et se colle au dos du blond et saisit délicatement sa main. Puis, il l’aide à porte une première poignée de riz à la bouche, et annonce :

-Essaies tout seul voir ?
-…°°
-..*fixe*fixe*
-…è_é
-…*sourit*
->< !!!!!!!!!!!!

Voyant qu’il n’y arrivait pas, le roux donne alors la becquée à son ange en souriant.

~oOoOoOo~

-Voilà, tu seras installé comme un prince dans ma chambre…annonce le guitariste en bordant son lit.

Kyô, paré d’un pyjama, se précipite alors vers die et saute sur le lit en souriant et riant comme un enfant. Le guitariste le calme doucement et l’allonge pour pouvoir le border.

6Allez…Couche toi…
- -0-…
-*embrase sur le front* Bonne nuit…Tenshi no…

En guise de « bonne nuit », Kyô frotte longuement le contre sa joue nue contre celle du guitariste avant de se recoucher, et s’endormir.

- …
-Hum...*secoué*secoué*
-… !
-…*baille* Kyô ? Qu’est-ce que tu fais là ?
-…i i

Le blond se colle au musicien avant de sombrer ans de petites larmes blanches. Le guitariste l’entoure de ses bras et le berce doucement pour apaiser sa peur.

-Tu veux que j’e vienne dormir avec toi ?
- *baisse la tête*

Die prend alors son ami des ses bras et le porte jusque dans la chambre, où ils se couche côte à côte. Il sent alors la peau nue de l’ange se serrer contre son corps, nu lui aussi.

Ta peau si douce, si chaude contre la mienne, je me sent bien dans tes bras... je n’ai plus peur de rien. Die, serre moi encore, serre moi de toutes tes forces…

Doucement, le souffle chaud et le bruit de la respiration douce du guitariste ne tarde pas à bercer et endormir le petit blond.

~oOoOoOo~

-…
- -0-…*gratte*gratte*
-Bonjour mon Kyô…*embrasse* Tu as bien dormi ?

Ledit Kyô se réveille aux côtés du talentueux guitariste, qui caresse doucement sa longue franche dorée. Le chérubin rougit, puis offre un doux et timide baiser près de l’oreille du roux. Puis, il l’enlace doucement et embrasse son torse.

-^^Allez, lâches-moi Kyô...je vais faire couler un bain…
->.<*s’agrippe*
-Allez !...laisse moi, je reviens dans cinq minutes...

L’immortel se décide enfin à lâcher sa prise et se rassoie sagement sur le lit. Mais il reçoit, en guise de punition, de nombreuses chatouilles dans le cou.

- Voilà. Est-ce que la température te convient ?
-…*plonge le doigts dans l’eau*^^

Kyô avait cerné sa taille d’une ample serviette noire et était assis sur le rebord de la baignoire. Il se met alors nu et plonge l’une après l’autre ses jambes dans l’eau, avant de s’y glisser entièrement.

-Alors, tu utilises ça pour te laver les cheveux … Et ça pour le corps…
-^^
-Moi je vais préparer le petit déj’ !
-+_+…*attrape*
-Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?
-><…
-…Quoi ? Oh non Kyô. Je ne peux pas…

Mais l’ange le regardait avec un air supplication. Ne pouvant résister à son regard envoûtant, le guitariste se dénude à son tour. Il baisse la tête et rougit doucement. Comprenant sa gêne, le blond vide un peu de bain moussant dan l’eau avant de reprendre le poignet de son ami. Le roux se prépare alors une serviette et se plonge dans la baignoire, ses jambes caressant celle de Kyô.

-^^…
-…tu...tu es content ?
-*embrasse*…
-*rouge*rouge*…

Le séraphin s’amusait avait les bulles de savon qui couvraient l’eau… Il prenait la mousse dans ses mains et soufflait dessus pour la faire voler. Puis, il regardait se spectacle avec les yeux d’un enfant émerveillé, faisant craquer son ami. Die saisit alors le shampoing et en verse un peu au creux de sa main. Puis il commence à se laver, faisant mousser la substance dans ses cheveux de feu. Kyô observe attentivement les perlettes qui descendent le long de son torse, puis, il s’empare du savon et s’avance vers lui.

-Eh…Kyô ?
-*rougit* °//° *tend le savon*
-Tu veux que…je te lave ?!?
-><…
-Voyons…je …
-°°
-…allez, tourne toi…

Le séraphin sourit et tourne le dos à Die, qui remarque aussitôt un grand dessin noir. Il le caresse doucement du bout des doigts, avant de savonner le dos de Kyô.

-Mon Dieu…ta peau est si douce, si belle…

L’ange se retourne et présente son torse à son ami, pour qu’il le lave, laissant traîner ses doigts sur sa peau blanche avant d’ouvrir la pomme de douche et rincer la partie émergente de son corps. Le roux lui demande de pencher la tête en arrière afin de pouvoir laver ses cheveux. Lentement, Die fait glisser ses doigts le long des crins blonds de l’ange, et les masses soigneusement. Puis, il s’empare de la pomme de douche, et rince le shampoing qui moussait sur la tête de Kyô, qui grimace aussitôt.

-Voilà ! C’est fini ! ^^
-° °
-…Quoi, qu’est-ce qu’il y a ?

Le blond s’empare à son tour du savon qui flottai sur ‘eau, et s’avance doucement vers le guitariste. Il saisit son bras, et commence à balader le savon sur sa peau claire. Die rougit tandis que son ami frottait son autre bras.

-Kyô…
- * lui fait signe de se retourner*
-…0_0’’

…Le seul contact de ses mains sur mon dos me fait frissonner. Mon cœur bat comme un tambour plus fort que d’habitude…Mais pourquoi ?... Serais-ce possible, que les sentiments que je porte vers toi soient plus forts que ce que je crois ?... Chaque fois que je suis près de toi, je me sens bien… Kyô…

Le roux se retourne et enlace son ange, passant la main le long de ses cheveux.

-Tu sens bon mon Kyô…
- *rougit*
-Reste avec moi…Je veux te serrer, encore et encore…
- °=°
-…s’il te plaît…
-… _ …

Tandis que Die couvrait son ami de caresse, celui-ci se crispait dans ses bras et se mis à trembler. Il le repoussa, gêné, baissant la tête. Le roux lui baise doucement la joue avant de s’excuser.

-Kyô…viens-là que je t’essuie !

L’ange accours et saute sur les genoux de son ami, qui l’enveloppe d’une grande serviette blanche. Pendant que le guitariste le frictionnait énergiquement, le petit blond jouait avec ses mèches rouges.

-Elles te plaisent mes mèches ?
-^^ !
-Ahah…

Une fois entièrement sec, le roux se débarrasse de la serviette et cerne amoureusement la taille de Kyô. Ses mains se baladent dans le bas du dos du séraphin, et caressent tendrement sa peau blanche.

-Tu as la peau si douce…annonce le mortel en posant sa joue sur l’estomac de son ami.
- -.-…
- Et elle sent si bon…

Le roux fait courir ses lèvres sur le torse nu du chérubin, le caressant de temps en temps du bout de la langue.

-…
-…é o è *frissonne*

Le blond passe ses bras sur les épaules de son ami, rougissant doucement.

-Hum…*smack*…J’ai envie de te croquer
-…
-…Allez, viens t’habiller sinon, je vais te dévorer…

Le petit blond sourit et embrasse le mortel sur la joue avant de s’enfuir dans sa chambre, faisant légèrement voler ses ailes déployées.

- -.-…ZzZzZz…
-* sourit*

Les deux hommes étaient dans le canapé. Die était assis en tailleur, la tête du muet endormit reposant sur ses genoux, il jouait avec ses longs cheveux blonds.

-Mon petit Kyô… Comment as-tu fais… Par un simple regard, tu m’as capturé d’un simple regard. Je ne dépends maintenant plus que de toi… Je suis sous to emprise…Kyô*murmure à son oreille* je suis tien…

L’ange se trémousse sans pour autant se réveiller. Die le prend alors dans ses bras pour le porter jusque dans leur lit et dépose sur son front un doux baiser.

->.< …-.- zZzZz
-Bonne nuit mon petit ange…Je veille sur toi !

Le guitariste caresse la petite main blanche de Kyô, qui tout doucement, resserre ses doigts autour de la sienne. Die sourit, et s’allonge près de son ami, passant ses bras sur sa taille dévêtue.

Une semaine s’est écoulée depuis que nous nous sommes rencontrés…Chaque nuits ont été les mêmes, toi dormant près de moi, t’endormant en sentant mes bras sur tes hanches, moi, en sentant ton souffle chaud dans mon cou…Chaque matin se ressemblaient…Je te tirait de ton sommeil d’une simple caresse, d’un simple baiser…Et toi, tu m’enlaçait avant de me baiser la joue…

Ce matin, le roux se réveille doucement aux côtés du blond, encore endormi. Il profite alors de son sommeil pour déposer sur sa joue un nouveau baiser doucereux. Sans se réveiller, Kyô enlace son ami, puis ouvre lentement les yeux, découvrant son visage souriant.

-Bien dormi mon ange ?
-~-~ *baille* °°…^^
-^^Bien, rend ton temps pour t’habiller… on petit déj’, et après, on vas faire un tour en ville…

Le blond souri et commence à s’étirer gracieusement pendant que le guitariste se dirige vers la cuisine.

Le blond affichait un grand sourire tandis que Die l’aidait à enfiler son jean.

->< …*grgrgrgr*
-Attend… Je vais t’aider…

Le roux remonta la fermeture du jean de son ami avant d’attacher le bouton. Puis, il caresse doucement son ventre encore nu et lui présente un sweat.

-Tu vois, c’est comme ça qu’il faut faire !
-^^ *compris !*

Le roux frotte le bout de son nez à celui de Kyô avant que celui-ci ne l’enlace fortement. D’abord surpris par cette étreinte brutale, le mortel rougit, puis, ferme les yeux et imite son ami. Il faisait courir ses mains sur les reins du séraphin, son visage plongé dans sa longue crinière dorée, en respirant la délicieuse odeur qu’elle dégageait. Kyô ne bouge pas, et ferme à son tour les yeux, se laissant emporter dans ce tourbillon de douceur. Mais les deux hommes furent tirés de leurs rêveries par un frémissement du blond :

-Pardon…
-°w°
-Allez, on y va ! Enfile vite un manteau, il fait froid…

Le petit ange acquiesce et tend son vêtement à Die pour qu’il le lui mette. Puis, ils sortent, main dans la main, dans la rue déserte.
Une heure plus tard, les deux amis déambulent au beau milieu de la rue de Shinjuku [Mon fournisseur officiel de mangas^^ (qui a dit que je faisait de la pub ?)], le roux tenant un sachet de takoyaki à la main, dans lequel plongeait celle de Kyô, son autre main toujours callée dans celle de guitariste.

-Ca te plait mon Kyô ?
-^o^ !
-Oh… regarde, tu t’en es mis partout…

Les deux homme s’arrêtent un court instant, le temps que Die ne saisisse une serviette et essuie tendrement les lèvre du chérubin.

-^^
-...*soupir*
-…°°…
-Allez viens, annonce le mortel en jetant le paquet vide, je...J’aimerais ton montre quelque chose…
- ^^ ! ^^ !

Le blond se pend au bras du mortel et pose doucement sa tête contre son épaule en fermant les yeux, tandis qu’ils marchaient doucement.

-Kyô…Tu te souvient à quand remonte notre rencontre ?
- *avec les mains* °° ?
- …*sourit*Effectivement… Il y a douze jour, tu t’es réveillé dans ma chambre, près de mon, qui t’avait regardé dormir…*soupir*
-^^ !
-…On arrive bientôt. J’aimerais, que te ferme les yeux…

Le blond dépose un petit baiser sur la joue de son ami et ferme doucement les yeux, resserrant ses deux mains autour de son bras. Die le saisit par le bout des doigts, et le fait avancer, avancer…Puis enfin, s’arrêter.

-Voilà…Tu peux les ouvrir maintenant…
- -_° ?
-…
-…0.0 !
-C’est ça, que je voulais te montrer…

C’est avec des yeux d’enfant que Kyô découvre le parc, désert, recouvert d’une épaisse couche de neige immaculée. Une larme coula le long de sa joue…il se remis à neiger, sur son visage souriant. Il prend alors le mortel par les mains et les fait danser sous la neige de l’hiver, souriant, pleurant…se blottissant finalement contre lui.

-C’est ici que l’on s’est vu là première fois…
-l_l… {Je m’en souviens aussi…}

Les deux hommes revisitent alors, ensemble, un souvenir commun. Puis, le roux entraîne le blond jusqu’à la fontaine et le serre intensément contre lui. Ses mains dévalent doucement ses crins blonds, puis, son dos, ses hanches…Pour terminer dans la poche de son jean. Kyô n’a pas quitté son guitariste de yeux et commence à rougir doucement tandis qu’il couvre son visage de petits baisers.

-O…O
- *embrasse*
-…hmmm *frissonne*

Die pose ses mains sur chaque joue u chérubin, qu’il caresse doucement avec le pouce. Puis il ferme les yeux et avance ses lèvres vers le cou du jeune homme, pour l’embrasser longuement. Puis, de son cou, il remonte jusqu’à son oreille, qu’il lèche légèrement. Le visage du blond se colore d’avantage lorsque le roux glisse de doux soupirs près de son oreille. Le temps semble être suspendu, il y a juste eux, la neige, le silence…Die se mord alors doucement la lèvre inférieure avant d’avancer sa bouche vers celle de Kyô. Un e larme coule le long se sa joue quand elles se touchent enfin, le guitariste s’empresse de cerner violement sa taille, sans rompre leur baiser. Mais le blond le pousse violement et recules, les yeux grands ouverts. Kyô reste un long moment à regarder Die, des larmes remplissant peu à peu ses yeux marron, puis, il s’enfuit en courant à travers le parc.

-Kyô ! Kyô attend !

Il se lance à la poursuite du jeune muet, mais ne parviens pas à le rattraper. Mais bientôt, une bifurcation le stoppe… Il e le vois plus, il l’a perdu…Le mortel tombe alors a genoux dans la neige et enfouit son visage dans la paume se ses mains.

-Non…Kyô non !... Reviens je t’en prie…

Pourquoi t’ais-je effrayé, moi qui penserai que...tu comprendrais. Mais non, de toute évidence, j’ai tout précipité…et tout perdu. Je t’ai perdu toi, le seul homme… La seule personne je n’ai jamais véritablement aimé… Kyô… kokoro, tenshi no…

La clef tourne dans la serrure… Die rentre enfin dans son appartement après avoir attendu des heures que son amour revienne.

-…Kyô ?

Pas de bruits d’ailes, pas de pas légers et gracieux… Rien. Juste le silence d’avant qu’il soit là… Le guitariste cour alors à l’étage et se jette sur son lit. L’odeur du jeune ange imprégnait encore les draps, que le mortel serrait avec tristesse. Il respire ce parfum de pureté, de douceur…ce parfum qu’il ne sentira plus jamais, et enfouit son visage dans le tissu pour pleurer, pleurer…

Fin du chapitrei

Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyLun 29 Oct - 18:14

Auteur : Himitsu Chibi Hana
Titre de la fanfic : Au plus profond de tes ténèbres
Titre du chapitre : Mensonges dans la nuit.
Genre : UA x Shonen-ai
Persos : Kaoru ; Shinya ~>Gabriel ; Métatron et ses coupins (hinhinhin=_= ‘’)
Pairing : RAS niveau couple…Rien d’alarmant à l’horizon.
Disclaimeur : Rien a dire... NaxD
Petit mot de l’auteur : « Oh Fouillit fouillat !!!! » [©Les étourdies]Ce chapitre est cafouillage total et une suite d’enchaînement [>_<] de quiproquos sur quiproquos…Je vous laisse découvrir tout ça et vous souhaite une agréable lecture^^’

Mensonges dans la nuit.


Le bassiste avait enfin retrouvé son ami et s’avance doucement vers lui.

-Kao…
-J’te demande pardon…
-é_è… Allez, c’est rien

Le guitariste se retourne et enlace son ami, pleurant doucement au creux de son épaule. Le jeune homme passe alors ses bras sur ses épaules et le berce doucement.

-Je comprend pas…je l’ai cherché partout….Mais je ne l’ai pas trouvé !
-…
-Où Métatron l’as-t-il caché…qu’est-ce qu’il lui à fait…
-Allons Kaoru…
-Il m’a déjà volé Shinya…alors pourquoi…

Le violet versait d’innombrables larmes, il paraissait désemparé… Les sanglots secouaient son corps, que Toshiya couvrait de caresses.

-Quand je t’ai dit, que tu était incapable de comprendre…parce que tu n’avais jamais aimé personne…Je, j’ai eu tort ...je
-Allez, n’y pense plus…de toute façon je….Je…
- ?___?
-OO’’…Non, oublie ça, c’est…ça n’a pas d’importance.
-…Toshiya...

Le plus jeune repousse alors son ami pour aller s’installer dans un coin un peu plus éloigné. Mais Kaoru le suis en s’assoie près de lui…il susurre une fois on nom, le bassiste frissonne et se retourne pour faire face au visage sans expression du guitariste.

-Kaoru ?...

-Raphaël ?
-Hum…-_°
-Pourquoi n’ai-je pas le droit d’aller le voir ?

L’archange se retourne ; Gabriel faisait de petits cercles dans l’eau, éloignant les pétales qui venaient se coller à sa peau. Il avait les yeux rouges, baissait la tête en essuyant ses larmes silencieuses. Ledit Raphaël nage alors jusqu’à lui, et saisit doucement ses poignets. Shinya rougit et passe ses bras autours de l taille du brun, se blottissant contre lui.

-Pourquoi je peux pas aller…
-…C’est lui-même qui m’a demandé…
-Quoi !?
-…Il m’a demandé de te tenir loin de lui…
- i_i Mais…pourquoi ?
-Tu veux savoir pourquoi ? demande l’ange suprême qui venait d’entrer dans la salle, Viens avec moi…

Sans écouter les recommandations de Raphaël, le blond se précipite derrière Métatron, qui le conduit jusqu’à une petite fontaine, perdue parmi la verdure et les cerisiers en fleurs [Dans l’Eden, les Cerisiers sont toujours en fleur^^ ‘’]

-Penche toi…et regarde. Tu vois ton reflet ?
-Ou-Oui…
-Si tu désir qu’il disparaisse, pour laisser place à une toute autre scène, il te suffit de l’implorer tout au fond de toi …
- °.° …
-Bien...maintenant, ferme les yeux... Et appelle le au fond de ton cœur…

Le blond obéit en pense alors à l’être qu’il désirait tant, tandis que l’archange suprême faisait tourbillonner l’eau, y ajoutant un liquide doré.

-Regarde Gabriel…l’image apparaît !
-…* ouvre les yeux* O~O
- Alors, mon petit ange…Que penses tu de mon « Miroir de cœurs »?
-Kaoru…Non, non !

Dans l’eau lisse de l fontaine, on pouvait maintenant l’apercevoir… L’opposé du maître des anges était la, tenant dans ses bras, serrant contre lui un homme aux cheveux de nuit. Leur joue se caressait tendrement puis…Leurs lèvres s’unir en un doux et tendre baiser, puis en un autre… Fou de rage, le jeune blond donne un grand coup à la surface de l’eau, qui se trouble et fait disparaître l’image.= puis, s’envoler en pleurant.

*baisers*
- Toshiya…Je…nous ne devrions pas…

Mais le basiste ne répondis pas, il continuait de balader ses mains sur les hanches de son Maître.

-Toshiya…*soupir*
-Pardon…Mais, je ne peux plus m’arrêter…

Les deux homme basculent alors en arrière et Kaoru se retrouve finalement sur le dos. Les lèvres de Toshiya se collent aux siennes, sa langue ne tarde pas à venir les caresser. Kaoru de mets pas longtemps avant de céder et la laisser pénétrer, puis réveiller son palais. Les deux musiciens laissent leurs langues valser ensembles, s’embrassent tendrement. Finalement, le disciple brise le baiser et tout deux se relèvent…c’est alors que Kaoru vit son visage larmoyant, ses yeux rouge et l’horrible grimace qui déchirait son visage.

-Shinya…

Ledit Shinya lança un regard furieux au guitariste avant d’annoncer froidement.

-Alors…C’est pour ça…
-QUOI ! Mais Shinya attend !
-…C’est…pour flirter avec Lui, que tu m’as éloigné de toi….
-Enfin koibito…
-Non…y’a plus de koibito…
-…
-Moi qui croyait que même si nous étions séparés, tu continuerais de penser à moi, et de m’aimer…Mais…j’ai été aveugle…aveuglé par tes doux mensonges qui ressemblaient à des promesses, mais qui n’en étaient pas…

L’ange blanc s’enfuit alors en courant, mais il fut bien vite rattrapé par le noir qui saisit son poignet.

-Mais lâche-moi !!!
-Shinya...j’t’en prie, écoute moi…
-Non ! J’en ai assez de toi et de tes mensonges ! Comment ai-je pus croire à tout ce que tu m’a dit…
-Koibito…
-Moi qui croyais en toi…Je ne veux plus jamais te voir !!!
-Mais…
-Vas donc batifoler avec les anges de ton rang…

Les paroles du blond poignardèrent le guitariste qui ne bougea plus… Il regardait son amour s’envoler.

-Shinya….Shinya non…
-Kaoru je…glisse Toshiya, qui venait d’assister à la scène.
-Pourquoi…
-Je…j’te demande pardon …

Le guitariste se retourne et enlace sont ami, pleurant contre son épaule

-Tochi…je veux pas…Je veux plus souffrir autant…
-Kaoru-san…
-J’ai déjà tout donné…Alors pourquoi continue-t-il de me torturer…

Il était en larme, inconsolable, les sanglots ne cessent de secouer son corps, que le basiste serre doucement. Mais il avait beau le couvrir de caresses, de baisers, rien ne pouvait apaiser cette douleur poignante. Toshiya décide alors de les emmener aux bains, mais une fois arrivés, le Grand ange noir se dirige vers une table de massage isolée et s’y allonge.

Que faire lorsqu’on a toutes les raisons de vouloir mourir sans pouvoir le faire ? Rien…on ne peut qu’attendre et laisser grandir cette souffrance, jusqu’à ce qu’elle nous dévore, pour que l’on finisse par se haïr soi-même.

-Kaoru…
-Laisse moi…s’il te plait…
-…

Après un soupir, le bassiste passe sa main sur son dos, avant de s’en aller et le laisser seul avec ses pleurs. Kaoru se glisse alors doucement dans l’eau parsemée de pétales et nage jusqu’à la table centrale, pou s’y allonger, et, doucement s’endormir.

~oOoOoOo~

-Kaoru ?
-…-_°

Le violet relève la tête et aperçoit l’ange aux cheveux ében s’avancer vers lui.

-Raphaël…Je ...Shinya…
-Il est avec Uriel et Mikaël… Il va bien.
- *soupir* l_l
-Ecoute, je ne sais pas ce que Métatron lui a dit ou fait, mais quand il est sorti, il est allé s’enfermer dans sa chambre et n’en est plus sortis.
-…
-Kaoru….Pourquoi tu l e repousse comme ça…
-Parce que je ne veux pas qu’il lui arrive la même chose…
-… [Oui je sais, mes persos parlent pour ne rien dire >________< C’est affligeant!!!]
-Raphaël… Pourquoi il a fallut que ça se passe comme ça... Maintenant Shinya me hais. Pourquoi je dois encore donner et souffrir ?
-Allons
-Shinya ! Je t’aime, revient, je t’en supplie…

L’ange Noir pleurait toutes les larmes de son corps, serrant Raphaël contre lui. C’est alors que Uriel et Mikaël entrèrent :

-Alors Kaoru, annonce ironiquement le premier, je croyais que tu ne craquerais jamais…
-C’es vrai ça ! Alors pourquoi ces longues traînés de larme sur tes joues ?

Le guitariste ne répond pas et s’enfuit en courant vers son Eden, se précipitant dans un coin isolé. Là, il y trouve sa guitare et la corde qu’il avait cassé. Il la saisit et la caresse doucement avant de lécher lentement son avant-bras.

-Kaoru ?
-*larmes*

Toshiya s’avance timidement vers son ami, c’est alors qu’il aperçoit les longues coulées de sang noir qui s’échappaient de ses plaies.

-KAORU !!

Le bassiste se précipite vers Kaoru, qui était plié en deux, et le força à lui montrer ses blessures. Il vit alors qu’une grande cicatrice barrait chacun de ses bras, une croix globuleuse apparaissait sur sa main gauche et un semblant d’inscriptions latines lacerait son torse. Sur ses joues apparaissaient des marques de griffures violentes et de ses lèvres s’échappait un filet de bave couleur charbon. L’homme aux crin violets se blotti alors contre son disciple, murmurant des mots qu’il n’arrivait pas à comprendre.

-Chut…Kaoru… susurre le bleu e caressant son dos.
- *pleur*
-Calme toi….
-...Toshiya… Je, j’en peux plus… *pleur*
-…
-Moi, je l’avais éloigné de moi pour le protéger, et pour rien d’autre…Je l’aime plus que tout…
-…
-Toshiya…Dit moi c’que je dois faire…

L’ange noir se lamentait dans les bras de son ami, qui avait posé sa tête sur le sienne. Il ne pouvait rien dire, dans l’état ou se trouvait Kaoru, toute parole l’aurait blessé encore plus…Il ne pouvait que le serrer, encore et encore, dans le silence qui emplissait la pièce.

~oOoOoOo~


-Kaoru…Je te déteste…
- *sourire satisfait*
-Va au Diable espèce d’ordure…Je ne sais pas se que vous pouvez vous dire tout les deux…Mais ses bras on l’air vraiment confortables, pour que tu t’y blottisse si souvent.

Métatron fini par troubler l’image dans laquelle on voyait les deux hommes s’enlacer, puis, se tournant vers Gabriel, il ajoute :

-Tu vois, cet homme n’a rien d’un ange, ni d’un être capable d’aimer. Il en a juste l’apparence et les belles paroles…c’est un homme qui n’a fait que se jouer de toi…
-…
-*enlace* Mais maintenant que je suis la, tu n’as plus rien craindre, je te protègerais de ce démon.

L’ange suprême déposa un petit baiser sur la joue du blond, mais celui-ci le repoussa doucement et se retire dans ses quartiers. Là, il se jeta sur son lit et enfonça sa tête dans l’oreiller qui trônait sur le matelas, enfin d’étouffer ses sanglots.

-Kaoru… Pourquoi, alors que je t’aime tant ! Pourquoi !!!

C’est alors qu’on murmura doucement son nom. L’ange se retourna et aperçut le brun qui s’avançait vers lui.

-…Raphaël...Je, vas t’en…
-Allons…
-Nan... j’veux voir personne. Excuse moi…

Le brun, n’insista pas et passa sa main sur la joue du plus jeune avant de rejoindre Métatron.

-T-t-t-t-t [vous savez, ce bruit qu’on fait quand on claque la langue sur les dents !]…Pauvre Gabriel. Kaoru a bien changé depuis son exécution…
-*soupir* Métatron…
-Tu me masse u peu les épaules …, poursuit il en s’asseyant, je me sent un peu tendu…

Le brun vient alors s’asseoir auprès de son supérieur et commence à appuyer son pouce sur sa nuque. Le blond soupirant doucement, relâchant doucement son corps.

- Hum…
-Métatron ?
- …
-Pourquoi leur fais-tu ça ?
-‘Ca’ quoi ? ironise l’homme.
-…Tu sait très bien de quoi je parle… susurre Raphaël en enlaçant le blond, pourquoi t’amuses-tu à les torturer ainsi ?
-…
-Pourquoi tu les fais souffrir ?
-…J’ai mes raisons…Petit insolent.

L’ange aux six ailes se leva et dépose sur le front de son ami un doux baiser avant de se retirer dans sa chambre. Raphaël resta un bon moment dans la salle et fini par s’endormir, bercé pas le doux écoulement de l’eau.

~oOoOoOo~

-Raphaël ??
-…
-Oh ! Réveille-toi ! gémis Mikaël.
-…*baille* Qu’est-ce que tu me veux ?
- Tu ne sais pas où est passé Gabriel par hasard ?
-Tu es allé voir à la fontaine ?
->_______< Pourquoi irais-je voir là-bas ?
-Car c’est sûrement là qu’il se trouve… -.-

Assis sur le rebord de la fontaine, une fois de plu, Shinya brouillait son reflet en versant de petites larmes.

-Qu’a-t-il de plus que moi, qu’ai-je fais pour que tu m’oublie, et que tu lui tourne autours…
-Gabriel ?!

Le blond détourne la tête et aperçoit Mikaël au bout de la salle, il le rejoint et le suis jusque chez Métatron, où le roux les laisse seuls.

-…Tu…tu voulais me voir ? demande timidement le blond.
- *acquisse* Viens avec moi …on sera plus tranquilles pour discuter. annonce-t-il en se levant.
-…Euh…Mais les bains sont par là…
-…Pas le mien. Allez, je suis sûr que le lait va te plaire…

Les deux hommes arrivent aux bains de laiteux et y retrouve l’Ange noir.

- Bonjour mon cher Kaoru !!^^
-…
-…Et alors, on ne dit plus bonjour à son frère ?
-Vas te faire…O_______O !!

Le violet s’arrêta au milieu de sa phrase lorsqu’il vit le regard que lui lançait le blond. Shinya s’empressa de sortir de la salle, Kaoru à ses trousses.

-Hop hop hop ! Eden banc…

Le guitariste émit un grognement avant de bondir sur son ‘frère’ pour lui assener un coup de poing, d’immenses larmes coulaient à nouveau le long de ses joues meurtries alors qu’il frappait et insultait le blond.

-Toi !!! Je te hais… espèce de salop ! *larmes* Pourquoi tu…Pourquoi tu fais ça…
- *sourire*
-Pourquoi tu t’amuses à me torturer ainsi !!!
-Alors ça y est ? annonce fièrement l’homme, J‘ai enfin trouvé ton talon d’Achille !
- *grogne*
- Ahah ! Toi qui disais que tu ne te soumettrais jamais à mes désir…

Le blond sourit ironiquement et sorti du bain, endossant une serviette de lin, puis, il ajouta ironiquement :

-Ne devrais-tu pas t’arrêter de pleurer ? Ton liner coule…

L’archange aux appendices blanc sortit lentement du bain, laissant son opposé seul avec ses larmes [Kaoru ou la fontaine ambulante…dit donc monsieur, t’es pas censé être un GLACON ambulant ? Enfin, tout ça c’est de ma faute, mais je suis fière, j’ai transformé le froid et distant Kaoru en vrai pot de colle !! xDD]. Le violet avait enfoncé son visage dans la paume de ses mains, les larmes, qui ne s’arrêtaient pas de couler, glissaient entre ses doigts crispés. Une respiration se glissait de temps à autre entre deux sanglots, mais il suffoquait, il étouffait... puis il sorti de la salle en courant, sans regarder où il allait, la vue brouillé par les larmes. Une fois arrivé dans sa chambre, il se jeta sur son lit et s’enroula dans les draps pour se cacher, ne voir personne, être seule, avec ses larmes,elles, si douces, si belles, et pourtant si cruelles

a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Daishu
fan de Dio
Daishu

Féminin Nombre de messages : 140
Age : 29
Localisation : Dans une maison bien isolée de tout les regard, avec Erina au lit, Kei sous les douche.. et .. du mo
Membre préféré : ... Erina et Kei![-et ses cuisses aussi :P)!
Loisirs : Ecriturage, dessin, écouter de la musique
Date d'inscription : 29/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyLun 29 Oct - 18:15

Immédiatement^^

-Arrête de bouger Shinya…
-Mais tu me chatouille !grogna les blond, s’adressent à Raphaël.
-Si tu n’arrêtes pas de gesticuler, je vais rater ton tatouage ! Alors tien toi tranquille !
-MAIS FOUS MOI LA PAIX !!!!

Le bond poussa violement le bras de son ami, faisant valser les pinceaux et l’encre, qui se renversèrent sur le brun, puis, il s’envola à travers les nuages, pour finalement se mélanger au peuple des anges. Il croisa des nombreux individus de tout âges, parés d’une paire d’ailes d’une blancheur immaculée, alors que les sienne devenaient grises…Il essuya discrètement les larmes qui descendaient ses joues, nues de tout obstacles. C’était la première fois qu’il ce mêlait au bas rang angélique, la première fois qu’il voyait tant d’anges, tant d’immortels…et c’est la première fois qu’il le vous, lui…De long cheveux rose serpentaient le long de son dos, il été gracieusement posé sur une colonne de marbre. Gabriel s’approchait doucement, inconsciemment attiré par cet homme, qui détourna la tête et lui sourit chaleureusement.

-Gabriel…
- ?_____ ? (éké ?)
-…Viens…approches toi, n’ai pas peur…

L’homme descendit de son perchoir [...oui, tout en déployant ses ailes tel un oiseau !!!] et avança vers le batteur et caresse doucement sa joue.

-C’est incroyable comme tu lui ressemble…Tu es sa réincarnation parfaite…
-…Quoi ? Mais à qui ?
-…à la femme qui t’a précédé, dans ce monde de coton. Tu as le même regard, porte la même douceur, les mêmes lèvre, si fines et si douces…
-O___O…
-Tu à toute la pureté et toute la beauté de Gabrielle…
-Pff...Beauté… marmonna le jeune ange tandis qu’une larme coulait sur son visage.
-Heu…Ca va ?
-Pardonnez moi ...je, je ne sais pas…
-Chuut…

L’ange lui fit relever la tête et baisa doucement sa joue.

-…qu’est-ce qui a bien pu mettre un bel ange dans cet état ?
-…°°
-Ces larmes qui ont rougit tes yeux…Et qui coulent encore le long de tes joues…

Shinya baisse la t^te et tombe à genoux au pieds du séraphin, qui s’accroupis à côté de lui. Le petit blond éclate alors en sanglot et l’enlace tendrement. Le rose le prend alors dans ses bras, les emmènent à l’écart et commence à le bercer, appuyant sa tête contre la sienne.

-Allons….Ne pleures plus…Et raconte moi out…
-Je…Il y a un homme…Un homme auprès de qui, je ne pourrais peut-être plus jamais vivre. Nous…nous nous sommes promis de nous aimer, malgré ce qui nous sépare…Mais, pour me protéger dit-il, il a du m’éloigner de lui. Mais, …Il… Il a rompus notre promesse…
-…
-Je l’ai trouvé dans les bras d’un autre, leurs corps serrés, leurs lèvres se caressant…l_l…

Le blond eu une nouvelle crise de larme, avant de retrouver la parole :

-…Je, je l’aime toujours…Mais lui, c’est cet homme qu’il préfère …Moi…je ne suis pas assez bien…
-Dis moi…petit Gabriel…
-i_i…
-L’être dont tu me parle… Est l’unique ange aux ailes noires…L’ange de l’Eden sombre… n’est-ce pas ?
-...il n’est plus seul… Il a trouvé le bonheur auprès de son disciple…
-…Kaoru aurait donc enfin trouvé quelqu’un comme lui…
-… ?_____ ?
-Tu sais….Je connaît Kaoru depuis…mon ‘enfance angélique’. Et si tu parle bien du même Kaoru, je peux t’assurer qu’il y a une bonne raison pour que sa se soit passé comme ça. S’il t’a fait une promesse, il la tiendra, et t’aimera jusqu’au bout…
-Pfff. Je connais déjà les raisons…Et puis, je les ai vus…
-..Tu les as vu ?
-J’ai d’abord cru que c’était une blague quand Métatron m’a montré leur image dans la fontaine, alors je me suis déplacé…Et ils étaient effectivement en train de s’embrasser, amoureusement. Après cela, je suis allé a plusieurs reprises à la fontaine, et à chaque fois je les trouvait dans les bras l’un de l’autre, à se serrer.
-…Et tu entendais ce qu’ils disaient ?
-Non ! De toute façons, Kaoru n’a pas besoin de mots… mais juste de caresses.

Shinya replie ses genoux sur sa poitrine et pose son menton dessus, regardant au loin d’un air absent.

-…Et moi, je peux t’assurer que Kaoru est fou de toi…
-A d’autres…Et peux –tu me dire ce qui te donne cette assurance ?!
-Ecoute !cria l’ange, qui commençait à perdre patience, Je sais que tu en veux à Kaoru pour ce qu’il a fait ! Mais tu n’as pas écouté Sa version des faits !
-Pas la peine !
-Mais enfin…
-C’est bon ! J’en ai assez entendu ! Je me tire !

Le jeune homme s’envole furieusement, laissant tomber derrière lui de petites perles blanches. A son retour, Mikaël le gronda gentiment, mais le blond n’y fit pas attention et se dirigea vers la fontaine, sanglotant en silence. Il s’adossa contre le pied de la décoration et plongea son visage dans ses mains tremblantes. Il sentis alors les mains de Raphaël saisir les sienne, alors, il se blottis contre lui et ferma les yeux.

- …Allez, calmes toi Shinya…
-Raphaël…
-Allez, sèche tes larmes…J’aimerais te parler…
-Non… J’veux pas qu’on parle de Kaoru !!!
-Ce n’est pas de lui que je veux te parler… Du moins, pas directement…
-…°°
-Je vais te parler de Gabrielle… La femme qu’aimais Kaoru…
-… è__é
-… Cette femme est morte, elle a été exécutée…
-Mais…
-Si Kaoru t’éloigne autant, c’est pour qu’il ne t’arrive pas la même chose. Il tient à toi plus qu’à n’importe qui… S’il te perdait, il en serait malade…
-… Et…Qui me dit que, tu ne me mens pas ?
-…
-Tu vois…Tu ne dit rien, c’est bien la preuve que tout ça n’est que facéties…
-Voyons Shinya !!
-Non ! J’en ai assez de tout ça ! ASSEZ !!!

Fin du Chapitre^^
Revenir en haut Aller en bas
~Oni~
fan de Dio
~Oni~

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 33
Localisation : Le monde des Guitaristes Bassistes avec Reita, Die, Aoi, Uruha
Membre préféré : Ivy,Kei, Erina
Loisirs : Ecouté de la musique Japonaise non stop
Date d'inscription : 18/12/2008

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptyLun 22 Déc - 15:44

J'ai lu cette fanfic quelque part et je pense. J'ai vraiment adoré cette fic .
Revenir en haut Aller en bas
http://Lovegackt.skyrock.com
Hoshi
Yuki Hana
Hoshi

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 29
Localisation : sur une colline a regardé les étoiles avec Takachan * entouré de bougies *
Membre préféré : Ivy & Erina
Date d'inscription : 02/08/2007

Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ EmptySam 21 Fév - 21:18

ben la suite alors éè ...
Revenir en haut Aller en bas
http://hell-doll.skyblog.com
Contenu sponsorisé




Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty
MessageSujet: Re: Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~   Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Au plus Porfond de Tes Ténèbres {Diru} Ua* Yaoi~17 chapters~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dio -distraught overlord- :: 
Divers
 :: FanFic
-
Sauter vers: