Premier forum francophone sur le groupe Dio -distraught overlord-
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyVen 15 Mai - 2:44

bon!! me revoilààààà!!! désolée pour l'attente, mais bon... vous ferez avec! XD
Voilà donc enfin ma précieuse suite! j'espère qu'elle vous plaira comme le reste ^^
bonne lecture!

Enjoy!!

______________________________________________________

Chapitre 5

[POV Denka]

Une porte était légèrement entre-ouverte et j'entendais du bruit à l'intérieur, je poussais doucement la porte pour laisser apparaitre le châtain, en train de ranger ses cartons de déménagement. Je l'observais encore longuement, il sortait doucement ses affaires de chaque carton, faisant attention à sa santé physique. Il est vrai que dans son état, il ne devrait pas trop faire d'efforts physiques, mais rester dans son lit à rien foutre, je comprendrais qu'on puisse devenir dingue. Arrivé à un moment, Mikaru se retourna vers la porte et sursauta en voyant que j'étais sur le pas de la porte, en train de le regarder ranger ses affaires.

"- euuuh... désolé, j'aurais dû frapper..."

"- entres..." me répondit-il en avançant vers moi pour fermer la porte derrière.

Je voyais le châtain pousser ses affaires du lit pour que je puisse m'assoir, alors que lui prenait la chaise de son bureau. Je le sentais quelque peu méfiant envers moi... mais quoi de plus normal... je suis le petit ami de la personne qui l'a défiguré, sa méfiance est parfaitement fondée, mais... ça me met mal à l'aise... être regardé comme ça, avec insistance, j'ai l'impression que je vais me faire dévorer par un gros prédateur... je brisais le silence pesant qui s'était installé:

"- hum... tu vas bien ??" lui demandais-je timidement.

"- j'ai connu mieux on va dire, mais... merci de t'inquiéter..."

"- moui... je te ramenais ton sac, que tu as oublié au lycée hier et puis les devoirs, comme me l'avait demandé Erina..."

"- merci..." me répondit-il tout simplement en reprenant ses affaires. Il jeta un oeil rapide sur les devoirs qu'on avait à faire avant de reprendre la parole:

"- euh... t'as les cours qui vont avec...? S'il te plait"

"- oui, attends, je te les donne tout de suite !"

Je sortais les cours en catastrophe pour les lui donner, voyant qu'il attendait de pouvoir voir ce que l'on a fait hier et aujourd'hui. Il me remercia d'un signe de tête avant de les feuilleter. Pendant ce temps là, je jetais un coup d'oeil circulaire sur la chambre de Mikaru. Elle était plutôt assez grande et bien aménagée. Mon regard se posait surtout sur
e châtain, malgré les contusions, il restait beau... Je m'en voulais... Je m'en voulais de ne pas avoir retenu Ivy et ses sbires de lui taper dessus, je m'en voulais pour ses blessures qui doivent beaucoup le faire souffrir, alors qu'il n'a strictement rien fait... Je me surprenais moi-même avec ces pensées. Comment pouvais-je penser cela, alors que j'aime quelqu'un d'autre ? Je secouais vivement la tête pour chasser ses pensées de ma tête, et ce mouvement attira l'oeil de Mikaru, qui releva la tête, m'interrogeant du regard. J'haussais les épaules et quelques minutes plus tard, je commençais les explications d'un point du cours que le châtain n'avait pas compris.

Après une heure d'explications intensives, je sortais de chez Mikaru, heureux d'avoir put accomplir ma mission, et d'avoir put lui faire comprendre ce qu'on a vu en classe sans lui. Derrière ses airs de grosse brute, il est plutôt futé... Après cette heure passée chez lui, je rentrais tranquillement chez moi, en fredonnant sur le chemin qui m'y conduisait.

[POV Mikaru]

~deux jours plus tard~

Ca fait deux jours que j'ignore mon père et ça fait deux jours que je mange après tout le monde. En un sens, ça ne me déplait pas, je ne subis pas leurs regards, braqués en permanence sur moi. Les moments que je passais avec Denka étaient un moyen de me distraire de la monotonie de ma petite semaine de vacances forcée.

J'entendais sonner à la porte, ça doit sûrement être lui... vu l'heure. Quelqu'un monte les escaliers et quelques secondes plus tard, on frappe à ma porte, j'ouvre et je laisse entrer mon camarade de classe, qui va directement s'assoir sur le lit alors que je ferme la porte derrière lui.

"- comment ça va aujourd'hui ?" demanda-t-il alors que je me retournais vers lui.

"- ça va mieux, j'ai de moins en moins mal partout... et toi ?" demandais-je à mon tour sur une note un peu plus timide.

"- je vais bien !" me répondit-il avec un petit sourire. "- ça se voit que tu vas un peu mieux, ton visage n'est plus gonflé et les hématomes virent à une autre couleur..."

"- mais dis-moi... tu t'y connais en bagarre !!!"

"- pas tellement, mais j'ai déjà vu Ivy rentrer avec des bleus aussi..."

"- hum... je vois... je croyais qu'il frappait jamais personne et qu'il laissait ça à ses gros bras ?!"

"- euh oui, il est de ce genre là... mais si tu veux bien, on parle d'autre chose, je ne voudrais pas me fâcher avec toi à cause de ça..."

"- mouais, t'as raison... je vais m'énerver si on continue... alors, t'as apporté quoi aujourd'hui comme devoirs ??"

"- des maths, de l'histoire et... de l'anglais !!"

"- bon, bah allons-y !"

On s'installait un peu mieux pour pouvoir travailler et on commençait pas les maths, matière que je déteste le plus au monde, au moins, on fait ça rapidement et on en sera débarassé !! Une demi heure plus tard, on termine enfin, j'ai mal au crâne rien qu'à lire tout ces chiffres de mes deux. C'est d'un ennuit mortel... Après, l'histoire, c'est encore pire, il y a rien de plus ronflant que cette matière... c'est vraiment passionnant... Pareil, on s'y plonge environ trois quarts d'heure, histoire de bien mettre en place les idées pour le plan détaillé qu'on avait à faire pour la semaine prochaine.

A peine on termine l'histoire, que j'entends des cris dans le couloir. Je soupirais exaspéré et je faisais signe à Denka qu'on continuait comme si de rien était. Mais voilà qu'au moment de se mettre à l'anglais, Yuki entre en force dans la chambre, suivit de près par Shizuka qui braillait derrière. La petite, comme à son habitude, vient se cacher dans mes bras, la peluche de Shizuka à la main.

"- Mikaru !!! Dis-lui de me rendre ma peluche !!!"

"- euh... non, tu te débrouilles !!! Je suis pas ton larbin !!"

"- elle n'écoute que toi !!! Tu pourrais m'aider au moins !!"

"- non, je t'aide pas, vu comment tu me traites..."

Shizuka voulu rajouter quelque chose, mais elle se stoppa net en remarquant que je n'étais pas seul. Et là, elle devenait rouge à vue d'oeil. Je ne sais pas ce qui lui arrive, mais j'aimerais finir mes devoirs tranquillement et sans interruptions si possible. Elle est en train de dévisager Denka, la bouche à moitié ouverte, les yeux perdus dans le vague.

"- euh... Shizuka ??" l'appelais-je pour la sortir de sa rêverie.

"- euh... ou... oui ?" me répondit-elle en secouant la tête.

"- tu veux ta peluche oui ou non??"

"- j'repasserais plus tard !!" et elle sortie en courant juste après avoir prononcé ces mots.

Soit, parler de sa peluche devant quelqu'un qu'elle ne connaissait pas la gênait fortement, soit, elle a eu le coup de foudre pour mon camarade de classe. Que ce soit l'un ou l'autre, je m'en fiche, du moment qu'elle me fiche la paix... Je demandais gentiment à Yuki de jouer à côté sans faire trop de bruit, et on reprenait les devoir avec Denka. Le devoir d'anglais fut rapidement terminé et Denka m'annonça qu'il était l'heure pour lui de rentrer chez lui. Je le raccompagnais au rez-de-chaussée jusqu'à la porte et je le saluais. Je remontais dans ma chambre, ranger mes cours, Yuki jouait toujours à côté et elle vint me faire un câlin voyant que j'avais terminé. Même pas deux minutes plus tard, Shizuka entrait de nouveau dans ma chambre.

"- c'était qui ?" me demanda-t-elle de but en blanc.

"- un camarade de classe... pourquoi ??"

"- tu... tu me le présenterais...??" me demanda-t-elle timidement.

"- laisse tomber !! T'as aucunes chances !!" lui disais-je en rigolant.

"- pourquoi ??"

"- bah, il a déjà quelqu'un !"

"- présente-moi, il aura peut-être le coup de foudre !!!"

"- je ne pense pas non... ce jeune homme est gay... donc... forcément, tu pourrais moins l'intéresser..." lui annonçais-je mort de rire.Shizuka, elle, ne rigolait pas du tout, elle repartie comme elle était venue, la mine dépitée et dégoutée de la révélation que je venais de lui faire. Au moins, je l'ai prévenu tout de suite, qu'elle ne se fasse pas d'illusion pour finalement tomber de son petit nuage...

[POV Denka]

16h sonne, c'est la fin des cours d'aujoud'hui, c'est aussi la dernière fois que je passe chez le châtain pour lui donner les devoirs, il reprenait les cours lundi. Ca fera du bien de le revoir à côté de moi. Depuis que je passe chez lui, j'ai un peu appris à le connaitre et je dois avouer qu'il me manque un peu en classe. Je rangeais à la va vite mes affaires de classe, je me penchais vers Ivy pour lui déposer un baiser sur la joue et je filais vers la sortie de la salle. Je jetais un dernier coup d'oeil à Ivy, qui chuchotait quelque chose à l'oreille de son voisin, qui lui, me regardait droit des les yeux, je ne compris pas trop pourquoi et je partais rapidement vers la maison du châtain.

Un quart d'heure plus tard, je sonnais à sa porte et pour la première fois, c'est Mikaru en personne qui vient m'ouvrir. Il avait l'air d'aller beaucoup mieux, du moins sur le plan physique, parce que le reste du temps, il gardait une expression de tristesse sur le visage. Va savoir pourquoi... mais ce jeune homme ne doit pas être très bien dans sa peau... Mikaru s'effaça du passage pour me laisser entrer et on filait directement dans sa chambre. Même rituel que d'habitude, on se balançait des banalités sur les cours, les profs, sur lesquels il cherchait toujours à en savoir plus. Après ces quelques minutes de bavardage, on se mettait au boulot et Dieu seul sait ce qu'on a !! Les profs nous gâtent toujours pour le week end... je m'en passerais de temps en temps d'ailleurs.

"- alors ?? Par quoi veux-tu commencer ??"

"- hum... les maths... plus vite c'est fait, mieux c'est !!" me répondt-il avec un faible sourire. Je crois bien que c'est le premier que je vois sur son visage, d'habitude si triste, depuis que je lui rends visite.

Je sortais donc les devoirs de maths et on se mettait au travail, vue la quantité d'exercices, ça fait un peu froid dans le dos !! Après 10 minutes de réflexion intensives de ma part, j'en avais déjà tellement marre que je relevais la tête vers le châtain pour voir si il s'en sortait. Apparemment oui, il avait toujours les yeux rivés sur sa feuille. Je le regardais longuement prendre toute sorte d'expression sur le visage, ce qui lui enlevait son visage triste de d'habitude: il fallait qu'il s'occupe l'esprit à autre chose et ne pas penser à ce qui le tourmentait habituellement. Je l'observais toujours, délaissant mes propres devoirs, rien que pour le regarder lui et seulement lui. Je ne savais pas trop ce qu'il me prenait, mais c'était plus fort que moi... Il relève ensuite la tête et pousse un long soupir, apparemment il a terminé. Je lui souriais alors qu'il me regardait. Il referma son cahier et le rangea.

"- alors, maintenant tu me propose quoi ??"

"- du japonais...! Ca va te changer les idées !!"

"- j'avoue que oui et je ne suis pas très fortiche dans cette matière !"

"- d'accord !" lui avais-je répondu tout en sortant le devoir pour lui tendre. Et dans un geste qu'il n'avait pas du tout prémédité, il me caressa les doigts de manière si douce que j'en rougissais à vue d'oeil. Lui, ne s'en soucia guère, n'ayant pas fait attention à ce qu'il faisait. Et comme si de rien était, il se remettait au travail, essayant de retrouver sa concentration. Quant à moi, je ne cessais pas mon activité principale: le regarder. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas posé les yeux sur un autre homme qu'Ivy... si il le savait... il me tuerait...

Après une heure passée sur le japonais pour Mikaru et la fin des maths pour moi, il était déjà l'heure pour moi de rentrer à la maison. Je rassemblais mes affaires et Mikaru se leva pour me raccompagner jusqu'à la porte d'entrée. On descend petit à petit les marches et à ce moment là, le père de Mikaru rentrait de sa journée de travail. Pendant que je me rechaussais, le châtain s'était figé dans le coin des escaliers regardant entrer son père. Celui-ci posa les yeux sur moi puis sur son fils.

"- tient !!? Mon assassin de fils sait encore faire preuve de clémence pour te laisser en vie ??"

Je regardais le châtain qui bouillonnait de rage dans son coin, son corps convulsé par d'incontrôlables tremblements. Pendant ce temps là, un mot m'avait fortement interpelé: "assassin"... qu'entendait-il par là ? Fallait-il que je le prenne au sens propre ou au sens figuré ?? Est-ce pour cela qu'on a toujours l'impression qu'il porte un énorme poids sur les épaules ? Sa mine triste et sa violence viendraient de l'incompréhensions de ses parents et il se sent rejeté, mis à l'écart... seul ? Avant que je puisse quoi que ce soit, Mikaru, les larmes au bord des yeux, ouvrait la bouche pour répondre à son père:

"- vas-y... humilie-moi... fais-moi mal, j'aime tellement ça !! Et puis c'est tout ce que tu sais faire de mieux..." disait-il en serrant les poings pour essayer de contrôler sa voix. "- on se voit lundi au lycée Denka..." puis, il fit demi-tour pour monter à l'étage. Je décidais de l'arrêter dans son élan avant.

"- ça va aller...?" lui demandais-je timidement.

Il se retournafinalement vers moi, pour hoche lentement la tête, me disant que ça irait. Je baissais doucement la tête et je le saluais avant de sortir de chez lui. Je marchais lentement jusqu'à chez moi, pensant aux dernières paroles qui furent prononcées avant que je ne parte. J'avais mal au coeur pour ce pauvre garçon: il se faisait agresser au début de la semaine et il se faisait insulter par son père à la fin... J'aimerais bien savoir ce qu'il se passe, j'aimerais pouvoir l'aider, ne serait-ce que l'écouter si je n'arrivais pas à l'aider... mais... je ne sais pas trop comment aborder le sujet avec lui, il semble renfermé sur lui-même et particulièrement secret sur tout ce qui tourne autour du mot "assassin"... Je rentrais à la maison, la tête pleine de questions, qui m'étaient pour le moment impossible à résoudre.

[POV ???]

Ivy m'avait demandé de suivre son petit ami partout où il allait, car, selon lui, ça faisait une semaine que Denka le délaissait le soir, alors que d'habitude, ils sont toujours collés l'un à l'autre en train de s'embrasser et de se papouiller. Enfin, le voilà qui s'arrête à une maison qui m'est totalement inconnue et qui je vois apparaitre derrière la porte ?? Le nouveau, le mec sur lequel on a pris un malin plaisir à se défouler !! Ni une ni deux, j'attrape mon portable et je compose le numéro d'Ivy.

"- allo ? Ivy ?? Tu devineras jamais chez qui s'est rendu ton homme..."

A suivre...


Dernière édition par bakajin le Sam 16 Mai - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyVen 15 Mai - 17:43

Troooop bien >_< suiteee viteee

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
KoyOmii-Ivy
Nouveau fan
KoyOmii-Ivy

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 23
Localisation : Heuu... '_' Avec Uruha (L)
Membre préféré : Ivy
Loisirs : basse
Date d'inscription : 15/02/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptySam 16 Mai - 12:50

Géniaaaal !!!!
Ton propos sur les maths m'a fait bien rire =)
Suiiiiiite *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://KoyOmii-Uruhaa.skyblog.com
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyDim 17 Mai - 5:11

merci les filles!! j'essairais d'écrire la suite assez rapidement!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 33
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyDim 17 Mai - 12:47

Denka est vraiment trop mignon, j'adore sa façon d'observer Mikaru entrain de faire ses devoirs ^^ c'est sympas de sa part d'aider Mikaru alors qu'il viens d'arriver dans le lycée. Mais là le père a vraiment dépassé les bornes... je l'aime pas lui ( au sac lol). On voit que la confniance reigne... Ivy qui fait suivre Denka...

mais que va-t-il se passer ?...

Trop hate de lire la suite

Nice chap !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyDim 17 Mai - 22:37

SUITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyLun 18 Mai - 2:47

XD!!! tu me feras toujours rire avec commentaires ma petite Izumi!!

encore merci pour vos commentaires!
l'écriture du chapitre 6 est en cours d'évolution... un peu de patience! *hihihi*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 33
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyLun 18 Mai - 9:18

Ganbatte !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kyuuketsuki
Nouveau fan
kyuuketsuki

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : La ville rose
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : J'ai pas le temps pour les loisirs ^^
Date d'inscription : 20/10/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyVen 22 Mai - 0:05

J'aime bien ta fiction. Mais il y a un détail qui me dérange : la famille de Mikaru a déménagé dans le centre de Tokyo et ils habitent dans une maison ? Il me semblait pourtant que les japonais manquaient d'espace et dans ma tête à Tokyo comme à New-York il n'y a que des immeubles. Sinon vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyVen 22 Mai - 16:39

merci d'avoir lu!! ^^
pour ce qui est de la maison de Mikaru, tu n'as qu'à te dire que je vois Tokyo un peu différemment, ou qu'ils habitent dans un duplex!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyVen 29 Mai - 14:41

Désolée pour le double post... mais voilà quoi...
voici le nouveau chapitre! j'en suis pas très fière, mais bon, je ne savais pas trop comment me dépatouiller avec celui-ci!
j'espère qu'il vous plaira plus qu'à moi...
Bonne lecture!

_____________________________________________________

Chapitre 6

[POV Mikaru]

Denka parti, je suis remonté fou de rage , la vue brouillée par les larmes. Arrivé à ma chambre, je claquais violemment la porte derrière moi, j'avais besoin de taper dans quelque chose, mais je n'avais rien à portée de ma main. C'était une fois de trop ! Quand cessera-t-il de m'humilier et de m'insulter ?? QUAND ?? Quand je serais aussi dans une tombe et six pieds sous terre !!! J'en ai vraiment assez, j'ai mal partout... Mon coeur se brise à nouveau... Pourquoi me rejette-t-il comme ça ?? Je ne suis peut-ètre pas un saint, mais je pense que je souffre déjà assez comme ça. J'ai besoin que mes deux parents m'encadre, me réconfortent... mais je n'ai rien de tout ça, j'essaye de vivre comme je peux, gardant en tête les meilleurs souvenir que j'avais avec Hana, mais aussi les souvenirs de ce fameux soir où je me suis retrouvé au poste de police pour mon acte de défense, qui a coûté la vie d'un jeune homme de mon âge. J'en peux vraiment plus... En plus de ça, je me retrouve seul dans ce trou, déjà détesté par des personnes que je connais à peine... Je me sens vraiment seul, personne ne veut donc m'aider...? Si... peut-être Denka.... mais à la réflexion, si il est venu ici pendant une semaine, c'est uniquement parce qu'on lui avait demandé et rien d'autre. A quoi bon s'intéresser à une loque comme moi !! Je ferais mieux d'aller me jeter du haut d'un pont, je ne serais une perte pour personne. Au fil de mes pensées, je sentis mes genoux heurter le sol, mes bras tombant lamentablement le long de mon corps, les yeux rougis de larmes regardant dans le vide. Après de longues minutes à essayer de me calmer, je réussis à me hisser sur mon lit, les yeux toujours baignés de larmes, je prononçais faiblement quelques mots pour moi-même, personne devait les entendre, tout simplement parce que je ne voulais pas l'admettre, mais à ce stade ce n'est plus possible, je n'arrive plus à supporter ça, c'est beaucoup trop lourd à présent...

"- aidez-moi.... s'il vous plait..."

A peine je les avais prononcés, je m'endormais, épuisé par la rage trop longtemps retenue et les pleurs persistants, n'évacuant en rien ma peine.

[POV Externe]

~Dans le salon, avec les parents et les deux soeurs de Mikaru~

Après avoir entendu le claquement de porte, la famille se regarda tour à tour, ne sachant pas trop quoi faire avec ce garçon hargneux et solitaire. La soeur se mordait les doigts, elle voulait faire quelque chose pour son petit frère, mais elle ne savait pas quoi, elle ne savait rien ou pas grand chose du mal qui le rongeait de l'intérieur, le rendant muet et parfois violent dans ses gestes. Shizuka poussa un long soupir, son frère ne serait pas encore avec euc ce soir.

Sa mère, elle, se sentait vraiment mal de le voir ainsi, mais elle n'osait pas lui parler, de peur qu'il la rejette en abordant ce sujet. Elle ne savait pas comment l'approcher, elle le trouvait trop imposant et ne pouvait prévoir ses réactions... Mais en attendant, elle le laissait seul alors qu'il se noyait dans sa tristesse, son désespoir et sa culpabilité.

Son père, quant à lui, il en avait marre de ce fils désobéissant et insolent, doublée d'une brute épaisse. Si tout allait mal dans cette maison, c'était tout simplement de sa faute et uniquement de la sienne. Son fils était un assassin et il s'efforçait de le cacher à son travail quand on lui demandait des nouvelles de ses enfants, il ne mentionnait jamais le nom de son fils. Il avait honte de lui... Moins il le voyait et mieux il se protait, évitant toutes disputes inutiles avec celui-ci.

La famille mangeait à présent, chacun à sa place et une chaise vide entre les deux soeurs, pour seul accompagnement: le bruit des couverts et le silence. Shizuka se décida enfin à entamer la discussion, il fallait faire quelque chose pour lui, il en avait grandement besoin et ça ne pouvait plus durer:

"- on peut vraiment rien faire pour lui ?"

Les deux parents levèrent leur nez de leur assiette et regardèrent leur fille avec surprise.

"- t'as déjà essayé de paler à un mur ?" lui demanda son père.

"- non, mais il serait peut-être grand temps que tu te décide à lui pardonner sa faute... il n'attend que ça et ça lui enlèverait un énorme poid des épaules..."

"- elle a raison chéri... c'est très grave ce qu'il a fait, j'en suis consciente, mais il reste notre fils et on ne peut pas l'abandonner comme ça..." surenchérit la mère de Mikaru.

"- que voulez-vous que je fasse avec une tête de mule pareil !!! Il se laisse approcher par personne et se renforme dans son monde !!"

"- justement... je ne pense pas qu'il ait de monde à lui, je pense qu'il se morfond plus qu'autre chose... il s'enferme dans la seule chose qui lui reste: la douleur !" rétorqua Shizuka.

"- tu n'es pas tellement bien placée pour me donner des leçons jeune fille ! Je te rappelle que tu passe ton temps à t'engueuler avec lui !" répliqua autoritairement le chef de famille.

"- eh bah justement ! Je vais essayer de faire des efforts et de lui parler... je pense qu'il en a grand besoin !!"

"- tu fais ce que tu veux !! Moi je ne lui veindrais pas en aide !"

"- c'est de toi dont il a le plus besoin et lui claque la porte au nez, tu es vraiment méchant !!"

"- et comment vas-tu t'y prendre pour l'approcher ce petit insolent ??" demanda son père étonné.

"- je demanderais à Yuki de m'aider... c'est bien la seule personne par qui il se laisse approcher et dont il est capable de tendresse..."

"- hum... fais ce que tu veux, je m'en fiche royalement !" lui répondit-il avant de se remettre à manger.

Shizuka laissa le reste de son repas dans son assiette, écoeurée par les mots de son père. Elle n'irait pas tout de suite parler à Mikaru, mais elle se promit de le faire dans les jours à venir, un soir où elle coucherait sa petite soeur.

[POV Denka]

Ca y est, c'est lundi ! Les cours recommencent pour une nouvelle semaine. J'espère qu'il ne se passera rien de grave pour Mikaru, il souffre suffisament pour pas lui en rajouter ! Le voilà d'ailleurs qui arrive, toujours sa mine triste collée sur le visage, dont les traces de coups avaient presque totalement disparus. Il marchait d'un pas nonchalant vers notre salle de classe, restant toujours seul. Je soupirait alors qu'il passait au loin, puis, je me décidais à aller en cours, la sonnerie n'allait pas tarder à se faire entendre, autant ne pas être en retard.

Il était déjà assis à sa place, entouré par une dizaine de filles qui avaient l'air de l'assaillir de questions. Je le

regardais d'un air amusé: il avait du mal à gérer la situation et il souhaitait tout simplement respirer un peu.

Finalement, la sonnerie retentie et chacune d'entre elle retournait à sa place. Je me dirigeais vers la mienne où je

l'entendis soupirer.

"- ennuyantes hein !?" lui disais-je en m'assayant.

Mikaru releva la tête et hocha celle-ci pour approuver ce que je venais de dire. Je repris la parole après quelques

secondes de silence:

"- ça a été ton week-end ?" lui demandais-je sur un ton un peu plus timide. Le châtain prit son temps pour me répondre et commença par me regarder avant de le faire:

"- j'ai connu mieux on va dire... A ce propos d'ailleurs... j'aimerais que tu oublies ce que tu as pût entendre... je ne tiens pas à ce que ça se sache..."

Je dévisageais le jeune homme, imprimant bien toutes les paroles qu'il venait de dire, et je lui répondais purement et simplement, et en toute franchise:

"- je veux bien comprendre que tu ne veuilles pas que ça se sache, mais... excuse moi de te dire ça... mais... tu semble avoir besoin de parler à quelqu'un à propos de ce qui tourne autour de ce mot... je pense que ça te ferait beaucoup de bien..."

Alors que Mikaru s'apprêtait à me répondre, Ivy entra comme une furie dans la salle, entouré de sa bande de pote. Tout le monde les regardait à moitié effrayé, mais aussi curieux de savoir ce qui l'avait mis dans cet état, moi le premier d'ailleurs. Ivy s'approchait de plus en plus de nous, puis, arrivé à notre hauteur, il empoigna le col de la chemise du châtain, l'obligeant à se lever.

"- TOI !!! Qu'est ce que je t'ai dit la dernière fois ??" le questionna Ivy en le dévisageant férocement.

Je me levais immédiatement, faisant bouclier pour Mikaru, évitant ainsi toutes attaques physiques. Je répondais à sa place:

"- qu'est ce qu'il te prend ?? T'es malade !!"

"- il me prend que ce merdeux essaye de t'enlever à moi !!!"

Mikaru lui avait rit au nez. Il trouvait ça tellement stupide que ça le faisait bien rigoler. Pour ma part, je ne trouvais pas la remarque aussi stupide que ça... En un sens c'était vrai, je n'étais plus obsédé que par Ivy, mais aussi par Mikaru: son histoire, son air triste, son visage, sa voix, son corps... c'était un tout... un tout bien trop envoûtant pour moi... Le son de sa voix me ramena à la réalité, son ton glacial me fit froid dans le dos:

"- lâche-moi abruti !! J'lui ai rien fait, tu vois... il est encore en un seul morceau !"

"- alors pourquoi il sortait de chez toi vendredi ?? Hein !? Tu peux me le dire !!?"

"-parce que tu me fais suivre maintenant ??? Et depuis quand t'as plus confiance en moi ??" lançais-je fortement à Ivy.

"- il m'a apporté les devoirs et les cours que vous avez fait dans la semaine !! Vu que tu m'avais fait casser la gueule !!" surenchérit Mikaru.

"- tu sais quoi Ivy, ton comportement me dégoûte depuis quelques temps !! Je ne te reconnais plus ! Je me demande encore comment j'ai fait pour tomber amoureux de toi !" m'énervais-je.

Ivy pâlissait à vue d'oeil et il relâcha doucement le col de la chemise de Mikaru. "- Denka, tu ne pense pas sérieusement ce que tu es en train de dire ??"

Tout les regards étaient rivés sur nous, j'étais quasiment en train de rompre avec Ivy, et c'est tout ce qui leur intéressait.

"- oui, je le pense... j'ai jamais supporter ce que tu fais aux autres: les battre jusqu'à ce qu'ils tombent inconscient, je trouve ça totalement inhumain !! Et c'est pas faute de te l'avoir dit !!"

"- tu ne vas pas rompre avec mon quand même...?" me demanda-t-il d'un regard implorant.

"- je vais me gêner ! J'en ai marre de tout ça, tu m'entends ! Marre !"

"- mais... mais... avec qui tu vas te retrouver ??"

"- ne t'inquiète pas pour moi, j'ai déjà quelqu'un d'autre en vue !!"

"- alors tu me quitte c'est ça !!?"

"- OUI !! Ca me fera des vacances ! Et puis de toute façon, tu ne satisfaisais plus ma libido, donc je vais voir ailleurs !! Voilà, satisfais !?"

Mikaru s'était déjà rassis depuis un moment, se fichant totalement de la scène de ménage qui se déroulait sous yeux. Il était apparemment occupé à penser à bien d'autre chose. Lui, tout ce qu'il voulait, c'était qu'on le laisse tranquille. Je me rassayais à mon tour, fulminant de rage dans mon coin. Mon histoire avec Ivy était belle et bien terminée ! Quant à lui, il me regardait surprit, triste, au bord des larmes même. Je ne le regardais plus, dégoûté pas son être.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyVen 29 Mai - 18:28

Preums !!!! xD
Exelent mais je veut savoir ce qui c'est passé avec Mikaru dans son ancien Lycées !
Sinon super chapitre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KoyOmii-Ivy
Nouveau fan
KoyOmii-Ivy

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 23
Localisation : Heuu... '_' Avec Uruha (L)
Membre préféré : Ivy
Loisirs : basse
Date d'inscription : 15/02/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptySam 30 Mai - 0:12

Géniaaal !!!! =D
XDD
Ivy il se retrouve tout seul sniiif mais bien fait pour lui ET TOC !!!
Super chapitre !!!
A quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://KoyOmii-Uruhaa.skyblog.com
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 33
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptySam 30 Mai - 1:19

aaaaaah pauvre Mikaru son père est vraiment trop bête... heureusement qu'il y a des personnes conciliante malgré tout ^^
et paf Denden qui quitte Ivy en pleine classe c'est bien fait pour lui il avait qu'à pas être méchant >.<

j'ai trop hate de lire la suite !

Nice chap ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptySam 30 Mai - 12:00

Merci les filles!!
alors comme ça, je suis la seule à trouver ce chapitre nul...
j'ai l'impression d'avoir baclé la séparation d'Ivy et de Denka...
après ce n'est que mon avis mais bon... apparemment je me suis pas trop mal débrouillée! pour le prochain chapitre, je vais essayer de faire en sorte que vous en sachiez un peu plus sur le passé de Mikaru...
mattaaaaa~ bisous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Midori
Nouveau fan
Midori

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Dans le studio des Dio Distraught Overlord collé a Denka
Membre préféré : Denka et Kei
Loisirs : Ecouter de la musique,le collége et manger
Date d'inscription : 01/06/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyLun 1 Juin - 19:45

ta fic est troop génial !!! vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freya-mishima
Nouveau fan
freya-mishima

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 25
Localisation : Dans les bras de Mikaru *w*
Membre préféré : Mikaru, ivy et ... les autres (mais surtout mikaru *0*)
Loisirs : cosplay,chant,guitare
Date d'inscription : 10/02/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMar 2 Juin - 8:57

J'aime beaucoup ta fic 180 Pour quand la suite 130
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMer 3 Juin - 4:02

Merci les filles!! ça me fait chaud au coeur!
je ne m'attendais pas à ce que ma fic plaise vraiment!! tout comme l'ange des ténèbres d'ailleurs >.>
en tout cas, j'essaye de me mettre à écrire la suite dès que possible... je suis un peu en maque d'inspi' pour le moment, et ça me fraine énormément! gomen....

ps: Midori, tu devrais aller te présenter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Midori
Nouveau fan
Midori

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Dans le studio des Dio Distraught Overlord collé a Denka
Membre préféré : Denka et Kei
Loisirs : Ecouter de la musique,le collége et manger
Date d'inscription : 01/06/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMer 3 Juin - 13:30

derien

heeuuu me présenter ???
comment on fait??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMer 3 Juin - 13:36

hm... tu vas dans la partie présentation, et tu prend le modèle de présentation!
après tu n'as plus qu'a la remplir! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Midori
Nouveau fan
Midori

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Dans le studio des Dio Distraught Overlord collé a Denka
Membre préféré : Denka et Kei
Loisirs : Ecouter de la musique,le collége et manger
Date d'inscription : 01/06/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMer 3 Juin - 13:38

oki

arîgato bakajin !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMar 23 Juin - 10:27

a Que je vuet une suite ma belle !! x(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 33
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMar 23 Juin - 18:20

Désolée pour ce gros retard!! mais mon manque d'inspiration m'a vraiment beaucoup beaucoup freiner! >.<
enfin bon, voilà un nouveau chapitre!! je vous laisse maintenant le découvrir... je ne sais pas si j'ai réussit à faire quelque chose de plus long ou pas! c'est à vous d'en juger!!

Enjoy!!

______________________________________________________

Chapitre 7

[POV Mikaru]

Trois semaines étaient passées deuis que je suis retourné à l'école. On va dire que j'ai connu mieux comme ambiance... Denka avait rompu avec son petit copain, et pour je ne sais quelles raisons, il avait décidé de s'en prendre à moi. J'en ai ma claque de ce mec, je l'ai jamais touché son ex bon sang !! Tous les soirs je rentre à la maison, la tête grouillante encore des insultes que je recevais durant la journée, et quand ça fait trois semaines qu'on les entend, on finit par y croire... Sans parler des divers coups que je prends dans les couloirs durant les interclasses. Je me ramenais à la maison avec de nouvelles marques et je ne faisais rien pour arrêter tout ça... rien. Quelque part, j'avais sûrement mérité tout ce qu'il m'arrivait... à force de cogner et harceler les gens, les raquèter par dessus le marché... jusqu'à ce que j'en tue un de mes propres mains ! Je ne savais pas que ça serait cet effet là... c'est vraiment très dur à porter.

Ca fait donc trois semaines que la situation est comme ça. J'en ai tellement marre qu'il y a des fois où j'ai vraiment envie d'en finir avec la vie. Ca passerait bien en première page d'un journal: "un ado à problème se suicide à Tokyo". Je souriais ironiquement, mais il s'effaça bien vite. J'entendis ma mère crier "à table" du bas de l'escalier, mais comme à son habitude depuis un mois, je ne descendais pas. Subir le regard et les sarcasmes de mon père me rendrait encore plus fou de rage que je ne le suis déjà ! Je décidais donc de m'étaler sur mon lit, grimaçant légèrement de douleur à cause des bleus et autre égratignures, pour me reposer. Je fermais lentement les yeux tout en soupirant de fatigue. Je m'endormais quelques minutes plus tard.

Il faisait nuit et le ciel était dégagé. C'est une nuit parafite pour la magnifique ville d'Osaka. Je me promène main dans la main avec ma tendre copine: Hana, superbe jeune filleaux cheveux noir de jaie et aux yeux noisette. Son sourire et son petit rire cristallin apaisant mon esprit et m'adoucissaient grandement. Je me sens si bien avec elle... comme sur un nuage... Cette sortie en amoureux fêtait nos un an de romance sans interruption. Nous avons dîner dans un petit restaurant bien sympathique, avant de nous rendre au cinéma pour aller voir un film. Nous en sommes ressortis deux heures plus tard, le film était vraiment bien.
Il faisait nuit noire et les rues n'étaient plus aussi rassurantes à cette heure-ci de la nuit. Hana m'agrippa le bras et se colla bien contre moi. Je lui souriais pour la rassurer. Je tourne la tête pour regarder où je mettais les pieds. Les mains dans les poches à cause de la brise fraiche du soir, je m'arrêtais en voyant la horde de mecs qui nous barrait la route. Il s'agissait d'un gang rival... Le chef de bande sortit son arme sans sommations, sans même que je sache pourquoi il était là, pointant une arme sur Hana et moi... et il se jeta sur nous. J'essayais de me souvenir où je l'avais vu, mais rien... je ne me rappelais pas lui avoir fait du tort et c'est avec grand étonnement et vitesse que j'essquivais son premier assaut, protégeant Hana de mon corps. L'agresseur repartit alors directement à la charge, mais cette fois-ci je ne pûs l'éviter, si bien que pour me défendre, je retournais le coup sur mon agresseur qui s'empala sur son arme, me regardant effrayé... il allait mourir...


Je me réveillais en sursaut, pris de sueur froides, la respiration saccadée. Je portais mes mains devant mes yeux, j'avais l'impression qu'elles étaient encore couvertes du sang de ce jeune homme. La douleur et les larmes remontaient petit à petit, je cachais mon visage entre celles-ci: je haïssais le monstre que j'étais. J'avais encore fait ce cauchemar. Mon geste me hantait de plus en plus et je commençais à devenir fou.

Alors que je pleurais silencieusement entre mes mains, j'entendis de faibles coups frappés à la porte de ma chambre. Je me calmais d'abord essuyant mes yeux, devaient être rouges et gonflés, puis je les autorisais à entrer. Ma chambre était encore dans le noir, une chance pour moi, personne ne verrait ce que pouvait afficher mon visage. Une fois la porte ouverte, je distinguais trois silhouettes: deux assez grandes et une autre plus petite. La plus petite entra d'ailleurs en trombe et le petit être vint se blottir directement dans mes bras. Je me penchais pour allumer la lumière sur ma table de chevêt, juste pour mettre un nom sur les deux autres visages: ma grande soeur, Shizuka, s'avançait vers moi avec un air anxieux et un peu triste. Puis, il y avait... Denka ?? Que fichait-il ici à cette heure là...? Je frissonnais légèrement de froid avant Shizuka n'ouvre la bouche:

"- Mikaru... ton ami est venu parce qu'il s'inquiète beaucoup pour toi... moi aussi d'ailleurs, alors avant de vous laisser tout les deux, il faut que je te parle..." m'avait dit Shizuka timidement avant de s'assoir sur le bord de mon lit à ma droite. Je la regardais faire, puis denka en fit autant à ma gauche. il me souriait timidement, mais ne disait rien. Je répondais ensuite à Shizuka d'une voix faible et encore ensommeillée:

"- je t'écoute..." parce que c'était bien la première fois qu'elle me portait vraiment de l'attention, ce qui me surpris au départ. Yuki, quant à elle, elle venait tout juste de s'endormir contre moi.

Shizuka soufflait un grand coup avant de dire: "- je pense que tu devrais songer à te confier sur le mal qui te ronge depuis plus de six mois... ça peut plus durer..."

"- et à qui pourrais je me confier !! Ce mal, comme tu dis, a pris une place plus qu'importante dans ma vie... et je me refuse de raconter encore une fois cette histoire ! C'est trop dur..."

"- ça te ferait du bien pourtant... parce que ce mal te détruit petit à petit" intervint Denka.

"- il a raison Mikaru..." surenchérit Shizuka.

Je les regardais tout les deux tour à tour. Je soupirais longuement sachant qu'ils ne bougeraient pas tant qu'il ne sauront pas tout.

"- qu'est ce que vous voulez savoir exactement ?"

"- commence par le début, ça te fera du bien de te vider un peu..." répondit Shizuka.

Je soufflais un grand coup avant de commencer mon récit. J'allais tout leur raconter. Tout. Et depuis le début: ma vie et mes début au lycée, ma rencontre avec Hana... tout, jusqu'au soir de nos un an. Je fixais un point pendant que je disais tout ça, je ne voulais pas voir leurs visages, ils trahiraient ce qu'ils pensent réellement de moi... Durant mon long monologue, mais larmes n'avaient pas cessé de couler, elles avaient besoin de s'évacuer. Je ne savais pas depuis combien de temps je parlais et j'arrivais, enfin, à la fin de mon récit et de l'épisode du poste de police. après avoir fermé la bouche, un lourd silence s'installa dans la pièce, chacun d'eux devait chercher leur mots, moi j'attendais pour les éventuelles questions: si il fallait m'achever c'était le moment, je ne le raconterais pas une autre fois, c'est fini !

"- et Hana...? Elle t'aidait beaucoup alors qu'on était encore à Osaka, tu n'étais pas aussi triste et tortué avant qu'on vienne ici... Tu es toujours avec elle ??" me demanda finalement Shizuka avec douceur. Denka se contentait pour l'instant de regarder la scène, mon coeur rata un battement à la pensée de ma rupture avec Hana.

"- Hana a rompu avec moi... ça fait un mois maintenant..."

"- je suis désolée petit frère..." dit-elle confuse.

Un nouveau silence se fit sentir, encore plus lourd que le précédent. Je voulais être seul maintenant, la force des souvenirs était bien trop puissante pour moi et m'écrasait. Shizuka le comprit plus ou moins. Elle reprit doucement Yuki dans ses bras, en essayant de ne pas la réveiller. Denka resta assis sur ma gauche, regardant Shizuka prendre notre petite soeur.

"- je vous laisse..." annonça-t-elle avant de franchir le pas de la porte.

[POV Denka]

Ca fait trois semaines que j'ai rompu avec Ivy et ça fait du bien. Enfin libre de pouvoir faire ce que je veux et quand je veux: le pied quoi ! Ca fait aussi trois semaines que je ne pense qu'à Mikaru. Depuis ma rupture, on peut pas vraiment qu'on se soit beaucoup parlé. Ca me manque un peu la période où j'allais chez lui pour lui donner les devoirs. J'essaye de lui parler, mais je crois que je rougirais de trop en face de lui, donc je ne lui adresse pas la parole. Je l'observais de jour en jour... toujours aussi triste et torturé... mais je ne sais aps encore pourquoi. J'avais essayé de lui parler, mais rien à faire... j'avais peur de le blesser.

La fin des cours sonnait, il était que tout le monde rentre chez lui... J'avais vraiment envie de lui parler, mais je ne trouvais aps le bon moment. Je le regardais partir et une idée me traversa l'esprit: pourquoi ne pas aller directement chez lui...? Il se sentirais moins menacé. J'avais d'ailleurs remarqué les nouvelles persécutions d'Ivy sur le châtain, qui lui, ne disait absoluement rien. Je rangeais donc mes affaires alors qu'il franchissait le pas de la porte. Je sortais à mon tour de la salle, puis du bahut avant d'aller déposer mes affaires à la maison. Je ressotais aussitôt pour prendre la direction du domicile du châtain.

Je sonnais timidement à la porte, et attendis quelques secondes, puis on mouvrit. Je reconnaissais la grande soeur de Mikaru.

"- bonsoir... euh... pardon de vous déranger, mais est-ce que je peux voir Mikaru ?? S'il vous plait..."

"- biensûr, entre... il doit être là haut, j'allais le voir aussi !!" me répondit-elle.

J'entrais donc timidement et attendis qu'elle montre le chemin. Elle était accompagée de la petite Yuki, la petite soeur câline du châtain. On arriva à la chambre de Mikaru, puis elle frappa doucement à la porte. Un faible "entrez" se fit entendre et elle ouvrit ma porte. La chambre était plongée dans le noir, on le distinguait à peine sur son lit. Il dormais peut-être...

Le châtain conscentit à donner de la lumière et apparut dans mon champ de vision plus clairement. Le spectacle n'était pas très réjouissant... il avait les yeux rouges et gonflés, à croire qu'il venait tout juste de pleurer, et à la lumière, je voyais qu'il transpirait: il venait toutjuste de se réveiller d'un cauchemar... Sa grande soeur engagea la conversation, alors que sa petite soeur avait pris place dans les bras de son grand frère. Shizuka, c'est ainsi qu'elle se nommait, avait réussit à faire ce que moi je n'osais pas faire ! Je m'installais sur le lit de Mikaru pour écouter son histoire.

Elle commençait par d'heureux souvenirs: sa rencontre avec sa copine, ses nombreux déboirs en classe et dans le reste de sa vie de lycéen, puis, le tableau s'assombrissait à mesure qu'il parlait. Ses un an avec sa copine, son agression et le type qu'il avait tué pour se défendre. Je savais à présent ce qui le tourmentait aussi durement, et mon coeur se serra en voyant les larmes de Mikaru ruisseler sur ses joues... Il portait ça tout seul, sans l'aide de personne... En plus de ça, sa copine avait rompu avec lui, alors que c'était son seul et unique point de repère pour ne pas sombrer. J'avais vraiment mal au coeur pour lui: il semblait perdu, incapable d'avancer dans la vie à cause de ça... Mais en sachant maintenant tout ce qu'il cachait, on allait enfin pourvoir agir.

Puis sa grande soeur sortit de la chambre, la petite Yuki dans les bras. Nous voilà donc enfin seul. Je ne savais plus trop quoi lui dire, tout avait été dit, du moins, tout ce que je souhaitais savoir... Je l'observais longuement: il avait la tête basse, les yeux perdus dans le vague, il reniflait un peu et essuyait au fur et à mesure ses larmes. Je ne pensais pas qu'un homme puisse pleurer autant. Le châtain prit d'abord la parole, sa voix était encore chargée de sanglots maitrisés, pour ne pas qu'ils sortent:

"- alors... ça te fait quoi de savoir tout ça !?"

Il n'avait pas relevé la tête en disant ça. Cette remarque m'avait légèrement énervé, mais en le voyant... je n'avais pas le coeur à lui répondre froidement. Au lieu de ça, je réduisais la distance qui nous séparait. Je lui attrapais doucement le menton pour qu'il me regarde. Il était tout pâle et semblait malade... Je fermais les yeux, puis je posais doucement mes lèvres sur celles de Mikaru, elles avaient un goût salé. Il ne chercha même pas à se débattre, il me rendait même mon baiser: j'en conclu que ce jeune homme solitaire avait un besoin urgent de tendresse... Par la suite, j'avais rompu le baiser et on se regarda longuement. J'ouvris enfin la bouche, j'adoptais une voix douce, c'est ce qu'il lui fallait en cet instant, il ne demandait que ça:

"- voilà ma réponse à ta question... Tu veux que... je reste avec toi cette nuit...? Tu dormiras peut-être un peu mieux !"

Mikaru n'y réfléchit pas et hocha la tête en guise de réponse: il voulait tout simplement pas se rendormir seul. Je pris donc un se ses oreillers, je le posais sur la tête de lit puis je m' y adossais, je retirais ma veste et mes chaussettes, histoire d'être un peu plus à l'aise. Par la suite, le châtain se remit confortablement sous les draps et posa doucement sa tête sur mes genoux. Ma main vint se loger quelques secondes plus tard dans ses cheveux, que je me mis à caresser pour le bercer, touchant parfois son front. Je sentais qu'il se détendait au fur et à mesure jusqu'à ce qu'il s'endorme finalement. Je continuais encore longuement mes caresses, veillant sur son léger sommeil. Je ne dormis pas du tout cette nuit-là...

A suivre...


Dernière édition par bakajin le Mer 24 Juin - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Midori
Nouveau fan
Midori

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 23
Localisation : Dans le studio des Dio Distraught Overlord collé a Denka
Membre préféré : Denka et Kei
Loisirs : Ecouter de la musique,le collége et manger
Date d'inscription : 01/06/2009

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMar 23 Juin - 20:39

TROOP KAÏWAI !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 EmptyMar 23 Juin - 20:41

C'est trop bien suiiite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]   [fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[fanfic yaoi/ Dio] Des journées au lycée... [en COURS]
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [Fanfic] Un été passionnée/Passage au vrai monde
» [Fanfic] Boston City
» que faites vous de vos journées ?
» EP 4 Titres collector "Bonne journée" de Fred Blondin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dio -distraught overlord- :: 
Divers
 :: FanFic
-
Sauter vers: