Premier forum francophone sur le groupe Dio -distraught overlord-
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 4 Fév - 0:37

reeeeeeeee!!
voilà la suite ^^
je viens tout juste de la terminer!! j'espère qu'elle vous plaira, comme toutes les autres!!

Enjoy!

_____________________________________________________

Chapitre 17

[POV Mikaru et Kei]

C’est en silence que les deux hommes regagnaient la demeure de Kei. Il ouvrait lentement la porte, encore l’esprit ailleurs, il se repassait sans cesse les dernières paroles que Gackt et Mikaru avaient échangés. Mikaru, quant à lui, semblait absent, il n’avait réussit à atteindre la maison, que parce que Kei le guidait. Une fois la maison ouverte, ils s’engouffrèrent à l’intérieur et se posèrent sur le canapé. Le silence dans la pièce se faisait trop pesant. Kei marmonna qu’il allait prendre une douche et il laissa seul l’immortel, plus que perdu dans le fin fond de ses pensées.

Kei, remontait rapidement, et en passant près de la porte de sa chambre, il vit une ombre à l’intérieur de celle-ci. Il ouvra la porte tout doucement, et il reconnu Erina, un peu perdu parce qu’il ne retrouvait pas son supérieur dans la pièce. Il le regarda un instant, amusé de ses réactions, puis sa voix s’élevait dans la pièce, manquant de faire tomber Erina à cause de la peur.

« -euh… si vous cherchez Mikaru-san, il est en bas, dans le salon ! » l’informa Kei. « -vous devriez aller le voir, il n’est pas bien du tout ! »

« -Kei… tu m’as fait peur… que lui ait-il arrivé pour qu’il ne soit pas bien !? »

« -désolé, mais ce n’est pas à moi de vous le dire, il vaut mieux que ce soit lui qui vous en parle ! Moi, je vais me doucher, je redescends après ! »

« -très bien, je descends le voir ! A tout à l’heure ! » me dit Erina en me souriant, puis il sortit de la pièce et descendit les escaliers.

Mikaru était toujours dans ses pensées, apparemment rien ne pourrait l’en sortir. Cependant, l’intrusion d’Erina dans la pièce le fit légèrement sursauter. Il ne s’attendait à le revoir qu’au début de la journée. Erina s’approchait lentement de son supérieur et vint s’assoir à ses côtés. Au grand étonnement, c’est l’ange noir qui prend la parole le premier.

« -si tu viens faire ton rapport, c’est plus la peine » souffla-t-il.

« -Comment ?? Pourquoi c’est plus la peine !? » le questionna Erina.

« -je reviens tout juste de chez lui !! »

« -QUOI ? » fit-il plein de surprise. « -mais depuis quand vous y étiez ?? »

« depuis le milieu de la nuit ! Des gars sont venus me chercher ! Ils avaient été envoyés par Gackt en personne, me disant de les suivre parce qu’il voulait me parler ! » avait-il commencé à raconter. « -il a d’abord voulu s’excuser pour sa tentative, et il m’a posé des questions bizarres… »

« -quel genre de questions… ? » le coupa Erina.

« -il voulait savoir pour la nature de mes relations avec Maitre Denka, tu sais aussi bien que moi qu’il est assez imprévisible… Et il voulait aussi savoir ce que je savais de mon passé… »

Erina prit bien le temps de comprendre le sens de ces questions pour son supérieur. Il ne voyait pas en quoi cela aurait pu le mettre dans cet état quasi second. Erina entreprit de le questionner encore un peu…

« -c’est tout ce qu’il vous a demandé ?? »

Mikaru fit non de la tête. Les mots de Gackt résonnaient encore dans le creux de ses oreilles. Il avait encore du mal à réaliser ce qu’il lui avait demandé. Pour toutes réponses, le vampire se recroquevilla sur lui-même, enfouissant son visage dans ses mains, espérant que ce soit un mauvais rêve et que rien de cela n’avait été dit. Erina ne comprit pas la réaction de son ami, jamais il ne l’avait vu aussi désorienté.

« -si vous ne voulez pas en parler, je comprends… venez, vous devriez aller vous reposer… vous en avez grand besoin ! » dit Erina de sa voix douce et apaisante. Il vint aider son ami à se relever et prendre la direction de la chambre du petit.

Kei sortait tout juste de la douche et était habillé prêt à dormir. Il se figea à la vue des deux arrivants. Mikaru titubait légèrement, il avait la mine fatiguée, l’impression que ça faisait trois jours qu’il n’avait pas fermé l’œil. Kei ne savait pas si c’était un état normal chez les vampires, après un choc émotionnel.

« -il faut qu’il dorme un peu !! Ca ne te dérange pas s’il t’emprunte ton lit ? » lui demanda poliment Erina. Kei fit non d’un signe de tête. Il avait maintenant l’habitude de dormir avec le vampire.

D’ailleurs, Kei s’installa dans le fond de son lit et attendit qu’Erina couche le vampire. Il savait très bien qu’il aurait besoin de réconfort pour pouvoir s’endormir ce soir. Erina fut quelque peu surprit, mais esquissa un sourire, l’ange noir avait enfin trouvé quelqu’un en qui il pouvait avoir confiance. Une fois que l’immortel fut bordé, il se dirigea instinctivement vers Kei et se blottit contre lui, comme un chat. Erina, lui était allé dormir dans le canapé, à l’étage inférieur. Il était plus de 4h du matin, Kei avait des difficultés à s’endormir, de plus, il avait plus que bien dormit avant que Mikaru ne le réveille pour aller chez Gackt. Mikaru, quant à lui, dormait d’un sommeil assez agité, les souvenirs de sa conversation le hantaient de plus en plus, Kei faisait tout son possible pour le calmer, mais en vain. Les première lueurs du jour pointèrent le bout de leur nez, on était vendredi, et Kei devait aller au lycée, par chance, son emploie du temps du vendredi lui permettait de revenir tôt chez lui. Le seul problème, c’est qu’il devait laisser seul l’immortel pour une demi-journée, et avec son état, il n’en avait pas très envie.

[POV Kei]

Je me résignais à me lever pour aller prendre mon petit déjeuner, et dans la fouler, réveiller Erina pour qu’il puisse veiller sur le vampire. Je m’approchais en silence et je le secouais légèrement pour que le réveil ne soit pas trop brutal. Erina émit quelques grognements et ouvrit les yeux.

« -hum… Kei ? Que se passe-t-il ? » me demanda-t-il d’une voix encore ensommeillée.

« -rien de grave, ne vous inquiétez pas, mais je dois aller au lycée ce matin, et mon ami va bientôt venir me chercher, donc si vous pouvez veiller sur Mikaru-san… il ne dort pas très bien depuis tout à l’heure… » l’informais-je.

Erina hocha positivement la tête, et se leva pour se diriger vers l’escalier et monter à l’étage. Moi, je pris la direction de la cuisine, mange un petit quelque chose, puis je remonte dans la salle de bain, pour y faire ma toilette. Je rentrais discrètement dans ma chambre pour m’habiller et prendre mes affaires de classe. Je jetais un coup d’œil vers le lit, Mikaru s’était redressé et avait du mal à respirer. Apparemment, il sort d’un cauchemar, Erina était là et essayait de le calmer.

« -ça va mieux ? » lui demandais-je

Il hocha rapidement la tête.

« -euh… je dois partir, je serrais de retour vers 12h30… » les informais-je.

Ils firent oui de la tête et je sortais de la chambre. Je dévalais les escaliers, et prenais la porte. Ivy arrivait tout juste, au moins il n’aura pas sonné à la porte.

« -‘lut ! Tu vas bien ? » lui demandais-je

« -moui, je me suis bien reposé hier ! Et toi tu vas bien… parce que ça n’en a pas l’air… »

« -ah ! Pourtant je vais bien, mais bon comme j’ai dormis toute l’après midi hier, je n’ai pas super bien dormis cette nuit ! »

« -ah ok ! Tu l’as passé à faire la fête !! » pouffa-t-il.

Je roulais les yeux, mais je rigolais avec lui. Le reste du chemin se fit en silence, les cours d’aujourd’hui allaient être plus qu’ennuyants. L’histoire n’est pas trop ma tasse de thé, et les maths, je les ai en horreur, enfin, c’est la prof surtout. Donc, c’est pour ça que je ne bosse pas. Et puis, avec tout ce qu’il s’était passé cette nuit, je crois que j’aurais un peu la tête ailleurs. En histoire, je dormais à moitié, le cours ne m’intéressant que moyennement… Mais pour les maths, c’est une toute autre histoire, à peine rentré dans la salle, que la vieille braille comme si on l’égorgeait… Comme d’hab’, elle vérifie si tout le monde avait bien fait ses petits exercices, et le cours commence. Et comme à son habitude, elle envoie quelqu’un au tableau pour la correction, et sur qui ça tombe, bibi… évidemment ! Je me lève tout en soufflant fortement, ce qui fit naitre un petit sourire sur les lèvres de la prof. Elle me demanda de résoudre le problème qui était écrit au tableau. Manque de bol, c’était le type d’exercices que le classe avaient fait le jour où je n’étais pas là… Elle savait que j’allais bloquer. Je ne me dégonfle pas et j’essaye. Une fois que j’ai terminé, je retourne à ma place, et les autres devaient corriger mes erreurs… Apparemment il était juste, car le sourire de la prof s’était effacé pour laisser place à une affreuse grimace ! Là, c’est moi qui arborais un sourire triomphant !!! Après, le cours continua normalement. Après deux heures de souffrance, la sonnerie du lycée retentit, je rangeais rapidement mes affaires et je sors de la salle de classe, Ivy sur mes talons.

« -comment tu lui as cloué le bec à la vieille !! J’étais impressionné ! » me lança Ivy.

« -t’as vu ça ! Elle a essayé de m’avoir ! Et bah c’est raté !! » lui répondais-je en rigolant.

Toute conversation faisant, nous arrivions à l’entrée du lycée, je me stoppais net, mes deux vampires étaient dehors en train de m’attendre. Je les regardais un instant avant que Ivy me sorte de ma rêverie.

« -attends moi là une minute s’il te plait, mais si tu es pressé, je comprendrais… »

« -ouais je dois y aller, ça te dérange pas ? De toute façon on se voit lundi ^^ »

« -oui, pas de problème ! A lundi alors !! »

Puis on se séparait, chacun prenant un chemin différent, lui, rentrait chez lui, et moi je me dirigeais vers les deux immortels de l’autre côté du portail. Je m’avançais en vitesse, me demandant comment ils savaient que je venais ici au lycée. Apparemment, ils ne m’avaient pas vu sortir.

« -que faites-vous ici ? » demandais-je intrigué de leur venu.

« -Mikaru-sama avait besoin de prendre l’air ! » répondit aussitôt Erina.

« -j’ai été voir ce qu’il se passait au magasin, ça faisait longtemps que je n’y suis pas allé. Et puis je me suis dit, pourquoi pas faire un détour par ici ! Sans toi dans la maison, c’est moins drôle !! » ajouta Mikaru.

Moi, je sentais mes joues devenir rouge… je repris « -vous allez mieux sinon ? » demandais-je timidement.

« -oui, ça va mieux… mais tu veux bien me faire plaisir, arrête de me vouvoyer, j’aime pas trop ça… » dit-il un peu nerveux.

« -je vais essayer… » dis-je encore un peu plus rouge.

« -d’accord, mais fais un effort ^^ » répliqua-t-il sur un ton amusé. « -allez, tu devrais rentrer chez toi !! Moi, il faut que je retourne au château, je dois voir le maitre ce soir, et si il voit que je ne rentre plus trop au château ces temps ci… je ne donne pas trop cher de ma peau… et puis j’ai du travail ce soir ! »

« -très bien, je rentre me reposer, et puis c’est le week end, j’ai un peu de temps libre. Je vous… te… souhaite bonne chance pour ce soir alors ! » bafouillais-je.

Les deux vampires rigolèrent et commencèrent à prendre le chemin inverse. Mikaru se stoppa et se retourna, il se dirigea de nouveau vers moi, déposa légèrement ses lèvres sur les miennes, et me chuchota à l’oreille, qu’il essaierait de venir me voir après ‘son travail’. Puis, il repartit comme il était venu. Je me retournais comme un robot pour prendre le chemin de la maison.

A suivre…


Dernière édition par bakajin le Mer 4 Fév - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 4 Fév - 1:40

ça fait plaisir de revoir Erina ^^ par contre Mikaru est tout secoué j'espère qu'il va vite se remettre du choc qu'il a subitet qu'il prendra la meilleure solution pour lui ainsi que pour Kei et Erina. Et Mikaru qui embrasse Kei c'est mignon ^^

nice chap ^^

La suite la suite


Dernière édition par Tat-chan le Jeu 12 Fév - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 4 Fév - 9:04

suiiiiiite jten pris , que va faire denka ? est ce que mikaru va encore subir les morsure du grand vampire ? quelle decision il va prendre ? il va le désobeïr ? aller je veut la suiiiiteuuuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 4 Fév - 15:19

XDDDDDDD!!! si tout va bien, la suite est prète pour ce soir ^^
et pis merci pour vos commentaires ^^
ça fait plaisir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 4 Fév - 19:26

chui a croc xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Jeu 5 Fév - 1:33

un petit chapitre tout frais!!
désolé Izumi, j'ai mis plus de temps que prévu ^^
voici donc le petit chapitre 18, en espérant qu'il vous plaise.

encore une fois merci pour votre soutient et vos commentaires ^^

Enjoy!!

_____________________________________________________

Chapitre 18

[POV Mikaru]

Le chemin qui menait jusqu’au château n’était plus très long, une fatigue pesante se faisait sentir dans mon corps depuis un petit moment, il fallait qu’on arrive au château, sinon je vais m’écrouler. On arrive enfin aux portes du château, on prend directement la direction de la chambre. Après l’ouverture de la porte, je me dirige tout de suite vers mon lit pour m’y affaler. J’entendis un petit rire derrière moi, Erina rigolait de mon geste, mais, ma parole… il se moque de moi !! Mais ce rire était aussi le signe que lui aussi allait se coucher. Je me redressais sur mon lit, j’enlevais ma chemise et mes chaussures, et je m’installe sous les draps. Vu l’heure qu’il était, j’avais le temps de récupérer un peu la petite nuit que j’avais faite. Une fois bien enroulé sous les draps, je m’endormais aussitôt. Quelques heures plus tard, j’ouvrais les yeux. J’entendis des voix au pas de la porte de la chambre, Erina discutait avec quelqu’un. A cette heure ci, c’est le maitre qui m’envoie chercher. Je le sentais s’approcher de moi à pas de loup, il déposa sa main sur mon épaule et il avait l’intention de me secouer un peu pour me réveiller. Il vit que j’avais déjà les yeux ouverts et renonça.

« -Mikaru-sama, il y a quelqu’un pour vous ! » m’annonça-t-il.

« -qui est-ce ? » demandais-je d’une voix encore ensommeillée.

« -c’est un envoyé du maitre ! »

« -ok, dis lui d’attendre que je m’habille et j’arrive. »

Je me levais de mon nid, et à ce moment là, je croisais le regard de l’homme qui m’attendait. Celui-ci me dévisagea des pieds à la tête et il s’arrêta ensuite sur mon torse nu, ce neuneu n’avait jamais vu d’homme à moitié nu ou quoi !

« -Erina, tu veux bien fermer la porte s’il te plait !! Il y a un voyeur qui n’arrête pas de me reluquer… et j’ai besoin d’émergé complètement, si je ne veux pas faire de boulettes en face du maitre… » fis-je en grimaçant.

Erina exécuta ma demande et alla fermer la porte. Je me sentais moins mal à l’aise, plus dans la pièce. J’allais chercher une chemise propre, noire, de préférence, je remis mes chaussures et je m’apprêtais à sortir. Erina me demandait de faire attention à moi, et je lui répondais d’un signe de tête. Puis, je sortais de la chambre, le gars sensé me conduire au maitre, se sentit d’un coup mal à l’aise en ma présence. Une fois qu’il s’était retourné, je rigolais intérieurement : il avait peur de moi. Le chemin qu’il prit, me donna l’impression qu’on allait parler dans la chambre du maitre. Je ne m’étais pas trompé, quelques minutes de marche plus tard, on se retrouvait devant la porte de celle-ci, la peur m’envahie, une fois que celui-ci frappa à la porte. Un faible « entrez » se fit entendre. Le neuneu ouvrit la porte et me fit signe d’entrer.

« -Mikaru-kun, ça faisait longtemps !! » dit-il sur un ton enjoué. « -on te voit plus trop ces temps-ci au château !! »

Le premier pic est lancé, et je ne sais pas trop quoi lui répondre. Je m’incline d’abord avant de répondre. « -bonsoir Maitre ! Oui, on me l’a reproché quand je suis rentré cet après-midi… j’en suis désolé, Maitre » lui avais-je répondu, mais si il découvre que je viens de mentir, je suis cuit !!

« -hum ok… mais je peux savoir ce que tu fiches quand tu n’es pas ici ? » m’avait-il demandé en se levant de son lit, et il commençait dangereusement à s’avancer vers moi.

« -comme je vous avais dit la dernière fois, Maitre, je fais des rondes dans toutes la ville… »

« -tu n’oserais pas me mentir quand même… fais bien attention à ce que tu me dis… dorénavant, je te ferais surveiller, et si au bout d’un certain laps de temps on m’informe que tu me dis bien la vérité, j’arrêterais… est-ce que tu m’as bien compris ?? ». Il m’avait dit cela en s’étant approché un maximum de moi, son ton était glacial. J’étais coincé contre le mur et il m’avait forcé à le regarder quand il avait dit tout ça. Je baissais mon regard pour lui répondre, d’une petite voix.

« -Oui, Maitre… »

« -bien… alors ce soir j’avais un petit travail pour toi, il est simple, c’est le même travail que je t’attribut d’habitude… un petit nettoyage de vampire comme tu sais le faire, ce sont les sbires d’un nouveau clan qui s’est installé dans la région, et apparemment, ils ne savent pas que ce territoire appartient déjà à quelqu’un… tu peux me faire ça ? » dit-il sur le ton mielleux que je déteste tant. Je n’avais d’autre choix que de dire oui, il venait de me coincer juste avant.

« -je ferais selon vos ordres… Maitre. »

« -tu es gentil… mais pour en revenir à tout à l’heure, je veux que tu saches que je ne plaisante pas, si jamais je découvre que tu me mens, je te fais enfermer pendant un siècle !! » il était revenu sur un ton plus autoritaire.

« -… » je hochais la tête pour lui signaler que je l’avais compris.

« -tu peux disposer, tu as du travail ce soir ! » et il retourna s’affaler sur son lit.

Je m’inclinais une deuxième fois, je marmonnais un « bonne soirée », et je sortais de la pièce en panique. Je redescendais les étages aussi rapidement que possible et je m’enfermais dans la chambre. Je m’adossais à la porte, j’essayais de retrouver un semblant de respiration normal, j’avais peur de ce qu’il pouvait m’arriver. Denka qui m’annonce qu’il me ferait désormais filer, Gackt qui veut que je piège mon maitre, Erina s’inquiète toujours pour moi, et puis j’ai le don de m’attirer des ennuis, c’est phénoménale ! Mon cœur rata un battement quand je pensais à Kei, si le maitre découvre son existence, il sera en danger immédiat. Je vais essayer d’aller le prévenir ce soir. Je vais aussi devoir lui dire que je ne pourrais pas le voir pendant un moment… ça me fais mal de devoir le laisser seul pendant ce temps, je me suis beaucoup attaché à lui ces derniers temps… les petites attentions dont il m’a fait part vont aussi me manquer… je crois que c’est lui tout court qui va me manquer, pourquoi a-t-il fallu qu’il mette son nez dans mes affaires ? … Je ne vais pas supporter longtemps de ne plus le voir… Au fur et à mesure de mes pensées, les larmes avaient commencées à rouler sur mes joues, ce trop plein d’émotions m’anéantissait. Je ne sais pas comment je dois réagir face à cela. J’avais en même temps très peur de ce qu’il pouvait arriver à mon entourage et à moi, et la rage de ne pas pouvoir surmonter ça. J’essayais de me calmer, tant bien que mal, je ne voulais pas qu’Erina s’inquiète trop pour moi, lui aussi a ses problèmes, je dois apprendre à surmonter les miens… J’entendis des pas derrière la porte, je me sépare de celle-ci et je commence à me préparer pour faire ce que le maitre m’a demandé. A ce moment là, Erina fait son entrée dans la pièce, légèrement surpris de me voir, s’attendant à retrouver la chambre vide.

« -Mikaru-sama… vous allez bien ? » me demanda-t-il inquiet.

« -oui, ne t’en fais pas, ça va passer… » lui avais-je répondu faiblement.

Il ne dit plus rien, mais son regard observait le moindre de mes faits et gestes, espérant détecter un détail qui trahirait mon état. Il finit par trouver. Les larmes coulaient toujours, je n’avais pas réussit à les arrêter. Mais je voulais parler de rien, je ne voulais pas me souvenir de certains évènements, d’autres souvenirs, plus joyeux refaisaient surface et me faisaient de plus en plus mal, poignardant mon cœur… Kei… Ce simple nom empêchait mes larmes de se tarir. Il essaya de me dire quelque chose, mais je l’arrêtais avant, je devais partir. Après ma transformation, je pris mon envol, en essayant de me concentrer sur mon objectif de ce soir, les vampires de ce nouveau clan.

Je finis par trouver les personnes que je devais éliminer au nom de mon clan. Ils furent tous surpris de me voir atterrir ici, surtout qu’ils ne me connaissent pas. Je les informais de leur prochaine mort, et tous me rirent au nez. Un combat violent s’en suivit, la rage et le désespoir avaient comme légèrement décuplés mes forces. Je n’ai laissé aucun survivant, je m’étais défoulé sur ces pauvres mecs alors qu’ils ne m’avaient rien fait. Je m’en voulais de réagir comme ça, de lui obéir aveuglément. Les larmes reprirent de plus belle. Je restais un moment, là, j’essayais encore une fois de me calmer comme je pouvais. Je vais aller voir Kei… il faut que je le prévienne… je me re-concentrais sur mon environnement, pour essayer de détecter le dit espion. Je sentais aucune présence gênante, peut-être que sa menace ne prendra effet que demain, grand bien me fasse, je suis libre au moins cette nuit. J’ouvris mes ailes, fis une puissante pression sur l’air, et je me retrouvais des les airs. Je m’oriente pour prendre la direction de la maison de Kei.

J’y arrive bien vite, le blond était assis sur son lit, en train de lire je ne sais quoi. Le voir me fit un bien fou. Sans plus attendre, je tape légèrement au carreau de sa fenêtre pour qu’il vienne m’ouvrir. Il sursaute, mais il sourit en voyant que s’était moi qui le dérangeais. Une fois la fenêtre ouverte, je m’engouffre dans la pièce, puis, quand je suis à l’intérieur, je la referme, histoire qu’il n’ait pas trop froid.

« -bonsoir ! » commençais-je.

« -bonsoir ! Comment vas-tu ce soir ? » me demanda-t-il, je souriais en voyant l’effort qu’il faisait pour ne pas me vouvoyer. Mais je repris bien vite mon sérieux.

« -hum… on va dire que la forme c’est pas trop ça ! J’ai de mauvaises nouvelles… j’ai reçu des menaces de mon maitre… il sent que des choses ne tournent pas très rond avec moi, je fais référence à la nuit dernière… il me soupçonne de faire des choses dans son dos… et il a décidé de me faire filer… »

« -je comprends pourquoi tu ne vas pas très bien, effectivement… mais que dois je comprendre vis-à-vis de moi ? » finit-il pas me dire.

« -je ne pourrais pas te protéger si tu es en danger, je ne viendrais plus te voir… tu… tu vas me manquer…. » lui avouais-je.

Avant qu’il n’ait dit quoi que ce soit, je m’étais précité sur lui, je voulais le sentir contre moi encore une fois, avant de m’en séparer pour une période indéterminée. Je le regardais rapidement dans les yeux, il m’enlaça à son tour, et je collais mes lèvres aux siennes, il ne n’a fallu pas longtemps pour que nos langues entre en contact. Le baiser échangé fut doux et passionné, le souffle court, les deux hommes séparèrent leurs bouches. Je replongeais mon regard dans le sien, puis je repris la parole.

« -Kei… je cois… que… je suis amoureux de toi… » avais-je rougis en prononçant cette phrase.

Il me regarda longuement, un sourire naquit sur son visage à mesure que l’information faisait le tour de son cerveau. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose.

« -je crois que… c’est… réciproque… je t’aime aussi Mikaru… »

A suivre…


Dernière édition par bakajin le Jeu 5 Fév - 3:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Jeu 5 Fév - 2:02

Pauvre Mikaru il est dans un état, (snif), et Denka ne paut pas le laisser trankille ? dommage qu'il doit s'éloigner de Kei n y a-t-il pas une autre solution ? en tout cas, je suis contente de voir que deux âmes soeur se sont enfin réunies ^^

Nice chap ^^

La suite, la suite ^^


Dernière édition par Tat-chan le Dim 8 Fév - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako
Nouveau fan
Miyako

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 29
Localisation : Shibuya
Membre préféré : Erina
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Jeu 5 Fév - 2:09

J'ai beaucoup aimer, suite stp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Jeu 5 Fév - 2:12

ohhhhhh miya!!! je suis contente de savoir que tu lis ma fic!!!!
en tout cas je vous remercie les filles ^^
vous me faites vraiment plaisir!!! 203
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Jeu 5 Fév - 2:13

fidèle au poste ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Jeu 5 Fév - 9:07

alors si tu suite pas , je suite pas xP
C'est donnant donnant
Bon chapitre , c'est mignon , mais est-ce qu'il est suivis ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Sam 7 Fév - 2:57

voilà la suite!!! tard, oui je l'avoue, mais elle est là ^^
bon chapitre 19 (déjà... u_u)
j'espère comme tout les autres qu'il vous plaira!!

Enjoy!!!

_____________________________________________________

Chapitre 19

[POV Kei]

« -je crois que… c’est… réciproque… je t’aime aussi Mikaru… »

Je devenais aussi rouge que je le pouvais, en lui révélant tout ceci. Le vampire, quant à lui, se colla de plus belle à moi. Il approcha une nouvelle fois ses lèvres des miennes et je pris l’initiative de les mettre à nouveau en contact. Un autre baisé s’en suivit, plus fougueux que les autres, mais tout aussi passionné. A bout de souffle, on se sépare, Mikaru desserre son étreinte et me fixa.

« -qu’est ce qu’il y a ? » lui demandais-je.

Il me regarda d’un air semi amusé, semi triste, avant de répondre à ma petite question.

« -rien du tout… ! Je t’admire !! » me répondit-il innocemment. « -je ne te reverrais pas avant un moment… » dit-il en baissant la tête.

Je le resserrais un peu plus fort, pour lui montrer que je serais là, et que je l’attendrais. Il me serra, une nouvelle fois, tout aussi fort. Il ne voulait pas partir, je le sentais, mais il ne devait plus prendre de risques maintenant, je veux plus que personne lui fasse du mal, il a assez souffert durant toute sa vie, et dieu seul sait si elle longue… Je logeais alors ma tête dans son coup pour y déposer quelques baisés furtifs et je relâchais la pression de mon étreinte. Il était temps qu’il rentre pour ne pas avoir d’ennuis avec son maitre, je le laisse partir, même si je n’en ai pas envie… Après un dernier long et langoureux baisé, il se dirigea doucement vers la fenêtre, l’ouvrit et s’installa sur le rebord.

« -j’essaierais de te faire parvenir des nouvelles, quand je pourrais…. Promets-moi de bien faire attention à toi… »

« -je ferais très attention, la même chose pour toi, évite autant que possible qui-tu-sais… »

« -je le voudrais bien, mais ça marche pas comme ça avec lui… je vais essayer de faire en sorte qu’il me laisse tranquille assez rapidement… » m’avait-il répondu. « -bon, allez, j’y vais… je ne veux pas inquiéter Erina »

« -d’accord… fais attention… » dis-je les larmes commençant à couler. Je tentais de les cacher, mais mon ange noir vint une nouvelle fois me serrer dans ses bras.

« -allez… ne pleure pas, on se reverra très vite… » tenta-t-il pour me consoler. Un dernier baisé, un dernier regard et il sauta par la fenêtre. Je me retrouvais seul au milieu de la pièce, toujours en pleurs, ne sachant pas quand je le reverrais…

[POV Mikaru]

Je reprenais la direction du château, toujours mes pensées tournées vers Kei. Je volais ni trop vite, ni trop lentement, je n’avais surtout pas envie de rentrer là bas… Etre surveillé constamment, je sens que je ne vais pas le supporter longtemps… qu’est-ce qu’il avait besoin de faire ça !! Il ne pouvait pas se contenter de me croire, comme la dernière fois ? Tout chemin faisant, j’étais arrivé tranquillement arrivé au château, je m’engouffre dans ma chambre et je replis mes ailes. Erina était assis sur son lit et semblait attendre mon retour. A ce moment là, on frappa à la porte, et mon second alla ouvrir. Sur le pas de la porte se tenait le maitre et un autre vampire à ses côtés. Erina tourna son visage vers moi, arborant une expression plus qu’horrifiée.

« -Erina, fait entrer Maitre Denka, le laisse pas sur le pas de la porte ! »

Erina s’exécuta et les laissa passer tous les deux. Je ne connaissais absolument pas le type qui accompagnait le maitre. Celui-ci se planta devant moi et prit la parole.

« -Mikaru-kun, à ce que je vois, tu viens de rentrer de ton petit travail à l’extérieur… »

« -effectivement… je suis d’ailleurs fatigué de m’être battu… » répliquais-je

Denka esquissa un sourire et reprit. « -hum… ça m’en a tout l’air, bref, je suis venu te présenter celui qui te suivra dorénavant, il s’appelle Sato, je veux que tu sois gentil avec lui… sinon, tu te souviens ce que je t’ai dit tout à l’heure… »

« -oui Maitre… je le serais »

« -bien, dans ce cas je vous laisse… je vous souhaite une bonne nuit à tous ! »

« -hum… Maitre, il est obligé de dormir dans la même chambre ? »

« -oui, pourquoi ? »

« -euh… ça me met mal à l’aise quand il y a quelqu’un d’autre dans la pièce quand je me change… »

Denka rigola franchement, et reprit son sérieux quelques minutes plus tard. « -t’es mignon… mais oui, il reste avec toi tout le temps !!! C’est compris ! » répliqua-t-il plus sèchement.

« -……… »

« -sur ce bonne soirée à tous » et le maitre sortit de la pièce.

Je fusillais du regard le mec qui était resté au milieu de la pièce et je tournais le regard vers Erina. Celui-ci ne comprenait rien à la situation et me demanda du regard de m’expliquer. Pour toute réponse, je lui dis : « -donne lui un lit… moi, je vais me coucher, ma chasse m’a épuisé ! » et puis je grognais un « bonne nuit ». Je me retourne vers mon lit, j’enlève mes affaires couvertes de sang, mes chaussures, et je me faufile sous mes draps. Enfin je peux me détendre un peu. J’entendais Erina désigner un lit pour mon gardien de prison. Je me retourne dans mon lit, Erina se rapprochant de mon lit, s’asseyant sur le rebord du lit, et me chuchota.

« -Mikaru-sama… que se passe-t-il ? »

« -… ça se voit pas… j’ai demandé une garde rapprochée !! » dis-je ironiquement.

« -haha !! très drôle !! Que s’est-il passé avec le Maitre, pour qu’il y ait ce machin dans la pièce ?? » me disait-il en essayant de pas s’énerver.

« -raaah bon d’accord !! » Je me rassois dans mon lit. « -si tu veux savoir tout va mal !! Quand j’ai vu le maitre tout à l’heure, il a eu de forts soupçons concernant mes activités de ces derniers jours !!! Et, en lui répondant tout à l’heure, je lui ai menti… » chuchotais-je.

« -mais qu’est-ce que vous avez fait ??? »

« -oui, je sais, j’ai fait une grosse connerie… maintenant il me colle ce truc sur le dos pour me surveiller, et ce pour une durée indéterminée… je vais être obligé de lui obéir comme un petit chien pour qu’il me lâche… Je ne pourrais même pas sortir sans son accord et sans CA !! » m’énervais-je, les larmes commençant à remonter, je pense trop à Kei, il me manque.

Erina me prit de suite dans ses bras pour essayer de me calmer. Je repris la parole, toujours en chuchotant pour ne pas qu’il nous entende, je ne lui avais pas encore tout dit. « -Erina, je ne t’ai pas tout dit en ce qui concernait ma visite chez Gackt… »

« -je vous écoute… » dit-il doucement.

Je respirais un grand coup, puis je repris toujours très discrètement. « -en fait, Gackt m’a fait une proposition… il m’a demandé de l’aider à piégé notre maitre pour qu’il puisse le tuer et prendre le contrôle du territoire une bonne fois pour toute, et en échange, il me laisserait tranquille, moi et mes proches… depuis, je sais plus trop quoi faire… »

« -alors là, je ne sais pas trop quoi vous dire… mais c’est tout ce qu’il vous a dit, ce Gackt ?»

« -il a surenchérie en me disant que ce serait pour mon propre bien, je ne subirais plus les agressions physiques qu’il m’inflige… »

« -en un sens c’est logique, mais je comprends pas pourquoi il vous a fait cette proposition alors qu’il vous avait, lui-même, agressé… »

Je réfléchissais un instant, essayant de me rappeler ce qu’avait bien pu me dire Gackt. Et là, un évènement qui s’était produit m’interpella…

« -je me souviens qu’il m’a montré un livre qui expliquait que, maitre Denka possèderait d’autres pouvoirs que ceux qu’un vampire normal possède… L’histoire racontait aussi l’extermination quasi-totale d’un clan de vampire par l’un des leurs, je ne sais pas si tu peux faire quelques cherches la dessus… »

« -hum… si je vais essayer si vous voulez… allez, maintenant dormez un peu ! Vous en avez bien besoin !! » finit-il par me dire avec douceur.


Je hochais positivement la tête et je me recouchais assez confortablement dans mon lit, il me borda gentiment, et j’attendais que le sommeil vienne m’emporter. Ce n’est qu’après de longues heures de lutte contre celui-ci, que je finis enfin par m’endormir.

[POV Kei]

La nuit était déjà bien avancée, je me trouvais toujours au milieu de ma chambre en train de pleurer notre séparation. Je me relevais doucement du sol sur lequel j’étais finalement tombé quelques heures avant. Je me dirigeais vers mon lit, j’étais fatigué de pleurer… A peine je fus allongé sur le lit que je m’endormais d’épuisement.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Sam 7 Fév - 8:54

Keiii il pleureuh , maiiiiiis c'est pas bien !!! pis Mikaru qui vuet pas le quitter , c'est trop magnon :P bon ben moi aussi je suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Dim 8 Fév - 3:55

oui Kei il pleure!! TT_TT
et pis merci d'avoir mis ta suite Izumi ^^

alors j'ai aussi créé un blog où j'y publie ma fic en même temps!!
donc si vous voulez jeter un coup d'oeil et y faire quelques commentaires, je vous mets le lien: http://sakuya94.skyrock.com/

Dôzô==> je sais pas si ça s'écrit comme ça!! (Miyako, un peu d'aide?? ^^)

EDIT=>
alors comme je n'avais rien à faire jusqu'à 4h du mat'... bah j'ai terminé mon chapitre 20!!
j'esprère qu'il vous plaira!!

Enjoy ^^

____________________________________________________________

Chapitre 20

[POV Kei]

Quelques jours étaient passés depuis sa dernière visite, et depuis plus rien, pas une seule nouvelle. Entre temps, ma mère était rentrée de son voyage d’affaires. J’étais content qu’elle soit rentrée, ça mettait un peu de vie dans cette maison. Ca faisait presque une semaine que je ne dormais qu’à moitié la nuit, je me réveillais toujours après d’horribles cauchemars, et après impossible de dormir. Résultat, je ne devais dormir que 4 à 5 par nuit. Là, je faisais mes devoirs, histoire de me vider un peu la tête et de ne pas trop penser à Mikaru… il me manque beaucoup. Je soupire, ma mère frappe à la porte.

« -oui ? » dis-je pour qu’elle entre.

« -tu viens manger mon grand !! »

« -oui, je finis ça vite fait et j’arrive tout de suite après ! »

« -ok, mais ne descend pas trop tard !! »

« -non, ne t’inquiète pas. »

Elle sortit de la chambre, et je finissais tranquillement ce que j’étais en train de faire, c’est-à-dire mes devoirs de maths et d’histoire pour demain, c’étaient des devoirs qui allaient être ramassés. Je les termine une dizaine de minutes plus tard, je referme mes cahiers, et je descends manger. Maman avait préparé un truc aussi à la va vite, apparemment elle devait se coucher tôt ce soir, elle doit peut-être se rendre aux aurores au travail. Voyant que je vagabondais dans mes pensées, elle m’en sortie en me demandant ce que j’avais fait pendant qu’elle n’était pas là.

« -alors qu’as-tu fait de beau durant mon absence ? »

« -pas grand-chose… Ecole, dodo, et un peu de boulot à la maison, mais c’est tout !! Rien de bien exceptionnel » lui répondis-je en souriant faiblement.

« -qu’est-ce qui t’arrive mon chou… Tu n’as pas l’air bien en ce moment !!? »

« -si si je vais bien, c’est juste que je ne dors pas très bien en ce moment… c’est tout ! »

« -ok, alors si tu es fatigué, tu vas te coucher tout de suite après manger !! D’accord ? »

« -oui, je te le promet !! »

Je finis de manger tranquillement, je range ma vaisselle salle, fais une bise à ma mère et je monte me coucher, comme elle me l’avait demandé. Je m’habille rapidement pour aller dormir et je me couchais confortablement dans mon lit. Mais, j’ai toujours des difficultés à m’endormir, j’ai toujours les images de Mikaru, la dernière fois que l’on s’est vu. Je finis par m’endormir 2 heures après.

Je me réveille en sursaut le matin suivant à cause du réveil. Un jour, il finira contre le mur ce truc là !! Je me lève en grognant et me prépare pour aller à l’école, Ivy n’allait pas tarder à venir me chercher. J’allais prendre vite fait mon petit déjeuner, et j’attendais qu’il sonne à la porte. Aussitôt dit, aussitôt fait, Ivy sonna 5 minutes après la fin de mon petit déjeuner. Je prenais mes affaires et je sortais lui dire bonjour.

« -‘lut ! » dis-je en baillant.

« -salut… t’as pas l’air dans ton assiette toi !! » me lança-t-il.

« -si, ça va, je suis juste un peu fatigué c’est tout !! »

« -mouais… allez, on y va, sinon on va être en retard ! »

Je fis oui de la tête et on prenait le chemin du lycée… j’aurais préféré rester dans mon lit, pour une fois que je dormais à peu près bien… L’arrivée au lycée se fit en douceur, rien de bien spécial n’arriva. Les cours passèrent et se ressemblèrent, c’est-à-dire tous ennuyant, c’est affreux… La prof de maths, toujours la même, aussi chiante et pointilleuse, mais elle me laisse tranquille maintenant, il était temps !!!!! La fin de la journée arriva bien vite, et ce n’était pas pour me déplaire. Je sortais rapidement de la dernière salle de classe pour me diriger, cette fois ci, devant la sortie du bahut. Là, une surprise de taille m’y attendait. A croire que je suis maudit ces temps ci… Hyde et Gackt m’attendais en personne devant la sortie du lycée. La peur commença entrer doucement en moi. Je m’étais arrêté juste devant les grilles de celui-ci… Eux, m’avaient repérés et s’avancèrent vers moi… Une irrésistible envie de fuir me montait jusqu’au cerveau, mais bon, je vais rien tenter, sait-on jamais…

« -bonjour, jeune homme ! » me dit poliment le maitre.

« -bonjour… que me vaut votre visite, si je puis dire… ? » demandais-je assez timidement.

« -hum… vu que tu es assez proche de Mikaru-san, d’après ce que l’on dit, je voulais savoir si tu avais des échos concernant sa décision à notre proposition ? » me questionna-t-il.

« -pour être honnête avec vous… non, je ne sais rien, et puis ça fait plus d’une semaine que je n’ai pas de nouvelles de lui… à ce qu’il m’a dit la dernière fois que je l’ai vu, il aurait eu des problèmes assez sérieux avec son maitre… » lui répondais-je assez tristement, entendre son nom me fit sentir des picotements au cœur.

« -quels genres de problèmes ? » m’interrogea Gackt intrigué.

« -je ne sais pas trop… mais d’après ce que j’ai compris, son maitre le soupçonnerais de faire des choses dans son dos… et il ne lui fait pas confiance, donc il aurait décidé de le faire filer pour une durée indéterminée… c’est tout ce que je sais. » l’informais-je. « -pour sa réponse, vous serez obligé de l’attendre, je suis désolé pour vous ! » continuais-je.

« -hum… je vois… tu n’as pas être désolé, c’est déjà gentil à toi de nous faire part de la situation dans laquelle il se trouve… malheureusement je ne peux qu’attendre maintenant… bien, je te remercie de nous avoir informé de tout ça, j’espère que ça s’arrangera pour lui… je ne t’importune plus longtemps, à bientôt peut-être… » me dit-il et il tourna les talons suivit de son second. Moi je me retournais et tombais nez à nez avec Ivy. Là, si j’avais pu me liquéfier, je l’aurais fait. Il me regardait avec de grands yeux, l’air de me demander qui était ces messieurs.

« -quoi ?? » lui lançais-je.

« -je peux savoir qui c’est ? et puis c’est quoi ces histoire de maitre et de filature ? » me questionna-t-il.

« -en quoi ça te regarde, et ne parle pas de ça ici s’il te plait !!! »

« -non, je veux savoir !! »

Je réfléchissais à un moyen de m’en sortir, mais en le regardant, il fallait bien que je me rende à l’évidence… je me retrouvais dans une impasse.

« -bon d’accord, mais pas ici, je ne veux pas prendre le risque que quelqu’un d’autre entende la conversation… suis-moi, on va chez moi ! » lui lançais-je.

On arriva bien vite à la maison, je disais bonjour à ma mère qui était déjà rentrée du boulot, je lui disais que Ivy serait avec moi dans ma chambre. Puis, je fis demi tour, dis à Ivy de me suivre et on montait jusque dans celle-ci, histoire de parler plus tranquillement et au calme. Je refermais la porte derrière moi, lui indiquais de quoi s’assoir, et je pris immédiatement la parole, pour ne pas laisser le vide envahir la pièce.

« -alors je t’écoute, tu veux savoir quoi !! »

« -c’étaient qui ces types à la sortie du lycée avec qui tu discutais ? » me demanda-t-il.

« -je te préviens, tu ne me croiras jamais… ces deux types, comme tu dis, s’appellent respectivement Gackt et Hyde, et ce sont de puissants vampires, l’un est maitre d’un clan et l’autre son second… » lui répondais-je en attendant sa réaction.

« -des… vampires ? C’est bien ce que tu as dit… mais ça existe pas les vampires… ! »

« -mais bien sûre que si, tu en as eu deux devant toi tout à l’heure !! »

« -je ne te crois pas… comment peux-tu l’affirmer ? »

« -tout simplement parce que j’ai vu l’un d’entre eux en action, et ce plus d’une fois… il a d’ailleurs faillit mourir en me protégeant… » je m’arrêtais à ce souvenir, penser à lui faisait trop souffrir…

« -tu veux me dire… que… tu fréquentes ces bêtes… ? » dit-il difficilement.

« -Ivy, ce ne sont pas des bêtes, ils sont humains avant tout… ils ont des sentiments, comme nous… »

« -… excuse moi Kei, mais je ne te crois pas, je crois… qu’il faudra que je le vois de mes propres yeux pour croire ce que tu viens de me dire… » m’annonça-t-il en se levant, pour prendre la direction de la porte de la chambre. Il l’ouvrit en vitesse et en sortit, pour finalement sortir de la maison.

[POV Erina]

Après les déclarations de Mikaru-sama, il m’était impossible de trouver le sommeil durant la nuit, de temps à autres, j’entendais mon supérieur gémir dans son sommeil et se réveiller brutalement. Depuis la veille il n’arrivait pas à dormir correctement. Depuis l’arrivée de Sato parmis nous, quelques jours étaient passés, l’état de Mikaru-sama empirait sérieusement, le maitre l’avait envoyé sur une nouvelle mission, un nettoyage assez ardu, il était revenu avec quelques blessures, mais le pire, c’est qu’il ne dormait presque plus et qu’il se nourrissait presque pas pour rester un minimum en forme… Je ne sais pas ce qu’il se passe dans sa tête, mais cela commence vraiment à beaucoup m’inquiété… Entre temps, j’avais commencer les recherches qu’il m’avait demandé de lui faire, mais j’osais pas trop en parler, en présence de notre nouvel ‘ami’. Et puis la plus part du temps, lorsqu’il n’était pas sur le terrain, mon supérieur restait pratiquement toute la journée dans le fond de son lit, devenant de plus en plus faible… Je ne sais pas trop quoi faire pour lui faire entendre raison, et cela m’angoisse fortement, je ne peux pas non plus le forcer, il se braquerait plus qu’autre chose, d’autant plus que je ne sais pas ce qui l’a mis dans cet état… On frappa à la porte de la chambre… je soupirais, mais me levais pour aller voir qui s’était… Le maitre se trouvait une nouvelle fois derrière celle-ci.

« -pourrais-je voir Mikaru-kun ? » me demanda-t-il.

« -euh… il est couché, mais je vais le prévenir que vous êtes là… »

« -je te remercie »

Je me retournais, pour aller prévenir Mikaru-sama, que le maitre était au pas de la porte. Cette fois ci il dormait profondément, j’hésitais à le secouer, mais le maitre attendait encore dehors… je le réveillais en douceur, mais à contre cœur…

« -Mikaru-sama… réveillez vous, le maitre est dehors et souhaiterait s’entretenir avec vous… » lui chuchotais-je doucement.

Il émit quelques grognements à son réveil, et ouvrit un œil, il respira fortement, me dit :

« -fait le rentrer… » dit-il encore de sa voix ensommeillée, et puis il faisait peine à voir, il était tout pale et semblait encore plus fatiguer qu’avant.

J’allais faire entrer le maitre dans la pièce, et celui-ci se dirigea vers le lit de Mikaru-sama. Il prit directement la parole une fois devant lui. A voir le regard de mon supérieur, il avait les yeux encore embrumés par le sommeil.

« -Mikaru-kun… tu dormais ?? » demanda-t-il innocemment.

Pour toute réponse, il se contenta de hocher positivement la tête.

« -tout va bien Maitre, aucun incident à déclarer » répondit-il d’une voix caverneuse.

« -très bien, dans ce cas, je ne t’importune pas plus longtemps, tu peux te rendormir… tu as une sale tête… » lui lança-t-il ‘aimablement’.

« -merci, et bonne journée à vous Maitre. »

Celui-ci reparti comme il était venu, moi je refermais délicatement la porte derrière lui, et je vis mon supérieur se laisser tomber sur ses oreillers. Il m’inquiète de plus en plus…

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Dim 8 Fév - 15:30

nyaaaaaa trop bien !!! je vais mettre ma suite de se pas alors =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Dim 8 Fév - 21:04

Mais pourquoi ils sont obligés de se séparer alors qu'ils viennent à peine de se déclarer l'un à l'autre ? (snif) Et Denka, c'est pas chouette de sa part de faire surveiller touts les faits et gestes de Mikaru... à cause des ses bêtises Kei et Mikaru dépriment (snif). J'espèrent qu'ils se retrouverons rapidement, et qu'ils retrouverons vite le sourire^^. Je me demande ce qu'il va dire à Gackt.

Nice chaps ^^

La suite, la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Lun 9 Fév - 18:40

Chapitre 21 *o*
la suite viens juste d'être tapé!!
bonne lecture!!!
je vous remercie encore pour vos commentaires, je le ferais jamais assez de toute façon!!
Izumi!! t'as intéret à suiter après ça!! XD

Enjoy ^^

_____________________________________________________

Chapitre 21

[POV Erina]

Les jours passèrent et se ressemblèrent, la situation ne changeait vraiment pas, et si le maitre ne levait pas cette stupide filature, c’est Mikaru qui allait en pâtir le plus au niveau santé. Il faudrait que je trouve quelque chose pour lui remonter le moral et lui redonner l’appétit. J’espère que Sato se fait bien chier comme ça et qu’il en touchera un mot au maitre, pour lui dire que ce qu’il fait ne sert vraiment à rien, il a juste affaiblit celui qu’il considérait comme étant son « meilleur élément »… Mais bon, quand je vois mon supérieur allongé et à moitié mort, ça me fait vraiment de la peine, d’être aussi impuissant, et de ne rien pourvoir faire pour l’aider. Ca fait presque trois semaines qu’il fait grève de la faim… Ca fait aussi un moment que le maitre ne l’avait pas envoyé sur le terrain. Je me trouvais à l’autre bout de la chambre, dans mon lit, je ressassais sans cesse ces dernières semaines dans ma mémoire… Un bruit me fit sursauter, Mikaru-sama s’agitait dans son sommeil, encore un cauchemar… Cependant, cette fois-ci, il se releva en prononçant le nom de Kei… Je me précipitais auprès de lui, pour le rassurer à son réveil. Il était plus que pale, son visage était creusé par la fatigue et l’absence de nourriture. Il respirait avec difficulté, et avait peine à rester assis…

« -ça va mieux… » lui demandais-je en chuchotant. Il me fit un fébrile hochement de tête.

« -quelle heure il est ? » me demanda-t-il un peu perdu.

« -il est tard, il fait nuit dehors !!! Vous avez dormis toute la journée… »

« -il est toujours là l’autre ? » me demanda-t-il sur un ton et un air dédaigneux, ce qui me fit sourire, c’était bien la première expression que je voyais sur son visage depuis trois semaines au moins.

« -oui, il est en train de dormir… »

« -ok… j’aurais un petit service à te demander… tu peux sortir toi de toute façon, et pis t’es pas suivit par un toutou… ? »

« -euh… non… » répondais-je prudemment.

« -très bien, j’aimerais que tu ailles voir Kei, je voudrais savoir comment il va, et puis j’avais promis de lui envoyer de mes nouvelles, mais avec ça sur le dos, je ne savais pas trop comment faire… » me demanda-t-il tout en murmurant pour ne pas réveiller son gardien.

« -voir Kei, mais pourquoi aussi soudainement, et pourquoi une telle promesse ? » le questionnais-je. Il se relevait tant bien que mal, et me dit tout bas à l’oreille.

« -tout simplement parce que je l’aime et que je m’inquiète pour lui… ça te satisfait comme réponse ? » m’annonça-t-il sur un ton passablement irrité…

« -……… » je restais sans voix, gêné de lui avoir demandé cette information comme ça, mais j’allais tout de même faire ce qu’il me demandait. Je pense qu’il en allait de sa survie, il voulait vraiment savoir comment allait le gamin, mais je fus, tout de même, choqué de savoir qu’il en était véritablement amoureux, le connaissant, jamais je ne l’aurais pensé. Il me regardait de ses yeux fatigués, attendant ma réponse. « -oui, j’irais le voir, ne vous inquiétez pas… mais quand ? »

« -si tu peux, essaye d’y aller ce soir, je ne veux plus le faire attendre… » dit-il tristement.

« -d’accord… je vais y aller tout de suite, je vais en profiter pendant qu’il dort ! »

Il me sourit faiblement, et retomba sur ses oreillers. Il se repositionna de façon à être le plus confortablement installé. En d’autres termes, il tourna royalement le dos à Sato, il n’a jamais pu le voir celui-là. Je le bordais, et je partais en direction du domicile de Kei. Moi aussi, ça faisait longtemps que je l’avais vu.

J’arrivais devant chez lui, mais vu l’heure qu’il était, il dormait sûrement. A chaque fois on me demande de faire des choses que j’aime pas faire, et réveiller les gens en fait parti…

[POV Externe]

Erina tapa au carreau de la fenêtre de la chambre de Kei. Celui-ci se réveilla en sursaut, et jeta un rapide coup d’œil à la fenêtre, il fut soulagé de reconnaitre Erina. Il se leva comme il pouvait, chancelant sur le chemin de son lit à celle-ci. Il ouvre rapidement celle-ci pour faire entrer son visiteur, puis la referme aussitôt, il faisait froid dehors.

« -Erina… mais qu’est-ce que vous faites là ? » questionna-t-il de sa voix ensommeillée.

« -excuse moi de te réveiller comme ça en pleine nuit, mais c’est Mikaru-sama qui m’envoie, à ce qu’il m’a dit, tu attends des nouvelles de lui… non ? »

Kei ouvre grand les yeux et s’assoie, il fut réveillé, rien qu’à l’écoute du nom de son amant. « -oui, effectivement j’en attendais… mais j’avais peu à peu perdu l’espoir d’en avoir un jour… ça fait trois semaines quand même… »

« -oui, je sais, mais il a été difficile pour lui de trouver le bon moment pour que ses informations puissent te parvenir, il ne faut pas qu’il se fasse prendre, sinon la situation empirera encore plus !! » lui avait répondu Erina.

« -oui je comprends… est-ce qu’il va bien au moins… ? »

« -eh bah pour te dire la vérité, il ne va pas très bien… il s’affaiblit même de jour en jour à cause de cette situation… »

« -comment ça il s’affaiblit ?? » lui demanda Kei un peu paniqué.

« -eh bien depuis le début de cette étroite surveillance, il a arrêté de se nourrir… et pour un vampire ce n’est vraiment pas bon, il va mettre des semaines pour ce remettre de sa famine… si je suis venu te voir, c’est aussi pour te demander de lui faire entendre raison… et puis, à mon, avis ce n’est pas avec ce problème là que le maitre va arrêter de le faire surveiller… »

Kei, tout pale, essaye de trouver une solution au sérieux problème que vient de lui étendre Erina. « -je veux bien faire quelque chose… mais je ne vois pas comment, je vais difficilement pouvoir l’approcher… à moins que… ». Une idée traversa son esprit, et une idée bien typique des jeunes d’aujourd’hui. Il s’activa à retrouver un objet bien précis, il retourna pratiquement toute la chambre pour pouvoir le trouver. Erina le regardait s’affairer en souriant, jamais il n’avait vu quelqu’un d’aussi dynamique après un réveil en plein milieu de la nuit. Kei fini par trouver l’objet qu’il cherchait depuis maintenant un quart d’heure. Il brandit fièrement un téléphone portable qu’il donna à Erina.

« -qu’est-ce que c’est ? » lui demanda intrigué Erina.

« -c’est un téléphone portable !! Vous en avez jamais vu ? »

« -euh… non, nous, les vampires, on se sert encore du papier et tout pour communiquer entre nous, même si au magasin, on possède un téléphone… c’est déjà ça… » dit-il avec un sourire gêné.

Kei pouffa de rire et reprit « -il serait temps que vous vous mettiez à la page !! Bon alors, je vous montre comment il fonctionne et vous n’aurez cas lui montrer ensuite !! Alors, déjà je vais y entrer que mon numéro de portable comme ça, il ne se trompera pas. » Puis Kei lui expliquait en détail comment fonctionnait ce téléphone. Et il ajouta « -voilà, ce n’est pas très compliqué, et puis au moins je lui donnerais de mes nouvelles directement !! »

« -je te remercie du fond du cœur pour lui, au moins il n’y aura plus de problème pour sa santé ! » lui dit Erina en lui faisant une accolade. Puis, Erina s’était relevé et semblait prêt à repartir au château. « -bon, je dois y aller, il ne faut pas trop que je reste dehors non plus, il ne faut pas qu’on se fasse attraper, et puis je ne le laisse jamais seul trop longtemps avec Sato dans les parages. »

« -d’accord ! J’espère qu’avec cette petite idée, il retrouvera un peu un semblant de vie ! »

Erina lui sourie à nouveau et repart comme il était venu, Kei retourna dans son lit et attendit une petite demi-heure pour envoyer un premier message à son amour.

[POV Erina]

Je retournais assez rapidement au château, retrouver Mikaru-sama. Arrivé dans la chambre, je le voyais debout, et apparemment, il venait encore une fois de se prendre le bec avec Sato. A mon entrée, chacun s’était tût.

« -Erina, tu veux bien dire à ce gros c*nnard qu’il m’emmerde à rester ici !! »

« -pas la peine d’être aussi grossier… » répliqua Sato.

« -hey là !! On se calme messieurs !! Sato, veux tu bien retourner dans ton lit s’il te plait ?? » lui demandais-je le plus gentiment possible. Il me fit un signe de tête positif et il s’exécuta, lançant un regard méprisant à mon supérieur. Je me retournais vers Mikaru, l’air passablement énervé par ce que je venais de voir. « -qu’est-ce qu’il vous prend ?? »

« -quoi !! Je ne supporte plus cette situation !!! » grogna-t-il.

« -je sais, je sais, mais c’est pas une raison pour être aussi désagréable… maintenant vous retournez vous coucher, et c’est un ordre » dis-je d’un ton autoritaire…

Il marmonna quelque chose à mon intention, mais tellement inaudible, que je ‘ai pas compris ce qu’il a dit. Il se retourna, et prit la direction de son lit d’une démarche incertaine. Il grimpa sur son lit, et bouda en ce retourna pour me montrer son dos. Je le bordais quand même, et m’assoie sur le lit. Je devais quand même lui dire ce que Kei m’avait dit, même si cette grosse tête de mule ne le mérite pas.

« -roooh, faites pas la tête !! Je vous ramène les nouvelles de Kei ! » lui chuchotais-je et il se retourna aussitôt.

« -qu’est-ce qu’il t’a dit !!? »

« -qu’il était triste de pas vous voir, et qu’il n’était pas content de votre comportement !! » lui dis-je en aggravant la chose, on va voir si ça le fait réagir. Apparemment oui, il baisse le regard pour toute réponse. « -il m’a aussi donné ça pour vous !! Vous pourrez converser directement avec lui ! » lui annonçais-je en lui donnant le portable que Kei m’avait donné. Je lui expliquais brièvement comment cette chose fonctionnait et je suis allé me coucher à mon tour. Sato me regarda passer et se rallongea.

[POV Mikaru]

Erina me laissa seul après m’avoir donné ce truc. De plus, il se met à vibrer fortement, ce qui me fit sursauter. Je l’ouvrais pour voir l’écran, un message de Kei venait de me parvenir. J’essayais de me souvenir de ce qu’Erina m’a dit pour savoir l’utiliser… Une fois que je n’avais pas fait de boulette, j’ai pu lire ce qu’il venait de m’envoyer.

De Kei : Erina m’a dit que tu n’allais pas très bien et que tu ne mangeais pas…


Un sourire naquit sur mes lèvres, mais un brin de culpabilité me le fit perdre. Mais je suis quand même content de savoir qu’il est encore en vie… Je lui répondais que c’était vrai et que j’allais faire des efforts pour lui. Quelques minutes plus tard, il me répondait.

De Kei : d’accord, mais fais le ! Je dois te laisser, il faut que je dorme, j’ai école demain !
Je t’aime.


Un sourire et je lui envoyais un « je t’aime » aussi. E t je me recouchais, un sourire aux lèvres, et je pu m’endormir en paix.

A suivre…


Dernière édition par bakajin le Lun 9 Fév - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Lun 9 Fév - 20:36

Haaaan trop bien , ta interet de mettre la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Lun 9 Fév - 21:56

Bah Mikaru tu nous fais quoi ?? Il faut manger si tu veux revoir Kei rapidement. J'espère que la surveillance de Mikaru va vite être levée et qu'il retrouvera Kei le plus tôt possible.
J'ai adoré l'idée des sms ^^ c'est mignon !!

Nice chap ^^

La suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mar 10 Fév - 20:54

chapitre 22 tout frais!!!!
j'espère que je serais à la hauteur de tes espérance Izumi!! XD

Enjoy!!

______________________________________________________

Chapitre 22

[POV Mikaru]

Je me réveillais, toujours un sourire aux lèvres. Je ne pouvais toujours pas voir Kei, mais on avait au moins la possibilité de se parler directement. Je me redressais difficilement dans mon lit, je me frottais les yeux, qui me picotaient légèrement à cause de la lumière. Je scrutais la chambre, apparemment, j’étais le premier réveillé. Je me levais de mon nid encore tout chaud, et je marchais fébrilement dans la pièce pour pouvoir aller m’habiller. Mes pas étaient encore incertains, si bien que, finalement, j’ai réveillé les deux autres avec le bruit que je faisais. Erina releva la tête, pour finalement se lever et vint à ma rencontre.

« -Mikaru-sama… que faites-vous debout à cette heure-ci… ? » me demanda-t-il de sa petite voix ensommeillée.

« -je m’habillais… il faut que je sorte manger… »

Erina me regarda étonné, mais pour toute réponse, il me fit un sourire franc et encourageant. Notre conversation fut coupée par Sato.

« -vous n’allez tout de même pas sortir sans moi, ce serait faire une entorse à la règle stricte qu’a émise le Maitre à votre égard… Mikaru-san… »

Je me retournais lentement dans sa direction, je plantais mon regard, plein de haine pour lui, dans le sien. Il frissonna un instant, sentant qu’il ne fallait tout de même pas me défier trop longtemps, et encore moins en me menaçant de la sorte, car je savais très bien, que si j’avais le malheur de sortir sans lui, je serais directement enfermé dans ses cachots pour une centaine d’années. Après lui avoir lancé un regard plus que glacial, je lui adresse enfin la parole.

« -de toute façon je t’aurais sonné avant que je sorte, je sais que je suis obligé d’avoir mon chien de garde avec moi… » lui avais-je répondu avec un sourire sarcastique. Je me retournais vers Erina prêt à reprendre notre conversation, mais quand je vis sa mine renfrognée et un peu énervée, je me ravisais…

« -quoi !! » lui lançais-je.

« -vous n’êtes pas obligé d’être aussi désagréable… »

« -il m’a cherché… » grognais-je.

Je m’habillais en vitesse, j’avais grand besoin de sortir… Les deux autres firent de même, Erina avait décidé de venir avec nous, de sorte à ce que je n’étripe pas le chien-chien de Denka… ce qui me fis bien rire, car ce n’était pas l’envie qui me manquais de lui faire la peau à ce c*nnard, en plus il manquait jamais une occasion de me rappeler que j’étais enchainé au maitre. Une fois que tout le monde était prêt, on pouvait enfin sortir de la chambre. Les vampires qui trainaient dans le coin, furent surpris de me voir sortir, ça faisait 3 semaines que je n’avais pas mis le nez en dehors de ma chambre. Je me fichais pas mal de ce qu’ils pouvaient penser, j’avais qu’une idée en tête pour le moment : manger !! Je devais redevenir fort pour mon ange… Une fois en dehors du château, je me suis en quête de trouver un endroit où on pourrait aller manger sans être vu, comme il était tôt le matin, ça m’arrangeais plus qu’autre chose, les proies seraient plus facile à attraper, vu ma faiblesse… Après avoir mangé, je pris l’initiative de faire une petite promenade avant qu’on rentre au château, je pouvais plus voir cet endroit désormais, mais j’étais forcé d’y rester…

Sans que je m’en rende compte, mes pieds m’avaient guidés tous seul dans un quartier que je connaissais plutôt bien maintenant, en effet, c’est au détour d’une rue que se trouvait la maison de Kei… Erina m’attrapa le bras, et me fit non de la tête, pour me faire comprendre de ne pas y aller à cause de la présence de Sato parmi nous… Je lui jetais un regard triste, mais je comprenais que c’était pour mon bien qu’il me retenait. Mais voilà, au même moment, Kei apparut au bout de la rue, et Erina ouvrit grand les yeux, ne sachant pas comment on allait se sortir de cette situation. Kei s’était arrêté en haut de la rue, stupéfait de nous voir ici. Je le regardais intensément, heureux de le revoir, mais j’ai pu constater qu’il avait un peu maigris… surement de ma faute… je suis désolé Kei de te causer autant de soucis… Mais pour ne pas éveiller les soupçons, je me remis à marcher dans sa direction, histoire de faire croire que je ne le connaissais pas, ce qui fonctionna à merveille, Sato et Erina passèrent de chaque côté du blond, et moi derrière Erina, mais j’en ai quand même profité pour lui effleurer le dos de sa main, il en frissonna, puis il se remit aussitôt en chemin pour son lycée.

Le reste de la promenade se fit tranquillement, pour finalement revenir au château. On retourna immédiatement dans la chambre, je voulais me reposer, étant encore faible, je me fatigue vite… J’allais pour m’assoir sur mon lit, mais Erina m’en empêcha, il voulait absolument me parler de ce qui venait de se produire. Cette fois ci, il était véritablement en colère contre moi, j’avais faillit tout foutre en l’air avec mes stupides envies, mais mon corps avait réagit tout seul. Sato était de l’autre côté de la pièce et ne savait pas se qu’il se passait.

« -nan mais vous n’êtes pas bien dans votre tête vous décidément !!! »

Pour toute réponse, j’avais baissé la tête, me rendant compte que j’aurais pu mettre en danger celui que j’aimais par-dessus tout. Erina continua.

« -c’est sa mort que vous voulez ou quoi !! Vous avez réfléchit à ce que vous étiez en train de faire ?? Regardez-moi quand je vous parle !!! » finit-il rouge de colère.

Je lui répondais d’une voix calme, mais les yeux brillants de larmes en prenant conscience de mon égoïsme. « -non, justement je ne veux pas qu’il meurt, c’est justement pour ça que je l’ai ignoré, et je ne m’attendais pas à ce qu’il sorte de chez lui, voilà tout… je suis désespéré et je souffre de ne pas pouvoir le voir, ni le serrer contre moi… et puis mon corps a réagit tout seul, je ne sais même pas comment j’ai fait pour arriver là bas… », c’était à genoux, par terre, que je lui avais répondu tout ceci, et cette fois ci, c’était à chaude larmes que je pleurais… j’en avais marre, tellement marre de cette situation, j’avais décidé de faire des efforts, mais la volonté vint de me quitter une nouvelle fois… je n’aurais jamais dû passer par là… qu’est-ce qu’il m’a pris… ça me rendait malade, je me rendais malade tout seul… j’avais espoir qu’avec mon état, le maitre me laisse tranquille, mais en vain… mais je n’avais toujours pas la force de me nourrir… ça me dégoutait… Erina m’avait pris dans ses bras pour que je me calme, mais les sanglots se faisaient de plus en plus important, m’empêchant de respirer normalement, tout ce que j’avais trouvé à faire, dans un moment pareil, c’était de m’évanouir dans ses bras…

[POV Erina]

Après l’avoir enlacé pour le réconforter, je le sentis se faire plus lourd et plus aucunes réactions de sa part. Je compris qu’il venait de perdre connaissance, il était extrêmement faible. Je le portais jusque son lit et je l’allongeais, ses larmes coulaient toujours sur ses joues, il était épuisé de cette situation, mais malheureusement on ne pouvait rien faire d’autre qu’attendre, qu’attendre que ça passe… mais si ça continue, c’est de chagrin qu’il va finir par mourir. Sato, qui avait entendu la scène se dérouler, vint jusqu’à moi pour savoir ce qu’il se passait.

« -que se passe-t-il ? » me demanda-t-il de but en blanc.

« -rien de grave, il s’est juste écroulé de fatigue, il en peut plus de cette situation… »

« -en même temps c’est lui qui s’y est fourré tout seul… » avait-il rétorqué comme si de rien était… puis il se retourna pour aller dans le coin qui lui était réservé, mais avant qu’il l’atteigne, je le retins par le col, histoire de le remettre un peu en place, il est hors de question que cette petite tapette insulte mon ami.

« -écoute moi bien toi, tu ne sais absolument ce qu’il se passe entre lui et le maitre, alors je t’interdis de le juger comme ça, c’est bien compris !!! » lui dis-je en lui crachant ces mots à la figure. Et je le rejetais en arrière. Puis je me re-concentrais sur mon supérieur, toujours étalé sur son lit, inconscient.

[POV Kei]

Après le second message que j’ai reçu de Mikaru, je me suis recouché, histoire de pouvoir grappiller encore quelques heures de sommeil avant que mon réveil ne me hurle dans les oreilles. J’ai eu quand même quelques difficultés à m’endormir, car j’avais enfin pu avoir de ses nouvelles, j’étais soulagé et heureux.

Le réveille se fit quand même en fanfare, cet abruti de réveil hurlait trop pour un matin !! Ma mère entre en comme une furie dans ma chambre, histoire de voir si je suis réveillé, et pour me dire encore et toujours que le petit déjeuner était prêt. Je gémis de mécontentement et ma mère tire sur la couette, si bien que je suis complètement à découvert, et pis j’ai froid. Je lance un regard noir à ma mère, qui elle rigole à gorge déployée de sa bêtise. Je suis donc forcé de me lever, pas le choix. Super le réveil…

Je m’habillais non sans marmonner des trucs incompréhensibles pour quiconque les entendait. Je préparais mes affaires pour aller au lycée, aujourd’hui Ivy ne viendra pas me chercher, après ce qu’il s’est passé, je crois que je préfèrerais l’éviter un peu aussi, mais il faut que je fasse attention à ne pas partir en retard de la maison… Je descends prendre mon petit déjeuner, dis bonjour à ma mère et boude un peu, histoire de dire que ça petite farce avec ma couette ne m’avait pas trop plu… Elle, me voyant comme ça, pouffa de rire de plus belle. Elle m’annonça qu’elle devait partir pour son boulot, je lui répondais un « ouais » à la va vite, et au passage, elle m’ébouriffa les cheveux. En plus de son réveil à la noix, il va falloir que je passe par la case salle de bain pour me recoiffer… MERCI MAMAN !!

Bon, après m’être, encore une fois, rendu présentable, je sortais de la maison pour prendre la route du bahut, p*tain de lycée… Je fredonne une petite chanson, histoire de ne pas trop me sentir seul sur le chemin… Et puis, en bas de chez moi, il y avait trois hommes plantés là, à faire je ne sais quoi, et une fois que j’ai reconnu qui s’était, je me suis figé sur place… Mais qu’ils font ici… ? Ils vont se faire avoir, si jamais quelqu’un voit ou remarque que je les connais… je ne donne pas chère de nos peaux là… pensais-je. Le regard de Mikaru s’était directement ancré dans le mien, j’étais content de le voir, mais triste à la fois de voir ce qu’il était devenu à force de ne pas manger. Il était maigre, ça il l’a toujours été, mais semblait encore plus pale qu’avant, il faisait même presque peur… Je les vis tous les trois s’avancer vers moi, Erina et l’autre homme qui les accompagnait passèrent de chaque côté de ma personne, Mikaru suivait Erina et de sa main, il frôla la mienne, ça n’a durée qu’une seule seconde, mais son contact me fit frissonner de bien être. Je savais pourquoi il m’avait ignoré de la sorte, il ne voulait en aucun cas éveiller les soupçons en ce qui nous concernait. Après qu’ils soient tous les trois passés, je me suis remis en route pour le lycée, j’allais être en retard, mais je m’en fiche, j’ai enfin pu le revoir.

Les cours passèrent assez lentement, et puis, de toute façon, je n’étais absolument pas dedans… Je repensais encore et toujours à Mikaru que j’avais vu le matin même.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mar 10 Fév - 21:11

j'adore la façon dont Sato se fait rembarer par Mikaru mdr non mais il se prend pour qui lui ? et Erina qui le remet en place c'est excellant ^^ ça fait plaisir de voir que Mikaru essaye tant bien que mal de se nourrrir et de remonter la pente même si cela lui demande beaucoups d'efforts. Vivement que Sato s'en aille et que Mikaru retrouve sa liberté et son ange ^^

Nice Chap ^^

La suite la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mar 10 Fév - 21:34

NIAAA TROP BIEN TON CHAPITRE MA BELLE jaime tropp aller moi aussi je vais suiter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakajin
Garasu no umi
bakajin

Féminin Nombre de messages : 447
Age : 32
Localisation : au pays des vampires, avec Mikaru!! XD
Membre préféré : Mikaru
Loisirs : natation, mangas, jmusic
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 11 Fév - 4:46

bon rien d'autre à faire que de veiller tard la nuit, mais bon j'ai boucler mon dernier chapitre en date!!
nous voilà donc au 23ème...
bon sinon toujours la même chanson, blablabla....

hey Izumi, c'est un petit remake de la belle au bois dormant!! XD

Enjoy!!

______________________________________________________

Chapitre 23

[POV Erina]

Les jours passèrent encore, et l’état de Mikaru-sama m’inquiétait au plus haut point. Depuis qu’on était rentré de cette promenade en plein air, et l’effondrement de mon supérieur sur le sol, il ne s’était pas réveillé depuis… Je ne sais pas quoi faire, ni vers qui me tourner pour avoir de l’aide. Si on le laisse comme ça, il va vraiment finir par mourir, et tout ça à cause du Maitre, il est plus qu’inhumain, une vrai bête pour le laisser mourir comme ça, lui, son meilleur vampire à ce qu’il dit… Et maintenant, voilà ce qu’il en a fait à le vouloir pour lui seul… Je suis là, en train de lui faire des reproches, mais il en a surtout rien à f*utre de nous, ce qui l’importe le plus c’est de garder son territoire… Quelqu’un frappait à la porte de la chambre, ça avait fait sursauter Sato, mais aucunes réactions de la part de mon supérieur… Il ne manquait plus que ça, et si c’est lui et qu’il veut parler à Mikaru-sama, je fais comment moi, pour lui dire qu’il n’est pas en état de subir ses sarcasmes… Je me dirigeais lentement vers la porte, et je l’ouvrais doucement, manque de chance, c’était le maitre qui se trouvait au pas de la porte.

« -bonsoir Erina… pourrais-je m’entretenir avec Sato une minute s’il te plait ? » me demanda-t-il. Je fus soulagé de savoir que ce n’était pas mon supérieur qu’il voulait voir…

« -Sato, Maitre Denka souhaite s’entretenir avec toi !! » lui annonçais-je.

« -j’arrive !! » et il se leva de son lit pour se diriger vers la porte, je les laissais dehors, discuter tranquillement.

Moi, je retournais m’assoir auprès de mon ami, toujours inconscient… Les chocs émotionnels qu’il a subit ces derniers temps ont finit par l’achever. Ca faisait trois jours qu’il était comme ça, il n’avait absolument pas bougé. Au bout de quelques minutes, Sato retournait dans son lit, sans jeter un seul regard sur Mikaru. Apparemment, il avait retenu la petite leçon que je lui avais donné quelques jours avant. Je devais me concentrer sur une idée pour le sortir de cet enfer une fois pour toute… Mais le problème restait à savoir qui je pouvais contacter pour me venir en aide… Je ne sais pas si Kei pourrait faire quelque chose, en même temps, ils sont amoureux l’un de l’autre, il pourra peut-être m’aider, même si ce n’est pas grand-chose. Je restais sur mon infime espoir pour le sortir de là, on verra ça le moment venu, j’irais voir Kei ce soir. La seule chose que je redoutais le plus, c’était de laisser Mikaru seul avec Sato dans la pièce. Mais je n’avais pas vraiment le choix.

La nuit tomba bien vite, le moment était venu pour moi d’aller rendre visite à Kei, je n’avais pas grand espoir, mais si lui avait une idée, elle serait la bienvenue… Bon je pense que je ne le dérangerais pas trop à cette heure-ci, il n’est ni trop tôt, ni trop tard, et puis j’espère qu’on pourra discuter tranquillement… Je me postais devant sa fenêtre, histoire de voir si je le dérangeais ou pas, apriori, il ne faisait rien de bien important, je pris donc l’initiative de taper au carreau de sa fenêtre. Il sursauta à nouveau, mais comme la dernière fois, il fut soulagé de savoir que ce n’était que moi à sa fenêtre. Il se précipita à celle-ci pour venir m’ouvrir. Il me fit entrer et referma tout de suite derrière moi.

[POV externe]

« -que me vaut l’honneur de votre visite Erina ? » demanda le blond.

« -j’ai de gros soucis… » commença Erina.

« -comment ça de gros soucis… ? » le coupa-t-il un peu paniqué.

« -Mikaru-sama demeure inconscient depuis qu’on est rentré de notre promenade il y a trois jours… depuis, plus rien, même pas un signe de vie » acheva-t-il.

La nouvelle que lâcha Erina à Kei, fit l’effet d’une bombe dans le cœur du blond. Ces mots l’avaient fait s’écraser sur le sol, le regard vide.

« -Kei… j’ai besoin que tu m’aide, il faut qu’on réussisse à lui faire reprendre conscience, le problème c’est que je ne sais pas comment faire… et puis il n’est pas en sécurité dans le château, le Maitre lui tourne trop autour… tu n’aurais pas une idée, pour qu’on puisse l’aider… ? » lui exposa Erina.

Kei retrouva peu à peu ses esprits, et se mit à réfléchir sur le problème que lui donnait Erina. Il avait bien une idée qui pourrait convenir à la situation, mais elle était tout aussi dangereuse que la situation dans laquelle se trouvait son amant.

« -j’ai peut-être une idée, mais elle risque d’être aussi dangereuse que celle dans laquelle vous vous trouvez actuellement… » lui dit-il en tant que première réponse au problème.

« -je t’écoute, et après j’aviserais… »

Kei prit une grande inspiration et commença : « -hum… je me demandais… pourquoi on ne ferait pas appelle à Gackt, il est déjà entré en contact avec Mikaru et lui avait de demander de l’aide… pourquoi ne pas aller le voir, même si je pense qu’en échange vous serez forcés d’accéder à sa requête… ».

Erina réfléchissait et fut stupéfait de voir à quelle vitesse Kei avait trouvé une réponse, alors que lui planchait dessus depuis plus de trois jours. Il reprit. « -j’avoue ne pas avoir pensé à cela, mais je pense que c’est peut-être ce que l’on a de mieux à faire pour lui, et puis ça coute rien d’essayer…….. Tu crois que tu pourrais venir avec moi, ils te connaissent déjà non ? »

Kei hocha la tête, il allait venir avec lui pour mettre toutes les chances de leur côté… Une fois que le plus jeune fut prêt, ils partirent immédiatement pour le château de Gackt.

[POV clan adverse]

Gackt était plongé dans ses affaires, à l’intérieur de son bureau, il attendait toujours des nouvelles de sa proposition, mais depuis qu’ils avaient été voir Kei à la sortie de son école, c’était le néant, personne à l’horizon pour avoir un simple oui ou non. Il fut interrompu dans ses pensées par Hyde qui venait presque de défoncer la porte pour pouvoir lui annoncer la nouvelle qui se présentait aux portes du château.

« -qu’est-ce qui se passe ? » fit Gackt avec humeur, pour ne pas montrer que son bras droit lui avait fait peur.

« -il y a… Kei… et un autre vampire du clan à Denka… aux portes du château… Gackt » lui annonça-t-il essoufflé.

« -QUOI ??? Tu es sur de ce que tu dis !!? »

« -oui, sinon je n’aurais pas craché mes poumons pour venir t’en informer… »

« -très bien je descends… »

Ni une ni deux, Gackt suivit de Hyde dévala les escaliers pour venir à la rencontre des deux hommes annoncés. Kei et Erina s’inclinèrent devant le maitre des lieux, une fois fait, le maitre les fit entrer pour avoir de plus amples explications sur leur venue.

« -alors, que me vaut votre visite ? » questionna-t-il.

Ce fut Kei qui prit la parole, sentant Erina trop paralysé par le charisme de Gackt au premier coup d’œil. « -on a besoin de votre aide Maitre Gackt… Mikaru-san est au plus mal !! » lui avait dit Kei timidement.

Gackt regarda le petit, décontenancé. Il se ressaisit et parla. « -pourquoi devrais-je l’aider ? Il ne donne pas signe de vie, à croire qu’il n’a que faire de ma proposition !! »

Erina prit la parole. « -ce n’est pas du tout le cas, Monsieur… Mais il est surveillé nuit et jour, il ne peut pas sortir sans avoir quelqu’un avec lui, si il était venu vous voir, son gardien aurait tout rapporté à notre maitre, et il serait peut-être mort à l’heure qu’il est… je vous en supplies, aidez-le, et… et on s’engage à vous aider pour le tuer, je pense qu’après ce qu’il a subit, il n’aura aucune objection à vous venir en aide par la suite… Mais si on ne l’aide pas maintenant, il va mourir… »

Gackt réfléchissait à toute vitesse, si il ne l’aidait pas, il pouvait dire adieux à son petit plan de conquête du territoire, mais en même temps, Mikaru sera renié par son maitre et forcément traqué pour l’abattre, mais si il est ici, personne n’en saura rien, on fera venir ici son second, qui est venu nous supplier, et Kei, qui a eu le courage de demander notre aide alors qu’il ne sait pas de quoi nous sommes capables… Gackt reprit. « -très bien, on va l’aider, mais il sera forcé de nous aider par la suite… Je vous charge de lui faire comprendre, et sous mon toit, c’est sous mes ordres que vous agirez… c’est comprit !! Si vous acceptez ces conditions, on va le chercher sur le champ, et je me déplace en personne pour assurer sa protection… »

Erina et Kei n’avaient d’autre choix que d’accepter les conditions que leur imposait Gackt, conditions, qui dans le fond étaient parfaitement sensées. Ils acquiécèrent tout deux pour montrer qu’ils étaient d’accord et que maintenant, il ne fallait plus tarder. On intima à Kei de rester ici, Hyde veillant sur lui, pour qu’il ne lui arrive rien, et ils montèrent à l’étage préparer une chambre pour leur arrivée. Erina et Gackt, eux, prirent le chemin de château de Denka pour aller chercher Mikaru.

[POV Erina et Gackt]

Ils parcoururent aussi vite qu’ils le pouvaient le chemin menant jusqu’au château de Denka. Une fois arrivé, ils prirent la direction de la chambre de Mikaru, il était tard et la plupart des vampires du château étaient dans leur chambre, il n’y avait donc personne à l’horizon, c’est à pattes de velours qu’ils gravirent l’étage menant à la chambre. Mikaru gisait toujours inconscient sur son lit, et Gackt fut tout de même surprit de le retrouver dans cet état, alors qu’il avait montré sa vivacité lors de leur première rencontre. Sato était toujours dans son coin et se réveilla en entendant le bruit qu’avaient fait les deux en entrant. Sato n’a même pas le temps de dire « ouf », qu’il se retrouva avec le bras de Gackt au travers de la poitrine, et il finit en poussière. Celui-ci s’approcha du lit et prit l’ange noir sur son épaule, puis ils sortirent par la fenètre, pour ne pas se faire repérer.

[POV Kei et Hyde]

Kei se sentait mal à l’aise en présence de Hyde. C’est vrai, après tout il ne le connaissait absolument pas… Il l’aidait quand même à préparer la chambre, les deux vampires risquaient de rentrer très bientôt. Aussitôt dit, aussitôt fait, les deux vampires étaient rentrés, et entrèrent peu de temps après dans la chambre qu’ils venaient de préparer. Mikaru pendait à moitié dans le vide sur l’épaule du maitre des lieux, mais Gackt le déposa tout de même avec douceur sur le lit principal de la pièce, il appela Hyde et le maitre et son second sortaient de la pièce, laissant Kei et Erina avec Mikaru.

[POV externe]

Kei se laissa tomber au sol, pleurant son amour inconscient sur le lit.

« - Kei, relève-toi !! Il n’y a que toi qui à la possibilité de le réveiller… Il s’est effondré il y a trois jours en pensant uniquement à toi ! » avait murmuré Erina à son oreille.

Kei se releva tant bien que mal, encore sous le choc de sa vision. Mikaru en apparence dormait, mais son visage était comme légèrement voilé par la douleur, la tristesse… Kei s’approcha de lui, jeta un regard vers Erina qui l’encourageait à essayer de le réveiller. Il prit son courage à deux mains et posa doucement ses lèvres sur celles de son ange noir. Une brève réaction se fit ressentir, en effet, le vampire avait légèrement sursauté au contacte de Kei. Celui-ci s’était relevé et écarté du vampire pour qu’il puisse reprendre ses esprits… Il était maintenant réveillé, au moins un point qui s’arrangeait sur ce tableau noir. L’immortel clignait des yeux pour s’habituer à la lumière et fut heureux de voir que Kei était présent à ses côtés. Kei vint enlacer Mikaru à sa demande… Ils étaient tous les deux heureux de se retrouver ainsi, même si l’avenir leur réservait encore quelques jours de souffrance. Erina, quant à lui, souriait devant ce magnifique tableau.

A suivre…


Dernière édition par bakajin le Mer 11 Fév - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/sakuya_san
Tat-chan
Nouveau fan
Tat-chan

Féminin Nombre de messages : 93
Age : 32
Localisation : 94
Membre préféré : Denka
Loisirs : mangas, musique, sorties entre amis...
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 11 Fév - 5:31

Pauvre Mikaru, il est toujours aussi triste (snif). Heureusement que Erina a prit l'initiative de demander de l'aide à Kei dans un premier temps, puis d'aller voir Gackt ensuite. Cela a permit de mettre Mikaru dans un lieux sûr. Je suis contente de voir que les amoureux se sont retrouver, j'ai adoré la façon dont Kei réveille Mikaru ^^ mais sont-ils en sécurité ? Denka va-t-il découvrir le stratagème mit en place ?

Nice chap

J'ai hâte de lire la suite ^^


Dernière édition par Tat-chan le Jeu 12 Fév - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izumi
connaissance des Dio
Izumi

Féminin Nombre de messages : 216
Age : 25
Localisation : Dans les bras fort et musclé de Kei-kun
Membre préféré : Kei
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   Mer 11 Fév - 9:18

SUIIITE CEST TROP MAGNON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[fanfic yaoi/Dio] L'ange des ténèbres [TERMINEE]
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [fanfic] Ange ou démon?
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» Collector ANGE
» [ Fanfic' ] Et si ma vie basculait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dio -distraught overlord- :: 
Divers
 :: FanFic
-
Sauter vers: