Premier forum francophone sur le groupe Dio -distraught overlord-
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptySam 15 Mar - 21:23

Titre: La mort au bout des doigts (Titre pourri , pas d'inspi :/ )
Auteur: Yuki
Genre: One shot , peut être que je le continuerai en fic , je sais pas encore vraiment ; Yaoi ...
Source: The Gazette
Couple: Ruki X Reita ; Aoi X Uruha
Disclamer : Pas à moi , dans mes rêves peut-être ^^ .

Il savait qu'il n'aurait pas dû venir ... Il le savait & pourtant il était venu . Le voir , lui , tenir cette jeune femme dans ses bras, le rendait malade . Bizarement , il n'en voulait ni à Reita , ni à cette fille . Il n'en voulait qu'à lui même, d'avoir été inccapable de lui dire que de çe soit sur la nature de ses sentiments à son encontre . Il avait salué tout le monde dans la salle , y compris l'intruse , puis avait persuadé les autres d'une chose d'une grande importance à faire , avant de fuir la salle en courant . Il avait courru jusqu'à l'autre bout du studio , dans cette pièce ; sa pièce . Cette petite pièce avec seulement un sofa , une télévision , un meuble bas , quelques photos accrochées aux murs & une guitare posée dans un des angles . Il pris bien soin de refermer la porte avant d'allumer le téléviseur . Il tomba sur une chaîne musicale , diffusant Kuroi Hanazono , du groupe D . Il aimait cette chanson , il ne savait pas trop pourquoi . Peut être les paroles lui rappellaient-elles ce qu'il vivait en ce moment ? Cette impression d'amour & de haine envers une personne s'étant creusé une faille dans son coeur , sans qu'il n'ai rien demandé ... La musique commençait à peine qu'il sentait déjà les larmes embrumer ses yeux . Il pris le paquet de cigarettes posé sur le meuble , en tira une & l'alluma . C'était pour lui le seul moyen de décompresser & d'oublier .
Saiteita Kuroyuri ga tameiki wo kobosu
Asagiri he kawari yagate shizuku wa ochite toketa
Anata wa itsukara ka koube wa tareta mama de ...

Il se leva & se dirriga vers le coté de la pièce où étaient accrochées les photos . Il se rappellait de tous les moments passés avec eux , avec lui , au cours des 5 dernières années .
Kuroi sono hitoshirenu kanashimi no chi de
Yurusenakatta jibun ga shitto ni sumaru koto de
Mienai nawa de shibaritsuke itsumo komaseteita nante ...

De petites gouttes salées perlaient à présent sur ses joues , sans qu'il ne s'en rende réellement compte . Depuis le début , il était dégouté , rongé par l'amertume , envers tous ceux qui avaient osé approcher son bassiste , l'amour de sa vie . Il regarda la capture à l'extrême gauche & fit doucement glisser les doigts sur le corps d'un grand blond . On y voyait Reita & un brun bras dessus bras dessous . « Aoi ... Je te déteste ... » murmura-t-il . Il scrutta quelques instants les autres puis partit se rassoir .
Anata ni shirareru mae ni mizukata te wo kudasou
Nikushimi no hanazono ni ga subete hai ni kawaru made
Moe yo ...

* Mon Dieu ... Rien n'existait avant toi ... Pourquoi a-t-il fallu que ça tombe sur toi ? Pourquoi pas sur Aoi après tout , même si je le déteste . Au moins j'aurai été sur qu'il était gay ... Mais pas toi ! Non , toi les hommes ne t'interessent pas ... Reita ... Est-ce que tu m'aimes ? Est-ce que tu m'apprécies ? Est-ce que tu me détestes ? Je n'en sais rien ... Tu est trop difficile à cerner , toi & tes yeux bleus ... Ils sont glacials . Impassables . & Poutant tellement beaux . Avant toi , j'était gelé , tombant dans un gouffre noir , comme si rien n'existait . &Puis il y a eu le groupe . Au départ , je me souviens que je me confiais toujours à Aoi , j'avais en lui une confiance infime , mais un jour , il à dérappé . Je le déteste mon dieu je le déteste . Je lui racontait ce que je voyais en toi & en ce qui se dessinait sur tes lèvres . & Il ne pouvais plus rien garder pour lui . Il m'a gentillement dit que s'en était trop pour lui , que ma vie commençait à lui peser . Depuis je m'enferme dans un autisme , je ne parle plus , je me contente de souffrir & d'avancer en silence . & Il y a cette pièce . Celle où je m'enferme tout le temps . Ce temps que je devrai passer avec vous . & J'ai peur , tout le temps ; peur de tes mots , de tes gestes . Reita , mon ange , crois-tu qu'un jour , je réussirai à te parler ? J'ai pourtant essayé de te montrer cette attirance destructrice , mais pourquoi restes-tu aveugle ? J'ai cette impression que c'est toi qui veux fermer les yeux , faire comme si tu ne voyais rien . J'ai mal Reita , j'ai mal . Je suis piétinné de toute part . Je ne m'en sort plus ... Je t'aime ... & Pourtant , tu n'es pas là pour me sauver ... Je me détruis à toi , pour toi , pour que tu comprennes à quoi point je t'aime & à quel point j'en souffre . Regarde mon corps , je t'en prie , vois au delà de ces manches qui recouvrent sans cesse mes bras , vois à quel point tu me tue . Regarde toutes ces cicatrices qui forment ton nom , ces innombrables coupures gorgées de sang ... Comprends la sincéritée de ce que je ressent pour toi ... Juste une fois ... Reita ... *
Mamori tsudzuketeitakatta
Dare ni mo furesasenai de
Kizutsuketa koto mo shirazu ni
Ai wo tsudzutteita nante

Le jeune homme s'avança vers le petit meuble où était posée la télévision , qui continuait de cracher les paroles de la chanson . Il fixa un instant les images défillants au rythme de la musique puis se mis lentement à genoux & commença à fouiller dans le second tirroir . Des paperasses , des paperasses & encore des paperasses . Mais où était-elle donc passée ? Il chercha encore un petit moment avant de porter son attention sur l'objet de sa convoitise . Elle était là , comme toujours lorsqu'il en avait besoin . Il se sentit beaucoup moins seul . Il posa doucement ses doigts aux ongles manucurés sur l'acier froid de la lame . Elle , comparé à lui , n'avait jamais changé , mis à part quelques taches rougies apparaissant ici & là .Le blond la posa délicatement dans la paume de sa main , puis repartit s'assoir sur le canapé . Il remonta lentement les manches de son haut , assez lentement pour avoir le temps de regarder une à une les cicatrices qui ornaient ses bras . Aucun son de sortait de sa bouche , seul la mélodie retentissait dans la petite pièce . Il pris la lame de rasoir entre son index & son pouce , inspira , puis commença à l'approcher fébrilement de sa peau ... Lorsque l'ongle de fer fut en contact avec son corps , un long frisson lui parcourut l'échine . Il commença alors à faire glisser celui-ci , laissant les longues trainées crées se gorger de son acre liquide corporel . « REITA !! ENFOIRE!! » hurla le blond , avant de recommencer d'enfoncer lentement & plus profondement la lame de rasoir . Son bras devint vite un stupide amas de chaire mutilée , & n'ayant plus de place sur le gauche , commenca à s'attaquer au droit . Plus la lame glissait , plus les larmes du japonais reboublaient d'intensité & plus le sang jallissait . Il était en une sorte de transe , ne pouvait plus contrôler sa main , qui faisait aller & venir l'objet de sa souffrance sur sa peau . C'était son seul moyen pour ne pas craquer . Il avait mal , & il extériorisait ce mal grâce à elle , cette lame , celle qui se perdait si souvent au fond de sa poche , celle dont les reflets lui ôtait inconsciement toute lueur d'espoir .
La porte s'ouvrit alors soudainement , à la volée , dévoilant un Reita essouflé .
« Ruki je ... Je t'ai entendu ... Crier mon nom ... &Puis ... Je ... Je suis venu ... Le plus vite possible ... réussit à prononcer le grand blond entre plusieurs respirations . »
Ruki ne prit même pas la peine de lui répondre , il avait honte , peur . Honte de ces gestes qui avaient l'avait poussé à se couper , peur que Reita voit l'état de ses bras . Le bassiste commença à s'approcher du petit chanteur qui sanglottait .
« Ruki ... »
Il se stoppa net en ayant remarqué le liquide vermeille qui onait le sol & eu un haut-le-coeur ; son prénom était entaillé profondement , à plusieurs reprises , dans la peau du petit blond . Le sang coulait abondamment de ces plaies & de ses veines .
«  Mon dieu Ruki ... Pourquoi ... ?
- Vas-t-en ... Ne me regarde pas ...
- Ruki ... Dis moi pourquoi ...
- Reita , dégages de là ...
- Hors de questions . Je veux savoir pourquoi ...
- JE T'AI DIT DE TE BARRER BORDEL !!
- & MOI JE TE DIS QU'IL N'EN EST PAS QUESTION !! POURQUOI T'AS FAIS CA ? POURQUOI MON NOM EST-IL GRAVE SUR TES BRAS ? Hurla le bassiste , les larmes aux yeux .
- MAIS PARCE QUE JE T'AIME SOMBRE CRETIN !!!!
- Quoi ... ? Souffla Reita , la repiration sacadée .
- Parce que ... Parce que ... Je t'aime ... Murmura Ruki , ayant placé ses doigts sur ses propres lèvres .
- Mais ... Mais ... Pourquoi tu ne m'en a pas parlé avant ... ?
- Je ... Je m'en sentais ni la force , ni le courage ... avoua le blond .
- Ruki ...
- Tu semblais si heureux avec tous ... Tous tes mannequins ... & Tu ... Tu aimes les filles ... Halleta-t-il , le visage innondé de larmes .
- Tu te trompes Takanori ... Tu te trompes ... Sourit le plus vieux , en commençant à sécher de son pouce les perles de cristal dévalant les joues de son ami .
- Qu... Qu'est ce que tu veux dire ... Ryo ... Souffla-t-il .
- Je t'aime ... »
Le bassiste avait rougit en disant ces mots , ce qui fit sourire Takanori , qui avait relevé la tête .
« J ... Commença le chanteur .
- Shhht ... Souflla le bassiste en posant un doigt sur la bouche de Ruki ...
- Rei ...
- Je t'ai dit de te taire , lui susura le blond au creux de l'oreille , un sourire peint sur le visage . »
Il s'approcha lentement du visage du petit blond qui se tennait assit , face à lui . Les larmes ne coulaient plus , elles avaient laissé place à un regard interrogateur .
« Ferme les yeux ... »
Reita continuait de fixer de ses yeux pâles les traits de Ruki , savourant la caresse de son souffle chaud sur ses lèvres . Il se mit à genoux par terre , le linge de son pentalon absorbant le sang ayant coulé , puis captura la bouche de son cadet en un doux baiser .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptySam 15 Mar - 21:23

POV Takanori

* Ses lèvres sont exactement pareilles que dans mes rêves ; où peut être sont-elles encore plus douces ... Ce goût de pêche ... Je ne peux m'empécher de soupirer de plaisir . J'aimerai que ça ne se termine jamais . Je sent sa langue caresser doucereusement mes lèvres . C'est si doux ... J'entre-ouvre doucement les miennes , je le sent dans ma bouche , caressant sensuellement ma langue , s'entre-melant à elle ... Reita , ne t'arrêtes jamais , je t'en prie ... Ses mains glissent doucement dans mon dos , je remonte mes bras couvers de sang jusqu'à ses épaules , enfouie ma tête dans son cou & caresse ses cheveux du bout des doigts . Il se décolle de moi , à bout de souffle , & entreprend de lécher le venin de mes veines , puis remonte ses lèvres jusqu'au miennes pour me faire goûter mon propre liquide de vie . Ses longs doigts parcourent mon dos , faisant frissoner mon échine & faisant naître en moi une douce chaleur . C'est si bon de sentir son corps contre mon corps , ses râles de plaisirs mourir sur mes lèvres . Est-ce que c'est ça , le véritable amour ? Est-ce ça qui donne cette sensation de milliers de papillons de le ventre ? C'est magnifique . Mes mains se détachent de sa tête & commencent à parcourir peureusement son torse , le caressant par ici , jouant avec les deux bouts de chair dressés de plaisir par là .Il commence à essayer de retirer mon haut ...
« Non Reita , pas ici quand même ! murmurais-je en un sourire .
- Ah oui , tu paries ? Il me fixe de son regard froid , un sourire pervers aux lèvres .
- Reita ... ! »
Je n'ai pas le temps de finir que mon amant m'étalle sur le sofa , se place à califourchon sur moi & commence à faire sauter un à un les boutons de ma chemise & me la retire , tout en faisant attention aux coupures naissantes sur mes bras . Ses mains expertes se baladent sur mon ventre , m'arrachant des râles de bien-être , des soupirs de plaisir . Les miennes se perdent dans les courbes de ses hanches parfaites , dessinant les vertebres de son dos , le faisant doucement gémir ; gémissements que je taisais en capturant de nouveau ses chairs dans un de nos baisers passionnés . Lentement , je fais glisser la fermeture éclair de son haut , qui rejoint bientôt le mien à terre . Je le serrai doucement dans mes bras , la chaleur de son torse contre le mien , cette chaleur aphrodisiaque , si douce & plaisante . Il se retire & commence à sucotter ma peau , laissant la marque de son passage & mon appartenance à son corps . Tandis que l'une de ses mains caresse mon visage , je sent l'autre commencer à defaire la boucle de ma ceinture , puis s'aventurer plus bas , passant dans mon caleçon . J'ouvre viollament les yeux sous le coup de la surprise & commence déjà à me sentir étroitement serré dans mon jeans . De son autre main , il me caresse l'interieur des cuisses & je gémi voluptueusement de plaisir . Je commence hativement à retirer le pentalon de Reita , souillé de mon sang , je remarque qu'il est dans le même état d'exitation que moi . Je le fixe en insistant , un sourire purement pervers peint sur le visage . Je ne perd pas de temps , dessine de mon doigt les traits de son torse musclé , de ses pectoraux & passe très lentement mes mains dans son boxer blanc . Je le regarde se cambrer , les yeux fermés ; & laisser échapper un cri roque sous l'effet de ma peau sur la sienne . Je souris & le regarde tendrement .
« Eh doucement mon coeur , il ne manquerai plus que l'on se fasse pincer !
- J'm'en balance !! Oh mon dieu Ruki !!! souffle-t-il en écarquillant les yeux alors que mes mains glissent de plus en plus loin dans son vêtement .
- Je t'aime mon amour ... murmurais-je en lui souriant amoureusement .
Moi aussi mon ange ... Moi aussi ...Plus que tout ce que tu ne peux imaginer . »
Fin POV

Aussi viollament que la premier fois , la porte s'ouvre à la volée.
« Putain dépèches toi Aoi ! Ouvre cette putain de porte !!!
- Eh doucement chéri ! C'est pas simple d'ouvrir une porte tout en étant dans tes bras & les jambes autour de ton bassin !
- Putain ouvres cette porte avant que ...
- Avant que quoi ?
- P****n Aoi !!
- C'est bon !
Une tête blonde & une autre tête brune, de dos , apparaissent dans l'encadrement . Reita , savourant toujours les mains du petit chanteur dans son pentalon , tourna rapidement la tête vers l'intrus . Il n'en revint pas . Uruha se tenait debout , la tête enfouie dans le cou d'Aoi , les mains placées dans son dos , sous son tee-shirt , alors que le brun en question était pendu au cou du blond , ses jambes fines enroulées autour des hanches du premier guitariste , son bassin tapant contre le sien au rythme de ses pas , la tête rejetée en arrière & les yeux fermés sous l'effet du plaisir qui lui procurait les lèvres de son amant sur sa peau .
« Putain Aoi !! Magne toi !!
- Eh c'est pas ma faute non plus ! & Arrête te dire ce mot , c'est lourd à la fin !! »
Pour toute réponse , Uruha entra dans la pièce , n'ayant bien sur pas remarqué les deux intrus couchés sur le canapé , qui adonnaient aux mêmes activités qu'eux . Il plaqua le second guitariste contre le mur le plus proche , le deshabilla , baissa d'un coup tout ses vétements qui le séparait encore de l'intimité du brun , captura ses lèvres en un baiser & s'imissa en lui , arrachant un hurlement de plaisir à son amant . Le petit chanteur , toujours couché sur le sofa ; profitait des caresses de son compagnon , le désirant de plus en plus , son besoin d 'amour augmentant de seconde en seconde ; mais fut bientôt tiré de ses rêveries par le cri du brun . Il relava doucement la tête , se mit à la hauteur de Reita & regarda , étonné , la scène qui se déroulait sous ses yeux . Plus le temps s'écoulait , plus les coups de reins du blond s'acceléraient , le brun gemissant au dessus de son ami . En un dernier coup , le blond se liberra en son amant , qui lui se cambra violament en un grand cri . Uruha le lacha & il se laissa glisser contre le mur . Uruha , halletant , fixa son amant les yeux dans les yeux , un sourire carnassier aux lèvres .
« T'es magnifique quand tu jouies , ça me donne envie de recommencer .
- J'peux en dire autant de toi belle blonde , sourit Aoi , tout pentellant contre son mur !
- Ce soir c'est à ton tour ! Lui murmura le blond à l'oreille .
- Laisse moi te montrer un avant goût ... lui le brun alors qu'il remettait correctement ses vétements . »
Il commença à lécher les cuisses d'Uruha , lorsqu'il remarqua les deux têtes blondes qui dépassaient du canapé . Il s'arrêta soudain à son manège , se releva , rouge écarlate .
« On peux ...
- Tout vous expliquer , dit timidement le blond , qui venait de tourner la tête , dont la couleur concurrençait fortement avec celle de son amant .
- On était ...
- En manque ...
- Tous ...
- Les deux ... »
Le brun ne put pas continuer de parler , les deux blonds explosèrent littéralement de rire . Mais les deux autres remarquèrent immédiatement la postition dans laquelle ils étaient , les rejoinrent à leur tour dans ce fou rire collectif . Ruki retira en un quart de seconde ses mains du boxer blanc de Reita , qui lui ne se géna pas continuer à explorer l'intérieur des cuisses du petit chanteur . Les deux gitaristes quittèrent la pièce , écarlates & un sourire géné sur le visage . Le bassiste commença alors à défaire la pression de jeans du petit chanteur .
« Pas ici Reita , on a déjà faillit se faire prendre une fois , pas deux !
- Mais Ruki ...
- Il n'y a pas de mais !
- Bon d'accord ...
- Au fait ... Ca te dirai ... De venir dormir ... Chez moi ... Ce soir ... Dit doucement le blond .
- Bien sur mon amour ! Murmura le plus vieux tout en l'embrassant . »
Il retira à contre-coeur ses mains du caleçon du plus jeune , & ils se rabillèrent tous deux doucement , contemplant le corps de l'autre . Une fois vétus convenablement & Ruki ayant caché ses bras , les deux hommes partirent main dans la main jusqu'à l'appartement du chanteur .
« Au fait Rei , elle est où ta copine ?
- T'inquiètes pas pour elle , Kai s'en occupe ! Dit le blond en souriant .
- Dans ce cas ! J'espère qu'ils vont s'amuser !! Rit Ruki .
- Ne t'en fais pas ! Nous aussi on aurait pu s'amuser ...
- Ne t'inquiète pas , on à tout la vie devant nous pour ça mon ange ... Murmura Ruki en souriant .

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 0:58

C'est jolie ^^

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
Haruki
Modérateur
Haruki

Féminin Nombre de messages : 292
Age : 27
Date d'inscription : 30/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 1:00

J'aime beaucoup !
Aoi et Uruha pas discret quand même XDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 2:15

XD J'avoue x)

Je fais une suite ou pas alors ? n__n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 2:18

bah si t'as la motivation ... Oui x)

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 14:20

Dans ce cas j'vais aller tapper ça * plein d'inspi today ^w^ *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 14:22

ohhh yeaaaaaaah :P
XD

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 23:20

Chapitre 2


POV Takanori


Je me réveille en sueur , encore . Ce rêve ; ce cauchemard ; ce moment de notre vie amoureuse qui repasse en boucle dans ma tête , au moment même ou mes yeux se ferment . Reita ... Où est passé la chaleur de ton corps , celle qui me portait doucement dans ces doux rêves , ceux où tu étais à mes cotés ? Mon corps tout entier tremble , parcouru de violents spasmes . Mes yeux deviennent brillants puis de lentes larmes commencent à couler sur mon visage . Mes joues sont sèches du trop-plein d'eau salé qui a pu les dévaler depuis que tu es parti . Je suis fatigué Reita , fatigué . Fatigué de ton absence & de vivre sans toi . On c'était juré que notre histoire surpasserai tout , même la mort . Pourquoi c'est-elle arrêtée avant celle ci alors ? Je ne sais ni pourquoi ni comment nous en sommes arrivé là mon amour ... Tu manques tant à ma vie , Reita ... J'aimerai que rien ne se soit jamais produit , que ce jour-là , tu m'ai laissé enfermé dans la pièce du studio ; que tu ne soit pas venu me sauver , que tu aies laissé mes veines ouvertes . J'aurai tout simplement préféré être mort . Ne pas avoir à revivre tous nos instants de bonheur sans pouvoir te toucher encore . J'aurai peut être aimé rester couché à tes cotés pour une éternitée ... Je ne sais plus ... Mourir ou survivre ?


FLASHBACK

Alors qu'ils marchaient pour rentrer chez le petit chanteur , celui ci s'arrêta , tourna les yeux vers les brumes de l'horizon commençant à méler leurs couleurs à celles des rayons orangés du soleil . Reita se dirigea doucement vers son amant , le prenant doucement dans ses bras . Il scrutta avec lui le ciel .
«C'est ... C'est magnifique ... Souffla-t-il .
- Oui ... On pourrait croire que le soleil est en train de s'étreindre avec la lune ... Murmura le plus petit des deux .
- Tout comme nous ... Sourit le bassiste , avant de capturer les lèvres de l'autre en un doux baiser . »
A partir de cet instant , plus personne n'osa parler , de peur de briser cette aura qui les entourer à ce moment là . Les passants les dévisagent , mais ils ne le remarquèrent pas , en transe de par leur étreinte . Le temps semblait s'être arrêté pour les deux amoureux , perdu à la contemplation de ce magnifique couché de soleil . Un frisson parcourut la colonne vertébrale de Ruki , il commençait à avoir froid . Le blond le ressenti & le serra encore plus fortement contre lui . Ruki fit doucement glisser ses mains sur celles de Reita . Les étoiles commençaient à apparaître lorsque le plus vieux proposa de regagner l'appartement . Ils s'éxécutèrent & regagnèrent l'immeuble où habitait le plus jeune main dans la main . Une fois montés jusque à l'appartement en question , Ruki ouvrit la porte & s'effaca pour laisser entrer son amant chez lui . Les pièces étaient spacieuses & tout y était bien ordonné . Une grande baie vitrée surplombait la ville . Reita ne put réprimer un sourire en voyant la beautée qui s'échappaient de toutes ces lumières . Il sentit le petit blond enlacer son torse de ses bras fin & poser sa tête contre son dos .
« Je t'aime Reita ...
- Moi aussi mon petit nain rien qu'à moi ...
- T'es mots sont ... HEIN QUE QUOI ??! COMMENT TU M'AS APELLE ?!!
- Hey du calme ... Murmura le brun , Je dis pas ça pour être méchant , c'est affectif !
- Tu parles d'un truc affectif ! Tu vas me le payer !!A l'attaque !!!! »
Ruki se jeta sur Reita . S'en suivit une bataille de chatouilles & autres enfantilleries en tout genre . Quelques instants plus tard , ils se retrouvèrent dans une position peu confortable . Ruki était couché à terre , le grand blond l'imobilisait à l'aide de ses coudes , à quatres pattes au dessus du plus petit , mais après un coup de genou magestral , l'ainé s'étalla de tout son long sur son cadet . Leurs corps étaient collés l'un contre l'autre , leurs souffles caressaient mutuellement les lèvres de l'autre . Ils se fixaient , les yeux dans les yeux , lorsque Reita entreprit de baisser la tête pour déposer délicatement ses lèvres sur celles de son petit chanteur .


FIN FLASHBACK


Reita ... Je t'en prie ... Reviens ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyDim 16 Mar - 23:43

>.< suite

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyMer 19 Mar - 23:48

Voilà la suite , désolée pour le retard x)



Chapitre 3


Lentement , Takanori tourna la tête vers le réveil qui tronait sur la table de chevet . 11:03 . Il poussa un soupir , essuya les larmes qui innondaient ses joues & partit ouvrir les volets de sa chambre . Le lumière du soleil en cette fin de matinée l'aveugla , mais il resta là , les yeux clos , laissant cette douce chaleur qui l'emplissait peu à peu caresser son visage rougit par les pleurs . Un sourire se peignait sur son visage alors qu'une petite brise le fit frissoner . « Aussi doux que l'étaient tes caresses mon ange ... » pensa le petit blond .

FLASHBACK


Les lèvres du bassiste se détachèrent de celles de Ruki au bout de quelques minutes . Ils se fixèrent amoureusement lorsque le dominant brisa le silence .
« Ruki ... Je crois ...Enfin je suis sur ... Enfin ... J'ai envie de toi . »
Le petit blond rougit & tourna la tête sur le coté . Il ne savait plus ou se mettre & très malhabilement ce redressa sur ses deux coudes & fixa Reita les yeux dans les yeux . Il ne savait pas trop quoi faire , & en guise de réponse , captura la bouche du bandonné en un de leurs langoureux baisers . Toute trace de la timidité dont avant fait preuve le chanteur s'était envolé , laissant place à de l'envie . Ses mains glissaient lentement sous le tee-shirt de son bassiste , se perdant au creux de ses reins . Ils se dévoraient mutuellement des yeux , comme à celui qui déshabillerai l'autre du regard le plus vite .
«  J'ai pas trop envie des courbatures du lendemain ... murmura le plus vieux .
- Tu as raison , viens »

Il avait prononcé cette phrase tout en se déttachant de l'emprise du blond , qui se leva à son tour . Ruki lui attrapa la main & l'emmena à pas timides vers sa chambre .

FIN FLASHBACK


Il tourna fébrillement la tête, comme en s'attendant à voir son amant allongé sur le lit recouvert de draps blancs , comme autrefois , souvent perdu à la contemplation du corps du plus jeune lorsqu'il s'accoudait à cette fenêtre & se perdait dans ses pensées . Cette fenêtre ... Il y avait beaucoup ; trop de souvenirs après de cette fenêtre . Il se rapellait très bien la fois où ils c'étaient embrassés sous cette fenêtre , un soir de juin , & où par mégarde ils avaient oubliés de fermer le store . Un journaliste en quête de scoop les avait appercu & mitraillés de photos . Elles avaient étaient publiées dans un des plus grands magasines en vogue à ce moment là . Le scandale ne les avaient pas beaucoup affectés , mis à part Kai , qui apréhendait la réaction des fans . Eix deux s'en fichaient , ils s'aimaient , & c'était le principal . Il y avait aussi eu ce matin là , le matin de leur première nuit ensemble . Le petit chanteur avait mélés ses doigts à ceux de son amant , & il avait contemplé la lueur du soleil s'échappant de cette fenêtre caresser la peau diaphane du bassiste , un sourire aux lèvres . Plus Takanori se souvenait , plus il s'avançait vers ce lit , qui fut jadis leur lit , à tous les deux . Il finit par se laisser tomber lourdement sur celui-ci , tout en serrant l'ancien oreiller de son amant dans ses bras . Depuis que Reita avait déserter sans qu'il ne sache vraiment pourquoi , c'etait comme si le temps avait arrêté de s'écouler dans l'appartement du blond . Rien n'avait changé , tout avait était laissé là où le bassiste l'avait precédamment posé . Le jeune se rendormit vite , l'oreiller imbibé du parfum de son amant près de son coeur .
Soudain , l'intro à la basse d'Anti Pop se fit dans la chambre , ce qui tirra Ruki de son sommeil . Il ne prit même pas la peine de regarder qui le dérrengait & répondit .
« Moshi mosh' , grogna le blond .
- Ruki ... »
Le chanteur avait tout de suite reconnue cette voix qui retentissait dans l'appareil , il la connaissait peut être même trop bien . La voix de cette homme qu'il avait aimé , qu'il aimait & qu'il aimerai pour le restant de ses tristes jours ; la voix de cette homme qui l'avait tant fait souffrir en le quittant . & Pourtant , il l'aimait toujours autant , comme au premier jour . Son coeur s'accelera & ses yeux se tintèrent de miliers de petites perles de crystal .
« T'as vu l'heure qu'il est ?
- ...
- On était censé commencer les répéts' y a plus d'une demie heure je te rappelle , cracha-t-il d'une voix sèche .
- Je ... »
Sa voix se brisa d'un coup , sous le poids des larmes qui commençaient à rouler sur son beau visage .
« Ruki ça va ?
- T'inquiètes ... T'inquiètes pas pour moi , réussit-il à articuler .
- Ok . Magne toi alors . »

La pointe d'inquiétude qui pouvait se lire dans la voix du jeune homme venait de disparaître , laissant de nouveau place à sont ton tranchant qui brisait le petit blond .

« Reita ...
- Quoi ? Demanda-t-il agressivement .
- Je t'aime ... »

Le bassiste raccrocha , laissant le plus jeune seul avec ses larmes . Quelques secondes plus tard , son portable resonna . Kai .
« Moshi mosh' ...
- Ruki ! Sa va ? On se fait du soucis pour toi !
- Pas besoin ...
- Ruki , qu'est ce qu'il t'arrive ? T'as pas l'air bien ...
- ...
- Ruki putain réponds moi !!
- J'en peux plus Kai ...
- Hein ... ?
- Laissez moi crever ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyJeu 20 Mar - 0:08

suite >.<

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
kyashari
Modérateur
kyashari

Féminin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 29/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyLun 31 Mar - 2:39

Han suite suite suite *_* l'est bien ta fic <3

_________________
[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Signaturedioivyfq9
Set by fantasy <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyLun 19 Mai - 14:27

Voilà la suite , après très longtemps * j'avais perdu le lien du forum >< * Deux chapitres même ^^ * pas taper *


______________________________________________________
Chapitre 7


Je te sent te lever doucement , surement pour ne pas me réveiller . Trop tard mon ange , l'absence de ta chaleur à sortie mon corps de son état végétatif . Mes yeux s'ouvrent lentement , fixant ton ombre qui traverse la pièce encore plongée dans la pénombre . Je me retourne & regarde l'heure . 08:14 . Que fais-tu debout à cette heure là ? La répétition n'est qu'à 15:30 . Tu allumes la lampe qui trône sur ton bureau embarrassé de vêtements ; nos vêtements , me tirant en même temps de mes réflexions . Je t'observe , la lueur de l'ampoule éclairant ton beau visage , teintant de reflets tes cheveux de miel . Tu tournes frénétiquement la tête vers moi ; tu as surement dut sentir mon regard dans ton dos ; & je referme vite les yeux . Je te sent sourire , t'avancer à pas de loup vers ton lit & t'assoir à mes cotés . Tes doigts replacent une mèche de mes cheveux restée libre sur mon front derrière mon oreille . La caresse de ta peau sur ma peau me fais frissonner . Tu souris à nouveau . La béatitude se lit sur mon visage , je le sais . Je sert ton oreiller encore chaud tout contre moi . L'extrémité de ton index glisse doucement le long de ma joue , passant sur mon bandeau que j'avais préalablement oublié de retirer .

"Je t'aime Rei-chan ..."

Ta voix est sincère , mon cœur s'accélère . Je me détache lentement du coussin où reposait ta tête quelques instants plus tôt & j'emmêle mes doigts dans les tiens puis pose ma tête sur tes cuisses dénuées de tissu . Tu t'adosses à la tête du lit , moi toujours sur toi . Ta main caresse mes cheveux ; tes doigts jouent avec . Si tu savais ... Cette nuit aura été la dernière ... Notre nuit . Je sais que je vais te faire mal mon amour , mais c'est pour protéger ta vie , crois moi ... Une larme coule doucement de ma paupière close pour aller mourir sur mes lèvres . Je me tourne face à ton visage d'ange & ouvre peu à peu les yeux . Tu regardes par la fenêtre , pensif ; tu ne me remarque pas .

"Bonjour mon ange"

Ma voix est à peine plus audible qu'un murmure , elle se casse . J'ai essayé de la contrôler , mais je n'y suis pas arrivé . Tu tournes rapidement la tête , me regarde amoureusement , un sourire peint aux lèvres . Mon dieu que tu es beau . Je t'aime mais pourtant je dois me détacher de toi ... Pour ton bien . Parce que je t'aime ... Mon amour , j'espère que tu ne m'en voudras pas trop . Une seconde larme coule sur visage .

"Qu'est ce qu'il t'arrive mon amour ? "

Tes mots sont doux , aussi doux que tes doigts qui continuent de courir sur ma peau .

" Rien , ne t'inquiètes pas ."

Je tente un sourire , mais tu ne dois pas y croire . Tu me connais par cœur . Je regarde encore une fois le réveil . 8:46 . Dans quelques heures tout sera fini ...

" Takachan ... Je t'aime plus que tout au monde . "

Un sourire nait une autre fois sur son visage aux allures enfantines . Il ressert l'éteinte de nos mains & dépose doucement ses lèvres sur les miennes . Tu vas me manquer mon amour ; tu vas me manquer , plus que tout au monde ; pareil au fait je t'aime plus que tout au monde . Je ne pourrai jamais me résoudre à ne plus y croire . J'espère qu'un jour , notre bonheur renaîtra de ses cendres laissées en arrière . Je sourit à cette idée . On se retrouvera , & j'espère que tu ferras tout ton possible pour ça . Tu es fort , & c'est pour ça que j'ai pris la décision de partir sans rien te dire . Je sais que tu serras capable de surmonter ça . & J'aurai trop de mal à te donner les raisons qui me poussent à m'en aller .

"Moi aussi mon ange , je t'aime pour toute notre vie ! "

_____________________________________________________________

Ça faisait longtemps que je n'avais pas repensé à ça . Je t'ai abandonné lâchement , sans te donner le pourquoi du comment j'en suis arrivé là . Tu me manques . Plus les jours passent , plus je m'en rend compte . Pourtant je suis incapable de revenir vers toi . Je te vois recommencer à te détruire , mais je reste là , inactif . Je n'ai jamais cessé de t'aimer Ruki , & je sais que cela continuera jusqu'à ma mort ...

Je suis perdu dans mes pensées lorsque Kai débarque de la pièce d'à coté en courant . Je relève la tête , l'inquiétude se lit sur son visage .

" Qu'est ce qu'il se passe Mr Smile ?
- C'est Ruki !
- Quoi Ruki ?"
Je fais mine de prendre une tête renfrognée , ma voix se faisant la plus acerbe possible .
" J'ai compris ! C'est encore à cause de toi hein ?! Comme si Takachan n'était pas déjà assez instable comme ça , tu en a rajouté un couche je suppose !
- Je ne vois pas le problème , dis-je en le regardant amèrement .
Le problème ? Le problème , vois-tu , c'est que ton ex-amant , qui est encore totalement dingue de toi , risque de se défenestrer ou encore de se tailler les veines d'une seconde à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyLun 19 Mai - 14:29

Chapitre 8

Je suis là , assis comme un abruti , sur le rebord de ma fenêtre . Mes pieds battent l'air dans le vide . Cette fenêtre ce trouve à environ 15 mètres au dessus du sol . Parfait . On ne me sauvera pas cette fois-ci . Du moins , tu ne me sauveras pas . Je le sais . Tu n'es plus là mon amour . Je dois vraiment être un moins-que-rien pour que tu m'est quitté de cette manière . Je revois encore cette étincelle de haine dans ton regard . Je me lève , me dirige vers mon bureau . Une feuille . Blanche ; vierge . Comme l'était mon cœur avant toi . Un stylo que je prend en main .
La plume qui glisse sur le papier en déchirant mon coeur au fur & à mesure qu'elle souille cette page encore immaculée .

"Mon amour ,
Ceci seront les derniers mots que je t'adresserai . Je ne sais pas vraiment par où commencer cette lettre . Je t'aime Reita . Je mourrai de cet amour . Je mourrai dans quelques instants . Juste le temps pour moi de me confesser à toi & de te dire tout ce que je n'ai pas pu te dire .
Mon amour , je t'ai aimé depuis la toute première fois que je t'ai vu . Je ne sais pas comment expliquer ce qui a emprisonné mon cœur à ce moment là . C'était beau mais douloureux , comme un feu qui brulerait harda ment dans mon corps . Tu sais , à chaque fois que ton regard croisait le mien , c'était comme de l'eau de jouvence . Je me sentais revivre , même si ce n'était que pour quelques instants . Lors de tes solos , j'étais toujours perdu à ta contemplation . Je te trouvais magnifique , concentré sur ton morceau , tes doigts courant sur les cordes tendues de ta basse . Certaines fois , tu relevais la tête , me souriais . Je me sentais à chaque fois exploser . Je ne pourrai pas vraiment décrire cette sensation . Certaines fois aussi , tu me parlais & mes joues s'empourpraient immédiatement . Tes rires résonnent encore au fond de mes oreilles . Tu me manques Reita .
& Il y a eu tes petites amies , que tu emmenais au studio certaines fois . Je ne supportai plus de les voir te toucher , toi , alors que moi je ne pouvais pas . J'ai commencé à m'auto-mutiler . Mon sang coulait pour toi , dans l'espoir qu'un jour tu me remarques . Reita , j'ai souvent joué avec le feu , mais je n'y suis jamais arrivé auparavant . « Excusez-moi , je suis malade , mais rien de grave . Je ne pourrai pas venir à la répétition cet aprèm' . Désolé les mecs . »
Il y a eu ce jour , qui restera le plus beau de ma misérable vie . Le jour ou tu es arrivé dans cette pièce alors que ma lame glissait sur ma peau . La première fois que je te voyais t'intéresser à moi .Ton premier « Je t'aime » . Notre premier baiser . Notre première fois aussi . J'écris ces mots & un sourire ne peux s'empêcher de naître sur mon triste visage . Mes yeux s'embrument de larmes au fur & à mesure que l'encre coule . J'ai réouvert mes bras mon ange . Pour te montrer à quel point je peux t'aimer . Après avoir fini cette lettre , j'irai écrire « Je t'aime » avec mon sang sur le mur où tu m'avais plaqué ce soir là ; où tu m'avais embrassé . Je ne veux plus souffrir pour rien Reita .
Je dois vraiment être quelqu'un de pathétique ; de moins que rien pour que tu m'es abandonné de la sorte . Pourtant mon ange , grâce à toi à mes cotés , j'avais réussi à me trouver une existence . Une existence droguée à ton corps & à ton odeur . Je vivais vraiment . & Il y a eu ce jour . Ce matin là , tu as pleuré sur moi , sans que je sache pourquoi . J'ai tenté de savoir , mais tu m'as souris merveilleusement , même si ce sourire ne sonnait pas juste . « Rien , ne t'inquiètes pas . » . Ce sont tes mots . Je me rend aujourd'hui compte qu'ils sonnent faux ,égarés au fond de mon âme . Reita , tu es parti , alors pourquoi m'as tu dit que tu m'aimais plus que tout au monde ? Je ne t'ai jamais compris sur ce point là . Chaque soir , après ton départ , lorsque je fermais les yeux pour m'endormir , les images de toi défilaient comme un diaporama sur mes paupières . Le matin suivant , je m'écroulais en larmes . Ta chaleur avait disparue , tu étais bel & bien parti . Alors je prenais cette lame , la seule chose qui me restait , & je recommençais , inlassablement . J'aimerai que tu saches , mon amour . Qu'un soir où tu étais absent , « ils » sont venus . Eux. Des hommes avec de grands katana & vêtus de smokings . Ils sont entré dans notre appartement alors que je prenais ma douche . Je suis ressorti de la salle de bain avec seulement une serviette autour des hanches . Ils se sont jetés sur moi à la seconde même où j'ai franchis le seuil du salon . Rué de coups , sali , humilié . Violé . Je n'ai jamais réussi à t'en parler . L'un deux à murmuré . « On l'avait pourtant prévenu ce con . Bien fait pour sa gueule » . Ils sont repartis comme ils sont venus , me laissant là , semi-conscient , couché au sol . J'ai puisé loin en moi pour me relever , pour ne pas que tu me trouve dans cet état . J'ai pensé mes plaies à l'aide de l'amour que je nourrissais pour toi .
Je crois que c'est tout ce que j'avais encore à te confier mon ange . Comprends moi . J'ai envie de mourir . Je suis sale . Mon ange , ma dernière volonté est que tu ailles chercher dans cette pochette noire qui est dans le meuble de ma table de chevet . Cherches les paroles d'une chanson que tu n'as jamais encore lu ni entendu . Je l'ai écrite pour toi ... « Une courte vie douloureuse , ça ne changera jamais , Juste t'aimant , t'aimant ... » . Je veux que tu la garde rien que pour toi , comme mon cadeau d'adieu .Même après avoir déserter la vie , saches que je continuerai de t'aimer . J'espère que les jours de grand vent , tu tendras l'oreille pour m'entendre te murmurer « Je t'aime » , & j'espèrerai le plus fort possibles qu'ils te parviennent du bas de mon enfer jusqu'en haut de ton paradis . Je divague mon amour , j'espère que tu m'en excusera . Mon amour ... Tu me le susurrait si souvent à l'oreille les matins où nous devions nous lever tôt . Ça me fais mal de savoir que ce temps là est bel & bien révolu ... Pourtant , j'aimais repasser en boucle dans ma tête nos moments de bonheur . Je suis désolé ... Je t'aimais , je t'aime & je t'aimerai Reita . Adieu mon ange .
Takachan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Caprice
Nouveau fan
Caprice

Féminin Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Vitrolles
Membre préféré : Kei
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 08/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyLun 19 Mai - 16:37

RAAAAAAAAAAAAAAAAH T______________________T

LA suite! *se met à genoux, supplie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice-du-coeur.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyLun 19 Mai - 23:30

Moi aussi jveux la suite XD

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
Yuki
Nouveau fan
Yuki

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 26
Localisation : Euh ...
Date d'inscription : 12/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyJeu 22 Mai - 20:15

La suite ^^



Chapitre 9


POV Takanori

Je termine ma lettre , des larmes roulent lentement sur mes joues . Rien de repenser à tout ça , je ressens encore la douleur de leurs coups dans mes côtes . Je n'ai jamais compris pourquoi . Pourquoi ... Ils ont parlé de toi ... Ce «  On l'avait pourtant prévenu ce con . Bien fait pour sa gueule . » , t'étais-t-il destiné ? Je suis lâche , je n'ai même pas réussi à t'en parler . Je me demande ... Si je me jette de cette fenêtre , ne vais-je pas plutôt me jeter du haut de mon âge , pour me faire pardonner tout mes actes ? Je me demande ... Si la mort ne voulait pas de moi ? . Si j'étais déjà mort ? Après tout , c'est une hypothèse parmi toutes celles qui courent en moi ... Je ne ressent plus rien depuis tellement longtemps , comme si l'on m'avais sauvagement arraché le cœur & piétiné celui ci , au point d'en avoir extrait toute goûte de son âcre liquide . Trop de questions dans mon esprit torturé .

Je me lèvre fébrilement , pose la lettre sur la table basse qui siège devant l'écran de télévision & repars dans cette chambre remplie de souvenirs . J'ai envie de dormir . Je change de trajectoire & pars dans la salle de bain . Ton drap de bain noir est encore posé sur le bord de la baignoire , depuis maintenant des mois il n'a pas bougé de là . Certaines fois , pongé dans l'eau bouillante , je pose ma tête dessus , l'humecte , surement de peur d'oublier l'odeur de ton parfum . Je m'avance jusqu'à l'armoire à pharmacie . Je sais qu'ils y sont encore . Mes somnifères . J'ai pas besoin de mourir , juste de dormir pour me droguer à ton image . Je m'en rend compte maintenant . Ces petites pilules bleues qui roulent au creux de ma main . Je sais que tout ça n'est pas une solution , mais je ne sais plus réellement . Je prend un verre de vin , celui que tu aimais tant , puis part dans ma chambre ..

Une .
Je me sent déjà mieux .
Deux .
Je me sent calme , j'ai juste envie de dormir .
Trois .
Mes yeux s'alourdissent .
Quatre .
Ma tête tourne , je me sent tomber .
Cinq .
Mon corps n'obéit plus vraiment , je suis tellement lourd ...
Six .
Mes yeux se brouillent de larmes alors que mon corps s'endort .
Sept .
Je ne distingue plus que des bruits lointains , des formes divaguent .

Mon esprit m'abandonne peu à peu ... J'entends un bruit lourd , une porte enfoncée , deux formes à l'apparence humaines dansent devant mes yeux . Cette forme ... Celle qui s'approche de moi en criant mon prénom ... Je la reconnaitrai entre mille . Ces cheveux blonds & ce bandeau qui sertissent son visage . Je distingue encore la couleur de ses yeux bleu sans vraiment les voir . Des larmes s'échappent de mes paupières à moitié closes . Je ne m'obéit plus , mes yeux finissent de se fermer en lançant un dernier regard à l'être penché au dessus de moi ...

FIN POV


Deux mois plus tard ...

« Êtes-vous un ami de monsieur Matsumoto ?
Oui ... murmura Reita .
Vous pouvez désormais venir le voir , il c'est enfin réveillé , nous avons jugé bon de vous en prévenir . Il a été transféré en service de psychiatrie . Ne le brusquez surtout pas , nous ne savons pas quelles répercussions ce comas aura eu sur son état psychologique .
Que ... Que risque-t-il...? »

Le médecin semblait réfléchir , mettant Reita encore plus mal à aise qu'il ne l'était déjà . Il souffla .
« Eh bien ... Il se peut que votre ami soit sujet à quelques troubles de la mémoire suite à la privation d'oxygène qu'a subit son corps , ainsi qu'à certaines psychoses telles que la maniaco-dépression , troubles schizophréniformes pouvant aller jusqu'à la schizophrénie totale , des hallucinations , de la paranoïa & bien qu'il me semble un peu jeune , la paraphrénie n'est pas à exclure . Nous pouvons aussi nous laisser aller à croire qu'aucun choc à effet notoire n'aura été provoqué . »

Reita déglutit difficilement .

« Vous voulez dire ... Qu'il va devenir fou ?
Les schizophrènes ne sont pas fous , loin de là , cracha l'homme , dont le regard en disait long sur ce qu'il pensait . Désirez-vous le voir seul ou bien voulez-vous qu'un de nos gardes d'hôpital vous accompagne ?
Je préfère ... Je préfère le voir seul .
Très bien , veuillez me suivre . »

Reita emboita le pas à l'homme en blanc puis , quelques minutes plus tard , arrivèrent devant une la porte d'une chambre sur laquelle donnait le couloir . Elle fut ouverte par un des hommes en tenue blanche qui venait d 'arriver . Reita fixa la pièce . Blanche . L'odeur médicale qui flottait dans l'air . Les rideaux clos . Mais le blanc immaculé des murs qui rendait la vision possible .

« Je peux me débrouiller tout seul désormais . »

Le blond entra dans la chambre , ne remarqua rien . Non . Ruki n'était pas là ... Ou du moins , peut être s'étaient-ils trompé de chambre . Il soupira , jeta un dernier regard au lit où aurait dut dormir son bien aimé & s'en retourna . Il sursauta lorsqu'il vit cette silhouette bloquant l'accès à la porte , tête baissée & bras à demi écartés . Ses yeux s'écarquillèrent , & dans un élan d'euphorie , se jeta sur le petit blond & l'enlaça fortement , enfouissant ses doigts dans ses cheveux , sa tête dans son cou .

« Takachan ... Je suis ... Désolé ... Pardonne-moi ... Je t'aime ... »

Le cadet n'eut aucune réaction , il restait là , de marbre , dans la position dans laquelle il était resté depuis que le bassiste l'eut vu . Soudainement , ses bras se placèrent dans le dos du blond , puis ses ongles s'enfoncèrent profondément dans sa chair . Ruki releva la tête , tout en soutenant la pression de ses mains . Un regard anormal , le regard d'un homme devenu fou de trop d'insomnies & de traitements . Un regard de tueur . Les yeux du bassiste trahissait la douleur que lui procurait les ongles du blond dans son dos , ce qui sembla enchanter celui-ci , un sourire sadique venant de se peindre sur son visage à la peau diaphane . Il avança doucement son visage vers celui de l'autre , ses yeux toujours aussi perfides , & s'arrêta à quelques millimètres de celui qui jadis était son ancien amant .
« Ça faisait longtemps . Que ton souffle bouillant n'étais pas venu caresser mes lèvres . J'en avait presque oublié son goût . Enfoiré . »

Sa voix était sèche , rocailleuse . Reita fut parcouru d'un long frisson . Le petit blond attrapa le plus vieux par le col & le jeta à terre . Reita était perdu , ça ne pouvait pas être Ruki , cet être d'habitude si calme & amusant , qui venait de le balancer au sol , qui s'était assis à califourchon sur lui , qui était en train de lui griffer le visage , de déchirer ses vêtements en scarifiant chaque centimètre de peau qu'il découvrait au fur & à mesure que les lambeaux de chemise tombaient . Non ... Ce n'était pas lui . Ruki n'avais pas autant de force . Des larmes tombaient des ses paupières à demi clause sous la poids de la souffrance . Des larmes de rancune , de tristesse & de culpabilité . Le patient commençait a s'attaquer de ses ongles cassés au bras droit du bassiste lorsque celui-ci réussit à faire sortir un son du fond de sa gorge .

«  Je vous en prie ... Rendez-moi mon Takachan ... , sanglota-t-il d'une voix à peine audible , entrecoupée de sanglots . »

Le cadet , qui se délectait du sang chaud qui coulait entre ses doigts , releva doucement la tête puis fixa le mur d'en face , se releva & se dirigea vers le fenêtre close . Les mains aux teintes vermeille prirent appuis sur le rebord puis il s'effondra , retombant à genoux . Un bruit net indiquait que sa tête venait de taper contre le mur .
Reita , bien qu' inconfiant , se releva à toute hâte & se précipita vers le plus jeune . Assommé sur le coup . Ses larmes redoublèrent d'intensité .

« Ruki !! Ruki bordel réveilles-toi !! »

Il se secoua ainsi pendant plusieurs minutes , & bientôt , le petit chanteur ouvrit les yeux .

«  Où ... Où je suis ? & ... & Vous... Qui êtes-vous ? & ... & ... & Moi ... Qui je suis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-dark-psych0s3-x.skyblog.com
Aori
Admin Principale/Kei addict
Aori

Féminin Nombre de messages : 2236
Age : 25
Localisation : Dans les n'étoiles ^_^ avec Kei ^^
Membre préféré : huuum Kei
Loisirs : lecture, écriture, music, parler, photos etc etc ...
Date d'inscription : 24/07/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyJeu 22 Mai - 21:04

Suite >_<

_________________
~Last Dance~God Forsaken~
~Day after Day~Yume Wa Garaki No Naka Ni~
~Allure~Lord's Prayer~
~CARRY DAWN~BOODLESS~

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Keisig10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompom-momo.skyblog.com
Caprice
Nouveau fan
Caprice

Féminin Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Vitrolles
Membre préféré : Kei
Loisirs : Musique
Date d'inscription : 08/03/2008

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyJeu 22 Mai - 22:30

RAAAAAAAAAAAAAAAH T___T

suiiiiite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice-du-coeur.skyblog.com
Hoshi
Yuki Hana
Hoshi

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 29
Localisation : sur une colline a regardé les étoiles avec Takachan * entouré de bougies *
Membre préféré : Ivy & Erina
Date d'inscription : 02/08/2007

[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . EmptyLun 10 Nov - 16:32

je l'avait déja lu quelque part cette fic Oo . . .mais ou XD t'es pas sur reila ? enfin je l'aime toujours x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-doll.skyblog.com
Contenu sponsorisé




[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty
MessageSujet: Re: [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .   [The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts . Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[The GazettE] [One shot] La mort au bout des doigts .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort d'Hyacinthe engendrant la jacinthe.
» Un génie méconnu mort à 26 ans: Gideon Klein (1919-1945)
» Mort de Jacno
» Mort de Gary Moore
» bout du monde (5-6-7/2011) crozon bzh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dio -distraught overlord- :: 
Divers
 :: FanFic
-
Sauter vers: